Skip to main content

MILAN : Été 2024 en Italie, présentation de Trenitalia Su…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MILAN : Été 2024 en Italie, présentation de Trenitalia Summer Experience

1,8 milliard d’euros investis, principalement dans le renouvellement de la flotte.

Nouvelles connexions vers les destinations touristiques estivales, les villes d’art et les villages italiens. Plus de services intermodaux et numériques au profit des voyageurs, leur permettant de se déplacer plus confortablement et durablement, notamment grâce à de nouvelles solutions combinées avec le train, le bus, le bateau ou l’avion.
L ‘expérience d’été 2024 organisée par la Passenger Business Unit Ferrovie dello Stato Italiane – composée de Trenitalia (société faîtière), Busitalia, Ferrovie del Sud Est et FS Treni Turistici Italiani – démarre le 9 juin et est enrichie de trains de dernière génération également achetés avec les fonds NRRP directement alloués à Trenitalia.
 » Les trains jouent un rôle clé dans la vie des gens, non seulement en tant que moyen de transport, mais aussi en tant que lieu et espace où une culture commune de santé, d’inclusion et de durabilité peut être consolidée et diffusée. L’expérience d’été de Trenitalia nous permet d’offrir un modèle d’excellence unique grâce à des milliers de trains et d’autobus qui transportent des millions de personnes chaque jour « , a déclaré Stefano Cuzzilla, président de Trenitalia.
Dans son discours, Luigi Corradi, PDG et directeur général de Trenitalia, a fait le bilan de l’année écoulée et s’est tourné vers l’avenir :  » Nous avons clôturé une année extraordinaire, qui a entraîné une augmentation significative de la satisfaction des clients en ce qui concerne la qualité et la fiabilité du service. Les nombreuses initiatives entreprises au cours des trois dernières années ont amélioré les résultats de la satisfaction de la clientèle, et toute notre gamme de services est marquée par l’accent mis sur la durabilité, ce qui se traduit par des investissements dans une flotte plus jeune, des services intermodaux qui vous permettent de laisser votre voiture à la maison, et des innovations technologiques qui garantiront une expérience de voyage encore plus complète et de meilleure qualité. Nous attendons avec enthousiasme l’été. Les prévisions pour 2024 indiquent une poursuite de la croissance, soutenue par la demande intérieure pour toutes les divisions commerciales et les entreprises du Hub, en particulier pour le segment du tourisme, avec un coup de pouce important des connexions internationales.

Nouvelles liaisons et offres pour atteindre plus de 700 destinations

Plus de 700 destinations estivales sont accessibles chaque jour. Plus précisément, le service estival comprend plus de 270 trains Frecce par jour, avec plus de 130 000 sièges proposés. Intercity et Intercity Notte desserviront plus de 230 villes (70 destinations estivales). Les 6 000 trains régionaux par jour desserviront plus de 1 700 destinations, dont 500 sont des destinations touristiques.
L’offre estivale renouvelée de FS Treni Turistici Italiani sera enrichie de l’Espresso Versilia et de l’Espresso Riviera. L’itinéraire estival de l’Espresso Cadore, qui reliera Rome à Cortina D’Ampezzo, est également confirmé.
L’offre de services de la Business Unit Passenger est également complétée par les plus de 9 700 liaisons quotidiennes de Busitalia dans les régions de Vénétie, d’Ombrie et de Campanie et par les quelque 1 000 services de train et de bus de Ferrovie del Sud Est dans les Pouilles. L’offre de services intermodaux s’élargit également, avec des liaisons vers 19 ports et 23 aéroports, ainsi que 12 lignes FRECCIALink reliées par des trains Frecce, et 159 liaisons vers des destinations touristiques reliées par des trains régionaux.
Pour les liaisons à l’étranger, grâce aux trains Eurocity, exploités en collaboration avec les chemins de fer suisses, les voyageurs italiens et internationaux peuvent utiliser des liaisons au départ de Milan ou de Venise vers des destinations telles que Zurich, Lugano et Bellinzone. Grâce aux liaisons Euronight, exploitées en coopération avec les chemins de fer autrichiens, l’Allemagne et l’Autriche seront reliées à La Spezia, Gênes et Milan.
Par ailleurs, le PDG Luigi Corradi a annoncé la réouverture d’ici la fin de l’année de la liaison Frecciarossa entre Milan et Paris, suite à sa fermeture forcée causée par un glissement de terrain en France.

FS Treni Turistici Italiani : tous les horaires des nouvelles lignes

FS Treni Turistici Italiani sera enrichi de l’Espresso Versilia et de l’Espresso Riviera.
Le premier partira de Milan, en passant par les Cinque Terre, avant de poursuivre son voyage vers Pise et les plages de la Versilia. La seconde, de Milan à Vintimille, traversera les plages de la Riviera dei Fiori jusqu’à toucher la Côte d’Azur. L’Espresso Cadore, déjà en service pendant la saison d’hiver, sera également confirmé pour l’été 2024, qui voyagera entre Rome et Cortina.
Cette ligne sera remise en service le 25 juin et se poursuivra jusqu’au 31 août. Les voyages aller auront lieu le mardi, au départ de Roma Termini à 20h58 et à l’arrivée à Cortina à 10h13, et le vendredi, également au départ à 20h58 et à l’arrivée à 9h28. Les voyages de retour auront lieu le mercredi, avec un départ de Cortina à 19 heures et une arrivée à Rome à 6 h 42, et le samedi, un départ également à 19 heures et une arrivée à 8 h 38. La seule exception est le samedi 6 juillet, où l’arrivée se fera à 6h42.
Les arrêts intermédiaires du train de nuit Espresso Cadore sont Ponte nelle Alpi-Polpet, Longarone-Zoldo et Calalzo-Pieve di Cadore-Cortina. De là, le voyage se poursuit en bus, s’arrêtant à Borca di Cadore et arrivant à l’ancienne gare de Cortina d’Ampezzo.
L’Espresso Versilia voyagera les mardis et jeudis, du 6 août au 26 septembre, avec un départ de Milano Centrale à 10h35 et une arrivée à Livorno Centrale à 15h42 pour l’aller, tandis que pour le retour, le départ de Livourne est prévu à 16h50 et l’arrivée à Milan à 23h05. Des arrêts intermédiaires sont prévus à Pavie, Gênes Piazza Principe, Santa Margherita Ligure – Portofino, Monterosso, Corniglia, Riomaggiore, Massa Centro, Forte dei Marmi, Camaiore Lido – Capezzano, Viareggio, Torre del Lago – Puccini et Pise.
Enfin, l’Espresso Riviera voyagera les samedis et dimanches, du 3 août au 29 septembre, au départ de Milano Centrale et à destination de Vintimille. Le train aller partira à 7h35 de Milan pour arriver à Vintimille à 12h20 ou, à certaines dates, à 11h35. Plus précisément, une arrivée anticipée est prévue le samedi 3 août et les week-ends du 14 au 29 septembre. Le train de retour quittera Vintimille à 18h55 et arrivera à Milano Centrale à 23h40. Sept étapes intermédiaires sont prévues : Pavie, Varazze, Savone, Albenga, Alassio, Sanremo et Bordighera.

Voyageurs et durabilité : les chiffres records de la Business Unit Passagers

Au cours des quatre premiers mois de l’année, 268 millions de personnes ont voyagé à bord des véhicules de la Business Unit Passagers du groupe FS (+5 % par rapport à 2023), dont 191 millions en Italie. Au cours de la même période, Trenitalia a transporté 150 millions de voyageurs qui, en choisissant de voyager en train, ont économisé 700 millions d’euros en coûts environnementaux et sociaux et évité l’émission de 900 000 tonnes de CO2 dans l’air par rapport à l’utilisation d’une voiture. Pour comparer la consommation d’énergie et les émissions de CO2 d’un voyage en train avec le même trajet par d’autres moyens de transport, Trenitalia a récemment intégré  » Ecopassenger  » dans ses systèmes de vente.
2023 a été une année record pour Trenitalia : plus de 500 millions de voyageurs, soit 30 millions de plus que l’année précédente (+18 %).
Le résultat net très positif par rapport à 2022 est porté par une hausse des revenus de trafic, qui a touché l’ensemble des activités, mais particulièrement le segment Grande Vitesse.

Innovation : investissement dans la flotte et développement numérique

L’innovation et l’orientation vers les voyageurs sont les moteurs des investissements de Trenitalia et de la Business Unit Passagers. Les dépenses d’investissement en 2023 ont dépassé 1,8 milliard d’euros, dont 1,1 milliard d’euros ont été affectés au renouvellement de la flotte. Des trains de plus en plus modernes et technologiquement avancés circuleront dans les années à venir. Le développement des initiatives numériques a également contribué à l’augmentation du nombre de passagers achetant en ligne : 47 % des billets sont vendus sur le site web et l’application.
Dans les semaines à venir, le système de paiement  » Tap&Tap « , qui permet d’acheter des billets régionaux avec une carte de paiement sans contact directement auprès des valideurs de la gare, sera également étendu sur la ligne Venise-Bassano del Grappa ; Lignes aéroport Turin-Caselle et Cagliari-Elmas, suite aux bons résultats enregistrés sur la ligne Vérone-Venise.
Grâce à la mise en œuvre de l’intelligence artificielle et de la blockchain dans les opérations de service client de Frecciarossa, le processus de vérification et de validation des réclamations a été accéléré.
Il y a aussi une nouveauté pour ceux qui voyagent à l’étranger : grâce à l’application, grâce à l’intégration des systèmes de vente d’autres compagnies ferroviaires, il sera possible d’acheter des billets pour voyager sur les réseaux ferroviaires étrangers, les CFF et Iryo, la filiale de Trenitalia qui a amené Frecciarossa en Espagne. En Europe, la Business Unit Passenger garantit au total environ 2 700 liaisons ferroviaires et plus de 9 000 trajets en bus chaque jour.

Les déclarations faites lors de l’événement :

Luigi Corradi, PDG de Trenitalia : « La principale nouveauté est l’intermodalité et la durabilité considérables. Il y a tellement d’itinéraires proposés et nous avons également essayé de desservir des endroits qui ne sont pas accessibles en train, c’est-à-dire des lieux touristiques. Comment cela peut-il être fait de la manière la plus durable ? Je crois vraiment que la marque de fabrique des transports à l’avenir sera l’accent mis sur la durabilité. Étant électriques, les trains sont durables par nature, mais nous avons organisé des bus reliés au train dans des endroits qui ne sont pas accessibles en train. Même à cet égard, nous parlons de bus hybrides, de bus électriques, pour vraiment donner une empreinte durable à tous les transports en mettant l’accent sur les lieux d’été. Nous continuons d’investir. En effet, nous avons considérablement accéléré ce processus dans nos trois niveaux de service. J’aime commencer par les trains Intercity parce qu’après 35 ans, nous avons réinvesti dans de nouveaux trains Intercity. Nous parlons de 200 millions d’euros déjà dépensés, c’est-à-dire 200 millions d’euros du PNRR, et l’aspect très positif est que nous voyons déjà les premiers trains, qui circulent sur l’une des lignes les plus touristiques, la ligne ionienne. Ce sont donc des trains circulant entre la Calabre, la Basilicate et les Pouilles, qui sont très importants car ce sont encore des trains hybrides ».

Domenico Scida, directeur de l’unité commerciale Intercity : « Cet été, nous visons à faire mieux que l’été dernier, qui était déjà un été record. Les chiffres nous disent que c’est possible car les réservations pour la saison estivale sont déjà en hausse. Nous avons environ 10 % de réservations en plus, donc le vrai défi sera de faire mieux que l’année dernière. C’est pourquoi nous avons essayé d’offrir un service encore plus complet. Nous nous arrêtons à 200 stations par jour. Nous avons renforcé les services au nord et au sud, par la mer et dans les montagnes. Pour ne citer que quelques endroits : nous avons augmenté les services vers Tropea et Lecce, tandis que dans les montagnes, nous avons confirmé Bardonecchia et San Candido. Pour la première fois, il existe également une connexion directe sur toute la ligne Adriatique, avec un service Intercity entre Lecce et Bolzano ».

Pietro Diamantini, directeur de l’unité commerciale AV de Trenitalia : « Les nouveaux ajouts sont de nombreuses escales estivales, et c’est pourquoi le Frecciarossa est également devenu un moyen d’atteindre plus rapidement les destinations de vacances les plus emblématiques du centre de l’Italie. Nous avons également de nombreuses liaisons nocturnes du nord au sud, Milan-Reggio de Calabre, et la nouveauté de cette année est également Milan-Lecce, nous amenons donc des personnes qui terminent le travail le vendredi soir dans les Pouilles, et avec notre Frecciarossa, elles peuvent se rendre confortablement dans les Pouilles le matin pour profiter de tout le week-end. Les destinations estivales et culturelles sont donc nombreuses, sans oublier l’attractivité de nos villes d’art, mais aussi les innovations pour vous permettre de profiter au maximum de votre temps ».

Luigi Corradi, PDG de Trenitalia : « D’ici la fin de l’année, la liaison Milan-Paris avec le Frecciarossa rouvrira. C’était un très bon service et nous avions eu beaucoup de succès. Malheureusement, il y a eu un glissement de terrain en France qui a complètement fermé la ligne. Nous sommes proches de la réouverture et je suis sûr que nous reprendrons une très bonne liaison entre Paris et Milan d’ici la fin de l’année ».