Skip to main content

MARSEILLE : Victoire BARBOT et Vidéochronique

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
30 Mar 2024

Partager :

MARSEILLE : Victoire BARBOT et Vidéochronique

Vidéochroniques est une association sans but lucratif créée en 1989, implantée à Marseille.

Elle organise des expositions et des projections, accueille des artistes en résidence et dispose d’importantes ressources documentaires dans le domaine de la vidéo d’artistes et plus largement dans celui de l’art contemporain. Elle travaille avec un réseau local, national et international de partenaires : associations, festivals, distributeurs, diffuseurs, galeries, lieux d’exposition institutionnels, écoles d’art, etc. Depuis sa résidence au sein de l’association, les échanges entrepris avec Victoire Barbot n’ont cessé de se prolonger. Aujourd’hui, l’artiste y prend ses quartiers pour une première exposition personnelle d’envergure intitulée « Cendrer ses sculptures. »

« Derrière ce titre mystérieux se cache une œuvre discrète autant que féconde, d’abord ancrée dans une histoire familiale. Loin de ne constituer qu’une anecdote, cette attache séminale et située renvoie plus largement à notre histoire industrielle – celle d’une petite industrie déclinante, héritière du XIXe siècle -, à ses équipements, à ses méthodes et sa production, à ses territoires, à ses acteurs et, en définitive, à leur délaissement.

« S’appuyant de surcroit sur de solides fondements conceptuels et artistiques, le vocabulaire plastique et les processus auxquels Victoire Barbot recourt témoignent explicitement de cet ancrage. Hormis la nature des éléments récupérés constitutifs de ses sculptures instables, il y est question en creux ou plus explicitement d’inventaire, de classement, de stockage, de transport, de notice et de schéma, de conditionnement, d’assemblage, etc. La force de cette évocation de l’économie industrielle tient précisément au fait qu’elle constitue aussi, pour elle, une puissante métaphore de l’économie de l’art, et de celle de l’artiste, notamment confronté à l’encombrement physique que sa pratique manque rarement d’induire, à moins de lui préférer des formes de projections mentales, telles que Victoire Barbot nous le propose. »

Jusqu’au 4 mai
Du mardi au samedi de 14h à 18h
Exposition « Cendrer ses sculptures » de Victoire Barbot
Dans le cadre du 15ème Printemps de l’Art Contemporain
Vidéochroniques
1 place de Lorette
13002 Marseille

SOURCE : Week-end by COTE