Skip to main content

MONACO : Yacht Club de Monaco, le SEA Index® déployé dans…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MONACO : Yacht Club de Monaco, le SEA Index® déployé dans 15 ports de la Côte d’Azur

A l’occasion du 40e anniversaire de sa Présidence à la tête du Yacht Club de Monaco, S.A.S. le Prince Albert II a salué le succès du SEA Index®, un référentiel permettant d’évaluer les émissions de CO2 des navires de plaisance de plus de 25 mètres.

Lancé en 2020 par le Y.C.M. et s’inscrivant dans le cadre de la démarche collective « Monaco, Capital of Advanced Yachting », ce dispositif, récemment labellisé Capenergies, se positionne comme un modèle fiable et neutre pour les consommateurs et les parties prenantes soucieuses de l’empreinte carbone des navires.

Situés dans un triangle entre Menton, Saint-Tropez et Bonifacio, 15 ports, qui abritent les plus grands yachts au monde, ont confirmé leur volonté d’appliquer le SEA Index® au sein de leurs infrastructures. Une annonce qui va permettre d’intensifier la portée de son action au-delà du territoire monégasque.

« Le SEA Index® est aujourd’hui incontournable. Et, je souhaite que nous allions encore plus loin, en mesurant d’autres gaz à effets de serre, sans oublier bien sur les nuisances sonores qui sont aussi une préoccupation majeure », a commenté S.A.S. le Prince Albert II.

Ce réseau portuaire étendu s’engage ainsi dans une organisation durable et dans la transition écologique du territoire. « Cette collaboration marque une reconnaissance du travail accompli par le SEA Index® depuis sa création. Notre ambition est de fédérer les ports et les marinas sur toute la façade méditerranéenne et bien au-delà, en créant un véritable maillage d’espaces maritimes engagés », a déclaré Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco.

Une implantation stratégique

Le déploiement du référentiel dans 15 ports du bassin méditerranéen est l’occasion de répondre à l’importance grandissante de la grande plaisance notamment dans la région Sud qui attire chaque année plus de la moitié de la flotte mondiale des yachts de plus de 30 mètres. Celle-ci a par ailleurs sextuplé en 35 ans. Selon une étude menée par le cabinet Earthcase à l’initiative du comité régional du tourisme, le secteur du Yachting apporte à la région Sud un impact économique significatif de 1,1 milliard d’euros, avec 10.200 emplois. Plus spécifiquement, l’écosystème technique contribue à hauteur de 438 millions d’euros et 3.600 emplois, tandis que le volet touristique génère 663 millions d’euros et emploie 6.600 personnes.

Grâce à cette certification et à son index, ces ports seront en mesure d’attribuer des places de port, notamment en haute saison, aux unités les moins impactantes.

A travers cette nouvelle collaboration, le SEA Index® intensifie sa politique de sensibilisation auprès des armateurs en impliquant le plus grand nombre d’acteurs du secteur du yachting.