Skip to main content

NICE : Épisode de pollution atmosphérique dans les Alpes-…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

NICE : Épisode de pollution atmosphérique dans les Alpes-Maritimes, jeudi 20 juin

Une importante masse d’air chargée en poussières désertiques arrive progressivement depuis hier soir sur région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le niveau 4 d’information recommandation 6 devrait être dépassé sur tous les départements de la région.
Demain, jeudi 20 juin, le risque de dépassement du seuil en particules fines PM10 reste élevé sur l’ensemble de la région malgré des averses éparses. Il est prévu un dépassement du seuil d’information pour le deuxième jour consécutif. Des mesures d’urgence visant à réduire les émissions de polluants sont donc mises en place sur les départements concernés par la procédure d’alerte. Par conséquent, l’alerte de niveau 1 pour un épisode de pollution atmosphérique est activé pour le jeudi 20 juin 2024.

Cette procédure est assortie de la mise en œuvre de recommandations sanitaires et comportementales :

Pour tous
• Réduire les activités physiques et sportives intenses ;
• Être vigilants vis-à-vis des personnes vulnérables ou sensibles ;
• Continuer d’aérer les locaux au moins 10 minutes par jour.
Pour les populations vulnérables ou sensibles
• Éviter les zones à fort trafic pendant les heures de pointe ;
• Privilégier les sorties les plus brèves ou demandant le moins d’effort ;
• En cas de gêne respiratoire ou cardiaque prendre conseil auprès d’un pharmacien ou consulter un médecin.
Transports 
• Abaissement de 20 km/h des vitesses maximales autorisées sans toutefois descendre en dessous de 70 km/h;
• Limiter, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles et favoriser le recours au covoiturage et aux transports en commun;
• Privilégier pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo);
• Différer, si possible, les déplacements pouvant l’être;
• Raccorder électriquement à quai les navires de mer et les bateaux fluviaux en substitution à la production électrique de bord par les groupes embarqués, dans la limite des installations disponibles.
Activités
• Reporter les épandages agricoles de fertilisants ainsi que les travaux de sol;
• Reporter les travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils non électriques (tondeuses, taille-haie…) ou des produits à base de solvants organiques (peinture, vernis…).
Chauffage/brûlage
• Maîtriser la température dans les bâtiments (chauffage, climatisation);
• Continuer d’aérer les locaux au moins 10 minutes par jour, été comme hiver;
• Respecter les interdictions des brûlages à l’air libre.
Industries
• Mise en œuvre des prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des ICPE de façon systématique en cas de dépassement du seuil d’alerte de niveau 1.

Dans tous les cas, en cas de gêne respiratoire ou cardiaque :

• Prendre conseil auprès d’un pharmacien ou consulter un médecin (votre traitement médical pourra être adapté le cas échéant);
• Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.

Plus d’informations : https://www.atmosud.org/

Pour rappel, il existe trois niveaux d’alerte : information – recommandation, niveau de vigilance 1 et niveau de vigilance 2.

Vignette Crit’Ai
Par ailleurs, les communes de Nice, Cannes, Antibes, Vallauris, Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent-du-Var ont validé le principe de la mise en place d’une circulation différenciée sur la base de la vignette Crit’air lors des épisodes de pollution les plus intenses.
La circulation différenciée constitue un levier important pour réduire efficacement ces épisodes de pollution. En effet, elle vise à limiter la circulation des véhicules les plus polluants. Les véhicules équipés de vignettes 1, 2 ou 3 et les véhicules propres pourront circuler partout ; les véhicules équipés des vignettes 4 et 5 ou les véhicules non classés ne seront pas autorisés à circuler dans les périmètres de restriction de circulation entre 6h et 20h.
La mise en place de la circulation différenciée peut être décidée par le comité départemental exp’AIR lors du niveau d’alerte à la pollution de vigilance 2.

Afin d’anticiper cette mesure, vous pouvez d’ores et déjà commander votre vignette sur ce site : https://www.certificat-air.gouv.fr/

La vignette Crit’Air est vendue au prix coûtant de 3,70 € et valable en France pour toute la durée de vie du véhicule.