Skip to main content

NICE : Santé mentale, ces séries qui font la part belle a…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

NICE : Santé mentale, ces séries qui font la part belle aux psys

Neuroplanète débutera le jeudi 14 mars à 17h30 par la soirée inaugurale au CHU de Nice.

L’événement continuera les 15 et 16 mars au Centre Universitaire Méditerranéen. Consacré aux extraordinaires pouvoirs du cerveau et aux neurosciences, Neuroplanète est organisé par Le Point en partenariat avec la Ville de Nice. L’événement est gratuit et accessible à tous sur inscription.

Le cerveau, maître d’orchestre de notre être, révèle progressivement ses mystères. Sa profonde implication dans tous les aspects de notre vie, de nos émotions à nos préférences, de nos interactions quotidiennes à notre créativité, continue de captiver les chercheurs. La nouvelle édition de Neuroplanète sera pleine de bons sens et une fois de plus, une pléiade de neuroscientifiques, chercheurs, médecins, philosophes, musiciens, comédiens et sportifs se rassembleront au Centre Universitaire Méditerranéen de Nice. Ils partageront leurs découvertes, échangeront leurs idées et nous plongeront dans l’exploration du monde fascinant du cerveau humain et de nos sens. Cette neuvième édition sera inaugurée, le vendredi 15 mars, par Christian Estrosi, Maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur.

Le programme :

Vendredi 15 mars – Centre Universitaire Méditerranéen (CUM) – Amphithéâtre

  • 10h00 / 10h40 – Santé mentale: ces séries qui font la part belle aux psys
  • Les séries aiment les psys (malades et soignants). Mais cet attrait est-il forcément réciproque ?

Dialogue entre un psychiatre et les scénaristes de deux séries qui ont rencontré un large public : HP (pour hôpital psychiatrique et non haut potentiel …) et Drôle. Dans la première (diffusée sur OCS), on suit le quotidien d’une jeune interne en psychiatrie. Dans la seconde (Netflix), la mère bipolaire ressemble furieusement à celle de l’autrice. Avec Jean-Victor Blanc, psychiatre à l’hôpital Saint-Antoine (Paris), créateur de Culture pop & psy, Judith Havas, autrice, scénariste et réalisatrice pour Drôle et Angela Soupe, scénariste pour HP

  • 10h45 / 11h20 – Cancer du cerveau : des raisons d’espérer ?

Tumeur cérébrale la plus fréquente et la plus agressive, le glioblastome est responsable d’environ 3 500 décès chaque année en France. Si ses causes restent inconnues, son incidence progresse avec le vieillissement de la population. Son traitement repose sur la chirurgie et la radiothérapie. Mais les rechutes sont fréquentes. D’où la mobilisation de chercheurs pour tenter de détruire un maximum de cellules tumorales persistant après ces thérapies. Certains résultats semblent encourageants. Avec Denys Fontaine, neurochirurgien au CHU Nice et Maximilien Vermandel, CEO de la start up française Hemerion.

  • 11h25 / 12h10 – Ce que votre voix dit de vous et comment la modifier

 Du murmure au « coup de gueule », la voix peut caresser ou terroriser. Tour à tour, elle charme, envoûte, persuade, encourage ou claque comme un coup de fouet. Depuis fort longtemps, médecins et chercheurs se passionnent pour cet instrument de communication qui reflète notre personnalité, qui trahit souvent notre état d’esprit, qui peut faire notre fortune ou causer notre perte. Comment se forme-t-elle ? Comment la récupérer en cas d’altération ? Comment l’améliorer ou, même, l’influencer pour se sentir mieux ? Paroles de spécialistes. Avec Jean Abitbol, phoniatre, chirurgien laser et cervico-facial, Oto-rhino-laryngologiste (Paris), auteur de Les voix de notre vie (Grasset 2023), Jean-Julien Aucouturier, directeur de recherche CNRS en sciences cognitives à l’institut FEMTO-ST (Besançon) et Stéphanie Perrière, orthophoniste spécialisée en rééducation vocale (Nice) et co-auteur de Enseignants, prenez soin de votre voix ! (Editions DeBoeck, 2021)

  • 12h15 / 12h45 – A la découverte du monde acoustique des cétacés

La communication vocale chez les cétacés est primordiale, que ce soit pour se repérer, s’alimenter ou encore interagir socialement. Leurs émissions sonores fascinent et interrogent les scientifiques depuis de longues années. Pourquoi les écouter et essayer de les comprendre ? Comment l’étude de ces vocalisations peut aider à la protection de ces espèces emblématiques ? Enregistrements à l’appui, vous constaterez que les océans sont loin d’être un monde du silence. Avec Valérie Collin, biologiste, vice-présidente de l’association Cétamada et Nadège Gandilhon, docteure en biologie marine, cétologue, membre de l’association Cétamada.

  • 14h00 / 14h45 – Les clés d’une prévention efficace existent-elles ? Éducation ou infantilisation, responsabilisation ou recours à des campagnes choc, incitations financières ou pénalités ? Comment faire pour amener les citoyens que nous sommes à prendre davantage soin de nous, à ne pas courir de risques évitables – ou le moins possible -, et à pratiquer des dépistages sans attendre que notre organisme ne manifeste de signes de défaillance ou dès l’apparition de ces derniers ? Vaste sujet à l’heure où (trop) rares sont les campagnes ayant porté leurs fruits …

Avec Charlotte Garret, médecin, directrice du Lab Innovation Santé de Santéclair, Marie-Eve Laporte, professeure à la chaire de recherche « Innovation Management & Future of Healthcare », Université Paris-Saclay, centre de recherche RITM en Economie & Gestion et Christian Pradier, professeur des universités – praticien hospitalier à la faculté de médecine de Nice, chef de service du département de Santé publique du CHU de Nice.

  • 14h50 / 16h15 – Lionel Naccache dévoile les derniers grands mystères du cerveau

 Dans un face-à-face intense, le célèbre neurologue et chercheur va (tenter de) répondre à toutes les interrogations d’un journaliste particulièrement curieux et pugnace. Il dira tout ce qu’il sait sur cet organe exceptionnel, bien caché dans sa boîte crânienne, sur ce chef d’orchestre de l’ensemble de nos actions et pensées. Sans pudeur, Lionel Naccache ne cachera pas les limites des connaissances scientifiques actuelles, mais il dévoilera les voies de recherche les plus prometteuses. Avec Lionel Naccache, neurologue, professeur à Sorbonne université (Paris), chercheur à l’Institut du cerveau, normalien et auteur de nombreux essais (Apologie de la discrétion, Odile Jacob, 2022). Entretien avec Franz-Olivier Giesbert, éditorialiste et écrivain et inauguration par Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

  • 16h20 / 16h55 – Maladies neurodégénératives, handicap: de lumineux traitements développés par Clinatec

Depuis dix ans, ce Fonds finance et mène des recherches biomédicales destinées à trouver des solutions thérapeutiques innovantes destinées à transformer la vie de millions de personnes. Avec succès. Il explore aujourd’hui de nouvelles voies basées sur la physique (la lumière, l’électricité, le froid …) pour protéger et restaurer les cellules des patients souffrant de maladies neurodégénératives. Quant aux signaux électriques émis par le cerveau, ils permettent désormais de décoder les intentions d’un patient handicapé et les transformer en commandes d’effecteurs. Avec Laurent Hérault, directeur du Fonds Clinatec (Grenoble) et entretien avec Anne Jeanblanc, responsable éditoriale de Neuroplanète.

  • 17h00 / 18h15 – Se mettre dans la peau d’un autre … et rester soi-même !

Au fil de leur carrière, les acteurs sont amenés à devenir – pendant quelque temps – un personnage sympathique ou antipathique, psychopathe, dévasté ou très heureux, richissime ou SDF …. Ils doivent être capables d’incarner ces rôles pour jouer « vrai ». Comment font-ils pour passer du rire aux larmes ou pour trembler de peur sur commande ? Et que se passe-t-il alors dans leur cerveau ? Témoignages et décryptage avec deux grands comédiens et un éminent spécialiste des neurosciences cognitives. Avec Félicien Juttner, acteur (ancien pensionnaire de la Comédie Français), auteur et metteur en scène, Muriel Mayette-Holtz, comédienne, metteure en scène et directrice du théâtre national de Nice et Lionel Naccache, neurologue, professeur à Sorbonne université (Paris), chercheur à l’Institut du cerveau, normalien et auteur de nombreux essais (Apologie de la discrétion, Odile Jacob, 2022) Puis deux jeunes comédiens vont défendre leur personnage fétiche : Valentin Chemla & Eve Pereur. Ensuite, ce sera à vous de vous lancer !