Skip to main content

MENTON : Journée de la coopération franco-italienne

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
15 Avr 2024

Partager :

MENTON : Journée de la coopération franco-italienne

Lundi 8 avril a eu lieu la « Journée de la Coopération Franco-Italienne », organisée par la Chambre de Commerce Italienne de Nice, à la Villa Maria Serena à Menton.

À l’occasion de l’événement, le Président de la Communauté d’Agglomération de la Riviera Française (CARF), ainsi que le Maire de Menton, Yves Juhel, a accueilli plusieurs représentants institutionnels afin de célébrer et approfondir les liens entre nos deux nations, ainsi que pour explorer les thèmes des relations transfrontalières.

A l’événement, animé par le Directeur de la Chambre de Commerce Italienne, Agostino Pesce, et par la journaliste de la Tribune Côte d’Azur, Christiane Navas, ont participé plus de cent personnalités, parmi lesquelles plus de 30 autorités italiennes des Villes adhérentes au « Projet 10 Communes ». Parmi ces dernières, figuraient Flavio di Muro, Maire de Vintimille, Luca Serale, adjoint au maire de la commune de Cuneo, Roberto Cioppi, conseiller au tourisme d’Urbino et Alessandra Bianchi, conseillère au sport et au tourisme de Gênes. Étaient également présents Roberto Rota, Maire de Courmayeur, Vittorio Ingenito, Maire de Bordighera, Fulvio Gazzola, Maire de Dolceacqua et Amedeo Bottaro, Maire de Trani.

Parmi les institutions présentes figuraient également de nombreuses autorités françaises, parmi lesquelles Jean-Pierre Vassallo, Maire de la commune de Tende, Jean-François Guitard, Directeur de l’aéroport de Nice, Magalie Altounian, adjointe au maire de Nice avec délégation aux institutions européennes, Richard Conte, conseiller municipal délégué à la commune de Villefranche et Jean Deoriti, adjoint à la commune de Monaco. L’intervention de la députée Alexandra Masson revêt également une grande importance.

Au cours de la table ronde, l’échange a porté sur plusieurs thèmes, mettant en lumière la complémentarité qui existe entre les territoires transfrontaliers. Jean-Pierre Vassallo a ouvert la discussion en se présentant comme « le produit du territoire transfrontalier », ayant toujours vécu des deux côtés du col de Tende, et en le percevant depuis toujours comme un territoire uni et partagé. Selon lui, les bases de la création d’une eurorégion existent déjà ; il devient donc aujourd’hui prioritaire et nécessaire de surmonter les obstacles frontaliers.

Luca Serale poursuit en rappelant la commémoration de l’anniversaire entre la ville de Cuneo et Nice, en mettant l’accent sur le problème ferroviaire : le projet est en effet d’obtenir une condition minimale suffisante des transports ferroviaires reliant les deux villes (avec un seuil fixé pour 4 courses minimales par jour reliant Turin, Cuneo, Vintimille et Nice). Le Maire adjoint a également rappelé qu’il y a quelques jours, lors de la rencontre avec le maire de Nice, Mr. Estrosi, ils n’ont pas manqué de discuter des thèmes liés à la question climatique. Dans ce contexte, une discussion s’est développée sur la nécessité d’agir des deux côtés pour maîtriser au mieux les éventuels problèmes climatiques.

Même l’adjoint au tourisme et au sport de la Commune de Gênes, Alessandra Bianchi s’est exprimée favorablement quant à l’idée de continuer à renforcer les liens entre les deux pays. Pour appuyer cette conviction, elle a également fourni des données précises. En Janvier 2024, Gênes a enregistré une augmentation de 22% du nombre de touristes français : « un résultat » – reconnaît Bianchi – « certainement stimulé aussi par l’activité réalisée grâce au Projet « 10 Communes » auquel la Commune de Gênes adhère désormais depuis plusieurs années ».

Flavio di Muro, maire de Vintimille, est intervenu en soulignant la nature intrinsèquement internationale de la ville de Vintimille en tant que ville frontalière. Il a mis en avant la volonté d’être au centre des échanges et a reconnu combien les projets de coopération transfrontaliers peuvent contribuer à ce processus.

La table ronde s’est ensuite penchée sur l’importance fondamentale de la collaboration entre nos pays pour favoriser le développement des territoires frontaliers. On a également abordé différents projets tels que le GECT (Groupe Européen de Coopération Territoriale) et le projet ferroviaire direct entre Nice et Gênes. Enfin, la durabilité a été évoquée, mettant l’accent sur la gestion de l’eau et la décarbonisation, ainsi que sur la promotion du tourisme et l’attraction des investissements.

La revue « Frontière en chiffres » 2024 rédigée par Tribune Côte d’Azur, en collaboration avec la Chambre de Commerce Italienne de Nice a également été présentée. Cette édition aborde des questions relatives à la coopération transfrontalière et analyse de près les résultats de l’étroite coopération entre les territoires frontaliers.

Dans la deuxième partie du séminaire, le guide touristique « Visitez Italie » édition 2024 a ensuite été présenté. La publication a été rendue possible grâce au Projet « 10 Communes » auquel ont participé les communes d’Alassio, Bandiere Arancioni, Bordighera, Bra, Courmayeur, Cuneo, Fano, Ferrare, Gênes, Imperia, Levanto, Livourne, Mondovì, Parme, Pavie, Pise, San El’PIDREMO, Sanremo, Servigliano, Sorrento, Taggia, Trani, Tropea, ainsi que la région Calabre, Urbino, Val Mivola, Valle Grana, Val Maira, Val Stura, Ventimiglia, Viareggio et Viterbo.

La rencontre s’est finalement conclue avec l’Assemblée de la Chambre de Commerce Italienne, réservée à tous les associés, entreprises et institutions adhérentes.

SOURCE : Newsletter CCItalienne – Avril 2024