Skip to main content

MARSEILLE : Une 60ème édition dédiée à la valorisation de…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
28 Fév 2024

Partager :

MARSEILLE : Une 60ème édition dédiée à la valorisation de nos producteurs

Ce mardi 27 février, Bénédicte MARTIN, Vice-Présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en charge de l’Agriculture, de la viticulture, de la ruralité et du terroir, représentant Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France, a inauguré le stand de la Région Sud.

Aux côtés notamment de Christian ESTROSI, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, d’élus régionaux et de personnalités. Ensemble, ils ont visité les stands des 6 départements. Chacun mettant à l’honneur les savoir-faire et produits qui font la renommée du Sud.

A cette occasion, Bénédicte MARTIN, a présenté les grands objectifs de la stratégie régionale agricole pour accompagner les agriculteurs ainsi que le label « 100 % Valeurs du Sud ». Puis, ils ont procédé à la signature d’un panneau sur le lancement d’un plan régional pour la filière pistache. Ce futur plan régional a pour objectif de créer de l’activité et de la valeur ajoutée, en encourageant la professionnalisation des acteurs de la filière.

Enfin, elle s’est rendue sur le stand des chevaux de Camargue aux côtés notamment de Gabriel ATTAL, Premier Ministre.

Une 60e édition dédiée à la valorisation de nos producteurs

Parce que l’on doit pouvoir vivre dignement du travail fourni, la Région Sud a souhaité rappeler aux agriculteurs qu’elle est à leurs côtés. Rémunérer les agriculteurs au juste prix, travailler sur la transparence des coûts, limiter les surtranspositions des normes : autant de sujets que la Région Sud a souhaité mettre en avant pour cette 60e édition Avec plus de 280 produits labélisés, plus de 20 000 exploitations et 40 000 emplois directs, la Région Sud place en priorité la qualité, la durabilité et la proximité de l’agriculture régionale. À ce titre, elle soutient la structuration des réseaux de proximité ainsi que la reprise des exploitations en gestion durable des sols et des cultures.