Skip to main content

MOUGINS : Logement social, le rôle des acteurs privés

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
1 Fév 2024

Partager :

MOUGINS : Logement social, le rôle des acteurs privés

Les chiffres sont connus : le nombre de demandeurs de logements sociaux n’a jamais été aussi élevé.

 2,6 millions de Français sont en attente de se loger (source USH), le nombre des agréments délivrés sur les logements sociaux n’a jamais été aussi bas, probablement en deçà des 82.000 en 2023, contre 110.000 dans les années les plus productives. Il est évident que la France est confrontée à une crise de l’offre et de la demande.

Si le Premier ministre souhaite « déverrouiller » le secteur, avec 30 000 nouveaux logements d’ici 3 ans, faire évoluer le logement social avec des nouveaux programmes et mener une réflexion pour qu’il réponde aux classes moyennes ; pour Inter Invest Immobilier, il est essentiel que les acteurs privés prennent leur part.

En effet, des solutions existent déjà pour soutenir le développement de logements sociaux et intermédiaires dans les zones tendues. C’est le cas du schéma de partage de l’usage et de la propriété adossé au démembrement de propriété (nue-propriété) qui fait écho à cette ambition d’aider les classes moyennes à trouver un logement à des loyers abordables (logements PLS et LI) au sein des territoires les plus attractifs proches de leurs lieux de travail. Cette solution économe de fonds publiques (pas de fonds propres des bailleurs) repose sur la mobilisation de l’épargne privée. L’investissement en nue-propriété s’inscrit en complément des modes de financement classique du logement social, et en ce sens pourrait contribuer à accroitre l’offre afin de participer à l’ambition du gouvernement.

« Ce schéma contribue pleinement à assurer la mixité sociale au sein des immeubles et des quartiers, à diversifier l’offre des bailleurs et à augmenter plus rapidement le pourcentage de logements sociaux et intermédiaires des communes. La nue-propriété répond pleinement à un enjeu de société, et les acteurs privés peuvent aider à aller plus loin ; la solidarité des classes les plus favorisées envers ceux qui peinent à se loger est indispensable à la cohésion de notre société en évitant une fracture sociale de plus en plus criante », déclare Isabelle Peene-Dupont, Directrice générale d’Inter Invest Immobilier.

Inter Invest Immobilier a déjà lancé un programme à Mougins afin de contribuer à cette démarche.

Société spécialisée dans la structuration et la commercialisation d’opérations immobilières, Inter Invest Immobilier a notamment pour vocation de proposer des opérations en démembrement de propriété aux bailleurs et aux investisseurs dans les territoires les plus attractifs, là où les besoins en logement sociaux et intermédiaires sont les plus importants.