Skip to main content

NICE : Les territoires des Pise

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
30 Mar 2024

Partager :

NICE : Les territoires des Pise

La Piazza del Duomo avec la Cathédrale, la Tour, le Baptistère et le Camposanto ne sont que le début d’un merveilleux voyage dans un contexte riche en art, en architecture, en culture et en histoire.

Une ville ancienne et moderne, fière d’un passé glorieux qui se reflète dans le présent dans une combinaison particulière et fascinante.Riche en suggestions, à quelques pas du centre, Pise offre une grande variété de paysages : des parcs et des collines en pente douce, mais aussi des plages et la mer pour les amateurs de la vie en plein air.

PISE, C’EST L’ART ET L’HISTOIRE

Des palais de la Renaissance, des maisons-tours médiévales, des églises de style roman et gothique, des traces de l’époque étrusque et romaine, des ruelles, des dédales de rues internes et des places qui s’entrecroisent dans un labyrinthe qui court vers le fleuve.Promenez-vous dans les rues de la ville, en traversant des portes et en longeant des tours et des remparts, à la découverte de lieux suggestifs et riches en histoire, notamment la Piazza dei Cavalieri, le plus ancien jardin botanique d’Europe, l’église gothique de Santa Maria della Spina, la dernière fresque murale « Tuttomondo » réalisée par l’artiste américain Keith Haring et bien plus encore. Promenez-vous sur les ponts qui relient les deux rives de l’Arno et insinuez-vous dans les méandres cachés du centre où se trouvent des ateliers d’art, des boutiques et des ateliers d’artisanat, des théâtres historiques ou d’avant-garde et des marchés urbains. Montez sur les cheminements des anciens remparts, qui serpentent aujourd’hui dans le tissu urbain, pour observer des vues et des panoramas inédits de la ville et admirer la splendeur de la Piazza del Duomo qui est le cadre des quatre monuments emblématiques de la ville : la cathédrale Santa Maria Assunta, le Baptistère, la Tour de Pise et le Camposanto Monumental.
Laissez-vous séduire par la beauté des œuvres exposées dans les nombreux musées de la ville : le Museo Nazionale di San Matteo, le Museo dell’Opera del Duomo, le Museo Nazionale di Palazzo Reale, le Palazzo Blu, le Museo delle Navi Antiche di Pisa et le système muséal Ateneo.

PISE, C’EST LA MER

 Grâce à l’Arno, la ville est reliée à sa côte. Le parcours de cette ancienne voie d’eau vers la mer est accompagné d’une large avenue bordée d’arbres menant à l’embouchure, la « Bocca d’Arno » chantée par D’Annunzio.
Situé sur la rive gauche de l’embouchure, vous découvrirez le nouveau port de Pise, une marina technologiquement équipée et respectueuse de l’environnement, point de repère du territoire et théâtre d’événements sportifs et culturels internationaux.
Vous pouvez pratiquer des sports de plein air et des sports nautiques : du golf au tennis, de l’équitation au padel, du surf au kayak et au SUP ; vous pouvez vous essayer à la voile au yacht club, passer la journée en famille au parc aquatique ou tester votre sens de l’aventure sur les parcours dans les arbres du parc.
À la tombée de la nuit, laissez-vous tenter par des plats à base de poisson à déguster au bord de la mer et participez aux événements du festival Marenia Non Solo Mare, un programme varié et riche qui est devenu, d’année en année, un rendez-vous fixe.

PISE, C’EST LA NATURE

Le contexte qui entoure la ville est varié et vaste : des collines ondulées entrecoupées de plaines luxuriantes, des rivières, des canaux, des eaux thermales et des plages.
Ici, la nature a conservé un charme intemporel en créant des paysages d’une grande beauté.
Dans la ville, la nature se manifeste à l’intérieur de jardins somptueux, tels que le Jardin Scotto, le long de majestueuses avenues bordées d’arbres qui serpentent aux abords du centre historique, dans de grands espaces verts au pied des remparts de la ville, des lieux d’événements et d’initiatives où s’arrêter, se détendre, jouer.
À quelques kilomètres du centre se trouve la Tenuta di San Rossore, l’une des plus grandes pinèdes d’Europe et le centre historique de la plus grande zone naturelle protégée de la Toscane. Le domaine, enclavé entre deux fleuves, la mer et la ville, a désormais pénétré dans le tissu urbain, devenant l’un des lieux les plus fréquentés, grâce également à son Hippodrome, siège d’importantes manifestations équestres, qui accueille depuis des années le championnat du monde d’endurance équestre.

PISE, C’EST LA SCIENCE ET L’INNOVATION

Pise a toujours été une ville de la connaissance et de l’innovation.
Véritable vivier d’idées et d’expériences, elle n’a cessé, au fil du temps, de jouer un rôle de premier plan dans la vie scientifique et culturelle du pays.
Pise est aussi la ville natale de Galileo Galilei, le père de la science moderne : retracez ses pas à la recherche des lieux qu’il a aimés et qui l’ont façonné.
Pisa abrite désormais trois universités de renommée internationale : l’université de Pise, fondé en 1343 ; la Scuola Normale Superiore (École Normale Supérieure), spécialisée dans les sciences et les lettres, créée par Napoléon en 1810 ; la Scuola Superiore di studi universitari e di perfezionamento Sant’Anna, créée en 1987 en tant qu’université d’excellence dotée d’une réglementation spéciale ; l’espace de recherche du CNR, des instituts de recherche nationaux d’une importance considérable et l’observatoire européen « ECO – European Gravitational Observatory-Virgo » situé à proximité.

PISE, CE SONT LES TRADITIONS HISTORIQUES

À Pise, ville riche en histoire qui a conservé son propre calendrier, le « calendrier pisan », jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, l’amour de la tradition est au cœur de la vie quotidienne. Le passé trouve sa continuité dans les nombreuses célébrations et reconstitutions qui préservent le charme du passé et l’esprit de la communauté.
Le 25 mars, fête de l’Annonciation, 9 mois avant le calendrier officiel, on célèbre le Nouvel An selon le « style pisan » : à midi, un rayon de soleil, pénétrant à travers une vitre du Dôme, frappe l’œuf de marbre placé au-dessus de la chaire de Giovanni Pisano et la nouvelle année commence !
Le 16 au soir, veille de la fête patronale de la ville, l’éclairage artificiel est banni des Lungarni pour laisser place à la « Luminara ». Les bâtiments qui se reflètent dans le fleuve sont éclairés par la lumière vacillante de plus de 100 000 bougies de cire – les « lampanini ».
Enfin, n’oubliez pas que, tous les quatre ans, les eaux de l’Arno accueillent la Regata Storica delle Antiche Repubbliche Marinare (Régate Historique des Anciennes Républiques Marines) qui célèbre la rivalité entre Pise, Amalfi, Gênes et Venise.

SOURCE : Chambre de Commerce Italienne