Skip to main content

MARSEILLE : Volet « écoles » du plan Marseille en Grand

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
23 Fév 2024

Partager :

MARSEILLE : Volet « écoles » du plan Marseille en Grand

En septembre 2021, le président de la République annonçait le plan Marseille en Grand en apportant 5 milliards d’euros pour Marseille.

C’est un effort sans précédent de l’Etat pour la deuxième ville de France. Un milliard d’euros, dont 400 millions d’euros de subventions, sont dévolus à la reconstruction ou la réhabilitation de 188 écoles sur les 470 écoles de Marseille. En février 2022, moins de 6 mois après l’annonce présidentielle, la Société des écoles de Marseille est créée et les premiers financements sont disponibles.

En parallèle de ces investissements dans le bâti, le Gouvernement fait de Marseille un territoire d’expérimentation de l’innovation pédagogique.

  • le dédoublement des classes de Grande section, CP et CE1 y est déployé dans toutes les écoles REP/REP+,
  • 82 écoles ont intégré le réseau des écoles innovantes,
  • tous les enfants de 2 ans et plus sont accueillis à l’école dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville,
  • 5 cités éducatives sont déployées sur 12 quartiers prioritaires de la politique de la Ville et la généralisation va se poursuivre en 2024,
  • le Pass Culture a été généralisé à l’ensemble des élèves.

Aujourd’hui, le conseil d’administration de la SPEDEM a validé la programmation des 31 écoles de la phase deux dont la livraison s’étalera de 2026 à 2028.

En 2024, 10 écoles seront livrées et 4 écoles seront livrées en 2025.

En 2028, 45 écoles auront donc été livrées sur les 188 écoles du plan Marseille en Grand.

Sabrina Agresti-Roubache, Secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville déclare :  « Le volet écoles du plan Marseille en grand est très important et l’Etat a mis 1 milliard d’euros sur la table. A ce jour, la Société des Ecoles de Marseille prévoit la livraison de 45 écoles sur 188 d’ici 2028. C’est une avancée, mais il faut encore accélérer pour être à la hauteur des ambitions du Président de la République pour la deuxième ville de France et des attentes des Marseillais. ».