Skip to main content

MARSEILLE : Violation du règlement intérieur, l’oppositio…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
29 Mar 2024

Partager :

MARSEILLE : Violation du règlement intérieur, l’opposition du Conseil régional quitte la séance

Violation du règlement intérieur par Renaud Muselier, l’opposition quitte la séance en signe de protestation.

« Lors de la séance plénière qui s’est tenue aujourd’hui au Conseil régional, Renaud Muselier et plusieurs de ces vice-présidents ont violé à plusieurs reprises le règlement intérieur de leur propre institution. Afin de protester contre ce comportement inadmissible de la part de responsables politiques, Franck Allisio et l’ensemble du groupe Rassemblement National, Droite Populaire et Indépendants ont décidé de quitter la séance de la Commission permanente. L’article 4-5 sur les vœux a été violé par deux fois par David Géhant et Jacqueline Bouyac, et plus grave, Renaud Muselier a quant à lui enfreint l’article 6-3 en refusant une suspension de séance au président du seul groupe d’opposition. A cela s’est ajouté tout au long de la séance des propos où la grossièreté et la diffamation à l’encontre des élus de l’opposition les disputent à l’insulte.

« Vous êtes contre l’Europe, amis des russes et pour l’autocratie » : voilà pour la diffamation. Pour ce qui est des insultes et de la grossièreté, voici une liste non exhaustive : « Rien branler […] travaillez au lieu de dire des conneries […] voleurs et petits escrocs. » Pour paraphraser un ancien président de la République, un président (de Région) ne devrait pas dire ça.

Ne pas respecter des principes aussi essentiels que ceux du règlement intérieur de sa propre collectivité locale, garant de la bonne tenue des débats et de la régularité des décisions prises par l’Assemblée régionale, violer systématiquement les droits élémentaires de l’opposition, insulter et diffamer des élus régionaux en pleine séance : autant d’actes et de comportements qui ne peuvent être tolérés et qui doivent être sanctionnés », déclare Franck ALLISIO, député des Bouches-du-Rhône et président du groupe Rassemblement National Droite populaire et Indépendants au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

C’est pourquoi Franck Allisio, président du groupe Rassemblement National, Droite Populaire et Indépendants saisit le préfet de Région afin que la démocratie et les règles de droit s’appliquent à nouveau dans notre hémicycle. Cela commence par annuler les deux vœux irréguliers votés en séance plénière.