Skip to main content

OLLIOULES : Le lycée professionnel de La Cordeille valori…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

OLLIOULES : Le lycée professionnel de La Cordeille valorise ses filières

Accueillant 320 des 2 100 élèves de l’Externat Saint Joseph La Cordeille, à Ollioules, le lycée professionnel essaie de faire mieux connaître ses filières auprès des dirigeants, d’où l’organisation récente d’un « café des entrepreneurs » de l’UPV.

Qui sait que nous avons un lycée professionnel (?), demandait en substance Christel Louis, cheffe d’établissement coordinatrice au sein de La Cordeille, aux dirigeants qui avaient répondu favorablement à l’appel du « café des entrepreneurs » organisé par l’UPV dernièrement. Pas grand monde, en fait. La présentation in situ illustrait la volonté « maison » de s’ouvrir davantage.

Institution locale depuis 1965, soit près de 40 ans, l’Externat Saint Joseph La Cordeille est implanté sur un site exceptionnel de 17 hectares en cœur de pinède, au milieu des oliviers, à Ollioules. Plus de 2 100 élèves sont accueillis, de la maternelle à l’enseignement supérieur et à la formation continue, en formation initiale ou en apprentissage, sachant que la mixité des publics entre élèves en alternance ou non est ici mise en œuvre. Un établissement privé d’enseignement sous contrat d’association avec l’Etat et sous la tutelle européenne des Pères maristes, tourné vers l’humain et la quête de l’excellence, aux multiples facettes, dont ce volet professionnel méconnu https://pro.esj-lacordeille.com.

Répondre aux besoins

Ainsi, sous la direction de Marie-Sophie Gauvin, plusieurs filières montent en puissance, par la qualité des formations dispensées et des formateurs, mais aussi grâce au réseau tissé dans la région et au-delà. Exemple récent, la filière numérique de techniciens supérieurs qui s’est enrichie d’un Bachelor administrateur systèmes réseaux et cybersécurité, venant renforcer, au regard des besoins dans le secteur, le BTS et le Bac Pro Cybersécurité. Autre exemple, un Bac Pro animation enfance et personnes âgées, qui complète là aussi l’offre très prisée dans le médico-social autour des soins et services à la personne. Dans l’industrie, en plus du Bac Pro maintenance des systèmes de production connectés, un BTS destiné à des techniciens supérieurs de niveau 5 (Bac + 2) compte parmi les nouveautés 2024 (à partir de septembre, également ouvert à l’apprentissage). Un domaine qui propose de nombreux débouchés. De même que l’automobile, au plateau technique impressionnant, avec son Bac Pro et son BTS maintenance des véhicules.

3 300 m2 d’ateliers au total permettent d’évoluer de façon pratique sur tous les segments d’activité, histoire de mieux coller au terrain, de répondre aux attentes des entrepreneurs et d’envoyer dans la vie active des jeunes, y compris en situation de handicap, qui trouveront des débouchés.

L’Union Patronale du Var organise dans ses délégations de Draguignan, Brignoles, du Golfe de Saint-Tropez, de Fréjus, ainsi qu’autour du siège toulonnais, des « cafés des entrepreneurs », rendez-vous mensuels du matin, au café donc, consacrés aux rencontres entre dirigeants. Cela répond à l’appétence, à défaut d’appétit éventuellement, des dirigeants pour des événements courts, informatifs, conviviaux.

SOURCE : Var entreprises – Newsletter de mai 2024.