Skip to main content

NICE : L’agenda culturel de la Ville de décembre

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
5 Déc 2023

Partager :

NICE : L’agenda culturel de la Ville de décembre

Nouvelles expositions ! 

Puces de Nice (Quai Lunel)

Les musées de Nice s’exposent aux Puces ! – jusqu’à fin janvier 2024

Depuis 2017, les façades des Puces de Nice sont habillées par des artistes locaux. Ce projet s’inscrit dans la politique ambitieuse en faveur de l’art dans l’espace public voulue par la Ville de Nice, dans un esprit de proximité avec les Niçois mais aussi dans une volonté de valoriser le travail de ses artistes. Dans la poursuite de cette démarche de valorisation, la Ville de Nice a souhaité cette fois mettre à l’honneur ses dix musées municipaux en présentant dix photos de ces lieux emblématiques du rayonnement culturel niçois.

Galerie Lou Babazouk 1 (8, rue de la Loge)

Exposition de Hans Reniers – du 19 décembre 2023 au 7 janvier 2024

Les collages de Hans Reniers sont des compositions visuellement fortes, graphiques et épurées, conceptuelles, qui invitent à la réflexion et à l’interprétation.Il y met en scène des images sélectionnées dans des magazines anciens et actuels, qu’il recompose en imaginant des interactions pour leur force visuelle et poétique.

Galerie Lou Babazouk 2 (5, rue Benoît Bunico)

Exposition de Florence Guerin – du 19 décembre 2023 au 7 janvier 2024

Florence est arrivée à Nice à l’âge de 4 ans. Amoureuse de sa ville et de sa Promenade des Anglais, fascinée par ses couleurs et sa lumière, elle se balade toujours avec son appareil photo pour saisir chaque instant. Cette exposition met en lumière la fameuse Prom à toute heure et à chaque saison.

A REDECOUVRIR

Musée Matisse (164, avenue des Arènes de Cimiez)

Shirley Jaffe – Avant et après Matisse – jusqu’au 8 janvier 2024

C’est la deuxième fois que le musée Matisse  rend hommage au travail de Shirley Jaffe, référence de la peinture abstraite au tournant des XXe et XXIe siècles. En 1994, l’artiste y exposait ses toiles récentes. Aujourd’hui, l’exposition présente des œuvres de l’ensemble de sa carrière : ses débuts expressionnistes abstraits, suivis de deux ruptures radicales la conduisant à l’abandon de la gestualité à la fin des années 1960 au profit de compositions structurées par des formes géométriques de couleurs vives et contrastées, puis à partir des années 1980, à utiliser le potentiel du blanc pour mettre en tension les motifs de couleurs monochromes. La comparaison s’est toujours imposée entre les tableaux de maturité de l’Américaine et les derniers travaux en papiers gouachés découpés d’Henri Matisse. Jaffe, elle, n’en parlait pas volontiers. Pourtant l’on sait maintenant que l’exposition des papiers découpés de Matisse présentée au musée des Arts décoratifs en 1961 à Paris l’influença profondément. Se déployant dans l’ensemble du parcours de visite du musée, cette exposition entend faire résonner l’œuvre de Jaffe avec celle de Matisse.

Musée de la Photographie Charles Nègres (Place Pierre Gautier)

« Le merveilleux quotidien » de Robert Doisneau – jusqu’au 28 janvier 2024

Le musée de la Photographie Charles Nègre organise une grande rétrospective d’un des plus grands photographes français d’après-guerre qui a marqué de nombreuses générations avec ses clichés poétiques en noir et blanc. Conçue en collaboration avec l’Atelier Robert Doisneau, cette exposition regroupant 110 photographies se décline en 2 temps : Le Merveilleux quotidien qui nous fera découvrir Paris et sa banlieue entre les années 30 et 70 au travers de 78 tirages anciens ou vintages et Palm Springs 1960, un reportage réalisé pour le magazine Fortune sur la construction de golfs en plein cœur du désert du Colorado.

 Galerie du Musée de la Photographie Charles Nègres (Place Pierre Gautier)

« Regard dur les Alpes sauvages » – jusqu’au 17 mars 2024

Suite à un grave accident de la circulation, Robert Forte s’est retrouvé handicapé. Pour donner un sens à sa vie, il a décidé de s’orienter vers la photographie nature et animalière. Originaire de Nice et amoureux de la montagne, il consacre son temps à cette passion qui nous plonge dans l’univers merveilleux de la vie sauvage. Il parcourt les Alpes du sud au nord, là où terre et ciel se rejoignent parfois dans l’azur, parfois dans les nuages. C’est dans ces moments que son regard va dénicher l’inimaginable, l’incroyable, la stupéfiante beauté des lieux et des animaux sauvages. Les Alpes lui offrent un terrain de jeu idéal pour représenter les paysages et la faune.

 Musée Masséna (65, rue de France)

« Héroïque Catherine Ségurane. Figure légendaire de Nice » – jusqu’au 7 janvier 2023

Dans le cadre des 480 ans du siège de Nice, la Ville de Nice programme une année d’événements sur l’histoire de la ville et les personnes qui l’ont façonnée. Une année placée sous le thème de l’héroïne niçoise Catherine Ségurane. Grâce à cette exposition, vous allez revivre les grands événements et personnages qui ont marqué le siège de Nice avec des récits et témoignages historiques.

Musée des Beaux-Arts, Palais Lascaris, Musée Masséna

« Vivre pour l’art. Les collections Trachel et Rothschild à Nice » – jusqu’au 28 avril 2024 (musée des Beaux-Arts Jules Chéret) et jusqu’au 20 mai 2024 (Palais Lascaris et musée Masséna) >

Le musée des Beaux-Arts Jules Chéret, le Palais Lascaris, le musée Masséna et la bibliothèque de Cessole présentent l’exposition « Vivre pour l’art. Les collections Trachel et Rothschild à Nice » qui met en lumière les œuvres généreusement offertes à la Ville de Nice par ces deux grandes familles. Ces donations, réalisées entre 1892 et 1912 comprennent plus de 1 700 œuvres aux typologies variées : objets archéologiques, dessins, aquarelles, peintures, sculptures, estampes mais aussi mobilier, céramiques et textiles. Ce projet est aussi l’occasion d’une redécouverte des milliers de paysages aquarellés à Nice et à travers l’Europe des frères Trachel, Hercule, Dominique et Antoine, ainsi que ceux de la baronne Charlotte de Rothschild.

MAMAC (Place Yves Klein)

« Nous vivons dans l’éclat » de Thu-Van Tran – jusqu’au 7 janvier 2024

Une image contenant fleur, art, tissu

Description générée automatiquementDécouvrez la première grande exposition en France de Thu-Van Tran ! Ses fresques monumentales, films, sculptures et dessins sont imprégnés de sa double culture franco-vietnamienne. Récits historiques et mythologies personnelles s’entremêlent en trois phases d’un voyage qui nous mène de l’aube au crépuscule, des tourments du passé à la puissance du rêve. L’artiste aborde également la transformation durable des paysages et les enjeux soulevés autour du vivant

« Oui, mais des mots étendards » de Caroline Trucco – jusqu’au 7 janvier 2024

Née en 1987 à Nice, Caroline Trucco multiplie les résidences et séjours en Afrique de l’Ouest. Sa démarche ouvre sur les notions d’exotisme et d’identité, de rapports à l’Autre et à l’Histoire, de perceptions de l’Ailleurs. À la frontière de l’écriture et de la parole, de la photographie et du document, Caroline Trucco lie, avec poésie, enjeux ethnographiques et politiques actuels.

« La peinture en fragments » de Marcel Alocco – jusqu’au 7 janvier 2024

Le MAMAC est toujours en mouvement ! Le musée renouvelle régulièrement le parcours de ses collections, favorisant les dialogues entre les générations et les mises en lumière d’aspects inédits de son fonds. Depuis février, c’est le travail de Marcel Alocco qui est mis à l’honneur à travers un accrochage conçu en collaboration avec l’artiste et l’Enseigne des Oudin. A cette occasion l’artiste et le Fonds de dotation prêtent des œuvres majeures qui sont associées à celles présentes dans la collection du MAMAC.

« Flora Moscovici. Ville Songe » de Marcel Alocco – jusqu’au 7 janvier 2024

Ville Songe est une intervention in situ de Flora Moscovici, une peinture abstraite à l’échelle de l’architecture d’une des terrasses du MAMAC qui dialogue avec le paysage urbain qui se déploie à 360 ° c sur le toit du musée. Travaillée par les rayons du soleil et de la lune, soumise aux variations du ciel, Ville Songe est une œuvre atmosphérique qui évoluera au fil du temps, de son exposition à l’air et aux intempéries.

 Musée d’Art Naïf Anatole Jakovsky (23, avenue de Fabron)

« On est tous fous » de Ben – jusqu’au 6 mai 2024

La Ville de Nice accueille une exposition événement de Ben, l’un des artistes majeurs du XXe siècle connu pour ses actions et ses peintures. Sa production, à la fois réflexion sur l’art dans ce qu’il a de plus fondamental et intégrant notre quotidien dans ce qu’il a de plus particulier, réussit à faire de la vie un art.

Le musée a donné carte blanche à Ben qui, pendant une année, investit plus de 500 m2 du musée habituellement dédié à l’art naïf, brut et singulier avec affection et humour.

Musée Lascaris (15, rue Droite)

« Le Baroque de A à Z. La Chambre des Merveilles. Œuvres de Sylvie T. » – jusqu’au 15 janvier 2024

Le musée du Palais Lascaris présente l’exposition « Le Baroque de A à Z. La Chambre des Merveilles. Œuvres de l’artiste Sylvie T. » qui rassemble plus de 50 dessins, gravures, palimpsestes, carnets de croquis et autres surprises de l’artiste.

De plus, Sylvie T vous propose une médiation d’1h30 environ autour de sa démarche artistique et la rencontre avec ses œuvres. Ponctuée d’anecdotes c’est un véritable moment de partage artistique que vous vivrez à l’intérieur de son exposition de dessins, gravures et cabinets de curiosités.

  • Sur inscription Max : 15 personnes, à partir de 6 ans. Visites en français.

Réservation & renseignement : palais.lascaris@ville-nice.fr / 04 93 62 72 41

Visites commentées du Palais Lascaris les lundis et mercredis à 14h :

Réservation & renseignement : david.assas-silveri@ville-nice.fr / 04 93 62 72 41

Bibliothèque Louis Nucéra (Places Yves Klein)

Coun – dessine-moi un proverbe – jusqu’au 23 décembre 2023

Coun croque avec humour des proverbes du Comté de Nice et les transpose dans des dessins contemporains. L’occasion de découvrir la langue et la culture de Nissa la Bella » !

Samedi 9 décembre 2023 à 14h30 > Visites commentées par l’artiste

Bibliothèque Romain Gary (21 bis Bd Dubouchage)

Le vêtement pour se cacher ou pour se montrer ? – jusqu’au 22 décembre 2023

Un petit tour d’horizon de styles à partir de documents appartenant  aux collections de la bibliothèque Municipale de Nice.

L’Artistique (27, boulevard Dubouchage)

« Pinoncelli & Cie » Performances et happenings dans la collection Donation Ferrero – jusqu’au 31 décembre 2023

Autour de pièces (œuvres et objets) de l’artiste Pierre Pinoncelli, l’exposition présente d’autres artistes présents dans la Collection comme Arman, Ben, Alain Bizos, César, Jean Mas ou encore Nicolás Uribubu pour témoigner de leurs performances à l’aide d’œuvres, d’objets, de documents photographiques et vidéos réalisés par Jean Ferrero.

Arman, Ben, Cesar, l’ABC de la Collection Donation Ferrero

L’Artistique vous accueille, dans le hall, avec trois grandes œuvres de ces artistes. En renfort de la collection permanente, où plusieurs de leurs œuvres sont déjà présentes, cette exposition temporaire offre, avec un nouvel accrochage dans le grand salon, plus d’une trentaine d’œuvres de ces trois artistes, dont certaines sont inédites.

THEATRE

Théâtre Francis Gag (4, rue de la Croix)

Eurydice aux enfers – vendredi 8 décembre à 20h

Carte blanche à Université Côte d’Azur mise en scène par Gwendoline Destrema. Dans cette réécriture inversée du mythe, Eurydice, héroïne contemporaine, traverse la croûte terrestre pour retrouver son amant aux Enfers. Elle rencontre cadavres et créatures qui font de sa route un véritable voyage initiatique.

Chicoulata e virtù – vendredi 15, samedi 16 et dimanche 17 décembre

Créée en 2011, Chicoulata e virtù vous sera proposée avec une distribution complètement renouvelée, dans une mise en scène de Marie Gag, les 15, 16 et 17 décembre au Théâtre Francis Gag.Vous retrouverez donc notamment, sur fond d’adultère, l’intègre professeur Rafaèu et sa prude maîtresse Rousalìa mariée à un vieux marin irascible.

Programme du 2e semestre complet en PJ

AU CINEMA !

Cinémathèque de Nice (Megarama – boulevard François Mitterand)

Vendredi 8 décembre > à 18h45 Master Class avec Andréa Ferréol, autour de la projection du film La Grande Bouffe de Marco Ferreri, au cours de laquelle la comédienne évoquera sa carrière et son travail avec les plus grands metteurs en scène internationaux avec lesquels elle a collaborés.

Séance présentée par Vincent Jourdan, conférencier et auteur.

Samedi 9 décembre > à partir de 18h Focus Barbara Steele

Double programme consacré à la comédienne britannique Barbara Steele, icône du cinéma d’épouvante italien des années 1960, avec Le Masque du démon de Mario Bava (18h) et La Danse macabre de Sergio Corbucci et Antonio Marghereti (20h).

Séances présentées par Vincent Jourdan, conférencier et auteur.

Dimanche 10 décembre > à 16h & Mercredi 13 décembre > à 18h : Les Oiseaux

 Festival du Cinéma Social. La Cinémathèque de Nice s’associe à la nouvelle édition du Festival du Cinéma Social avec la projection de Nomades du nucléaire de Tizian Stromp Zargari et Kilian Armando Friedrich, un documentaire au cœur de l’industrie nucléaire française. Séance en présence de Philippe Rosini, anthropologue, et des réalisateurs (sous réserve).

Vendredi 15 décembre > à 20h Rétrospective Spike Lee avec Crooklyn

A partir du 20 décembre Une programmation spéciale pour les fêtesavec des courts métrages du célèbre duo Laurel et Hardy, mais aussi des classiques du cinéma pour toute la famille: Batman, le défi de Tim Burton, Green Book :sur les routes du sud de Peter Farrelly, L’Arnaque de George Roy Hill, The Fabelmans de Steven Spielberg, et en exclusivité à Nice dans de nouvelles copies restaurées : Mon nom est personne de Tonino Valerii, le western comique qui marque la rencontre à l’écran de Terence Hill et de Peter Fonda et Mary à tout prix, la comédie romantique et potache des frères Farrelly.

Et aussi : une rétrospective Spike Lee avec 4 films du réalisateur américain en décembre, un cycle « Bêtes et féroces », avec une sélection de films de tous poils et un nouveau rendez-vous « Films en miroir », pour découvrir des films en filiation, qui se ressemblent, se complètent et se nourrissent.

En complément de sa programmation en salle, la Cinémathèque de Nice offre à ses abonnés un forfait de 3 films par mois disponibles en ligne à découvrir depuis le site de la Cinémathèque de Nice. Des films, des documentaires, des rétrospectives et des masterclasses à regarder à son rythme à la maison

Théâtre Lino Ventura (168, boulevard de l’Ariane)

En collaboration avec la Direction du Cinéma, de nouveaux rendez-vous familiaux sont proposés. La dernière semaine de chaque mois, 2 types de projections cinéma : une destinée au jeune public – enfants, adolescents – le mercredi à 14h, et une autre réservée aux adultes ou à un public plus familial le vendredi à 18h30. Le prix de la place est à 2 euros.

Vendredi 15 décembre > Abyss + nom du réalisateur

Mercredi 20 décembre > Willow + nom du réalisateur

EN MUSIQUE !

Palais Nikaia (boulevard du Mercantour)

Pascal Obispo – mercredi 6 décembre à 20h

Christophe Maé – dimanche 10 décembre à 18h

Nej’ – mercredi 13 décembre à 20h

The Dire Straits Expérience – jeudi 30 novembre à 20h30

Opéra de Nice (4-6, Rue Saint Vincent de Paule)

Alexandre Tharaud – vendredi 9 décembre à 18h

Ce programme envoûtant met en écho trois génies de l’évocation musicale : Moussorgski, Stravinsky et Ravel. Un voyage aux confins de la danse et de l’imaginaire.

Noël à l’Opéra – mardi 19 décembre à 20h

Parce qu’il n’y a pas d’âge pour s’éveiller au spectacle vivant, l’Opéra de Nice s’adresse à tous les publics jeunes, dès l’âge de 2 ans !

Au programme :

Martin Voellinger Latin Jazz Mass (Chœur d’adultes, trio jazz et Saxophone)

Henry Purcell Sound the trumpet (Choeur d’enfants)

Vladimir Vavilov Ave Maria (Choeur d’enfants)

Benjamin Britten Ceremony of carols « Wolcum Yole !» « Ballulalow »« This little babe » (Choeur d’enfants)

Robert Hazon Quattro Gloria di Natale (Chœur d’adultes et d’enfants et orgue)

L’Artistique (27, boulevard Dubouchage)

Grands airs d’Opéra – jeudi 7 décembre à 19h

Cette saison, l’Opéra de Nice continue de donner rendez-vous aux quatre coins de la ville dans des lieux atypiques pour faire découvrir des programmes originaux. La salle de L’Artistique résonnera des plus beaux arias de l’opéra, entonnés par quatre chanteurs, accompagnés par Thibaud Epp au piano.

DANSE

Opéra de Nice (4-6, Rue Saint Vincent de Paule)

Giselle – tous les jours du jeudi 21 au vendredi 29 à 20h et 15h

Création d’après le Ballet fantastique en deux actes créé à l’Académie Royale de Musique de Paris le 28 juin 1841. Martin Chaix s’attaque à un monument du répertoire classique. Giselle, ou comment une jeune femme (férue de danse) se laisse séduire par Albrecht (un Don Juan déjà engagé auprès d’une autre) et le sauve des Wilis (des mortes-vivantes qui tuent les hommes en dansant avec eux jusqu’à épuisement) avant de devenir folle.

  • Programme complet de l’Opéra de Nice en ligne

CONFERENCES, ATELIERS & VISITES

Musée Matisse (164, avenue des Arènes de Cimiez)

Mercredi Matisse – L’Estampe – mercredis 6, 13 et 20 décembre à 10h

Au cours de trois sessions d’atelier, les enfants découvriront et expérimenteront les techniques d’estampe que Matisse a pratiquées, pour jouer avec les formes et les couleurs. Au programme : monotype, linogravure et pointe sèche. Le stage est animé par Jonathan Cejudo, artiste plasticien diplômé de la villa Arson, École nationale supérieure d’art de Nice.

Pour les 6-10 ans

25,5€ les 3 séances

Musée de Beaux-Arts Jules Chéret

Visites guidées – tous les samedis matin

Des visites guidées du musée sont proposées tous les samedis matin à 11h pour le grand public et à 15h en anglais.

Les mercredis après-midi, des visites familles à partir de 7 ans sont organisées.

Tarif : prix du billet d’entrée + 6,20 euros (gratuit pour les moins de 13 ans).

Réservation : 04.92.15.28.25 ou à l’adresse julie.valladier@ville-nice.fr

MAMAC (Place Yves Klein)

Ateliers pour enfants – les 6, 13 et 20 décembre

Atelier de pliages textiles pour créer des tissus en volumes, de cartes de vœux à la cire spécial fêtes de Noël, de sérigraphie spécial fêtes de noël.

Dès 6 ans

8,50€ par participant

Samedi en famille ! – samedi 16 décembre

Venez partager en famille les derniers jours de l’exposition « Nous vivons dans l’éclat ».

11h : visite guidée de l’exposition en famille

14h : ateliers à quatre mains spécial fête de noël

Tarif visite : Tarif unique de 6,20€ – gratuit pour les moins de 13 ans

Tarif atelier : 8,50€ par participant

 L’Artistique (27, boulevard Dubouchage)

Cycle inédit de conférences de la Délégation Culture Scientifique et du Museum d’Histoire naturelle – du 8 novembre au 13 décembre à 15h.

  • Mercredi 6 décembre à 15H : La région niçoise, une terre de découvertes pour les entomologistes par Jean-Michel-LEMAIRE (Professeur honoraire des Universités, Président de l’Association Troglorites & attaché au Muséum d’Histoire naturelle de Nice) et Frédéric BILLI (Président de l’Association des naturalistes de Nice et des Alpes-Maritimes)
  • Mercredi 13 décembre à 15H : Les collections de l’école naturaliste niçoise : une mémoire du passé pour des recherches actuelles par Olivier GERRIET (Directeur du Muséum d’Histoire naturelle de Nice)

Rencontre littéraire avec Franz-Olivier Giesbert – mardi 5 décembre à 14h30

Rencontre littéraire avec Franz-Olivier Giesbert sur son ouvrage « La Belle Epoque – Histoire intime de la Ve République » dans le cadre du dispositif « Lecture, écriture et théâtre pour tous ». Dispositif créé par la Ville de Nice, engagée dans une politique ambitieuse d’accès à la culture et aux loisirs pour tous. Elle convie depuis plus de dix ans des écrivains et des comédiens professionnels à intervenir dans des établissements scolaires, hospitaliers, pénitentiaires, dans des structures associatives et culturelles.

Soirée événement de présentation de la saison de la Lituanie en France – vendredi 15 décembre à 18h

A la veille de la Saison Culturelle de la Lituanie en France en 2024, Son Excellence Monsieur Nerijus Aleksiejūnas, Ambassadeur de la République de Lituanie en France en lien avec la Ville de Nice vous invite à apprivoiser la culture lituanienne.

Au programme : une rencontre-dédicace et une exposition photo éphémère, en amont de l‘annonce de la programmation nationale de cette Saison culturelle !

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 Musée d’Archéologie de Nice-Cimiez (160, avenue des Arènes de Cimiez)

Grand quizz archéo-historique – jeudi 14 décembre 2023 à 18h30

Venez tester vos connaissances sur l’histoire et l’archéologie de Nice dans le cadre d’un grand quizz numérique participatif et interactif.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 Musée de Préhistoire de Terra Amata (25, boulevard Carnot)

Conférence « La frise sculptée du Roc-aux-Sorciers (Vienne) Que nous disent les animaux ? – mercredi 13 décembre 2023 à 18h

Comme chaque année, le musée de Préhistoire de Terra Amata organise un cycle thématique de conférences, avec le soutien des amis du musée. Conférence de Patricia Valensi, Docteur en Préhistoire.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 Centre Universitaire Méditerranéen (65, Promenade des Anglais)

« Prophète en son pays » – Mardi 5 décembre à 16h

Conférence de Gilles Kepel, politologue, professeur à Sciences Po, auteur. À travers l’évocation de son parcours personnel, Gilles Kepel livrera une analyse édifiante sur l’Islam politique actuel en France et au Moyen-Orient. Un témoignage de combat, pour dire que le combat n’est pas fini.

« René Cassin, le fantassin des droits de l’homme » à l’occasion du 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme – Jeudi 7 décembre à 14h

Conférences par la Délégation aux Commémorations de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et la Délégation de la Culture Scientifique de la Ville de Nice.

« La France a-t-elle trahi la cause des chrétiens d’Orient » – Mardi 12 décembre à 16h

Conférence de Tigrane Yégavian, auteur, essayiste, chercheur à l’Institut chrétiens d’Orient (ICO), enseignant à l’université internationale Schiller, qui a obtenu le prix littéraire de l’œuvre d’Orient pour son essai Minorités d’Orient, les oubliés de l’histoire.

« Histoire, légendes et mystère du Château de l’Anglais » – Mercredi 13 décembre à 16 heures

Souvent surnommée « le château du fada », cette surprenante construction qui domine le port de Nice et la Baie des Anges a fait rêver de nombreux promeneurs. Mais son histoire reste méconnue et les légendes les plus fantasques en alimentent encore aujourd’hui le mystère. Cet édifice incarne le dessein étonnant de son bâtisseur, le colonel anglais Robert Smith, officier de la Compagnie des Indes, qui a légué un témoin de pierre de son aventure humaine et spirituelle.

Centre du Patrimoine – Le Sénat (14 rue Jules Gilly)

Rendez-vous Nice – octobre 2023-mars 2024

Après une saison estivale riche en découvertes patrimoniales, le nouveau « Rendez-vous Nice », labelisé Ville d’art et d’histoire, vous attend avec une pléiade de visites guidées et de sites pour comprendre toutes les facettes de Nice.

  • Programme complet en ligne
  • Programme complet des conférences des BMVR sur EN LIGNE