Skip to main content

MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Nos usagers n’ont pas voc…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
7 Jan 2024

Partager :

MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Nos usagers n’ont pas vocation à être les otages récurrents des syndicats de la SNCF »

Un mouvement de grève est annoncé à la SNCF le 8 janvier 2024.

Une nouvelle fois, les syndicats de la SNCF annoncent un mouvement de grève pour le 8 janvier, jour de rentrée. Alors que des perturbations ont déjà affecté la circulation des TER à des moments charnière en 2023, ce nouveau mouvement, va – au pire moment possible – compliquer le quotidien des usagers du réseau TER.

« On ne peut que regretter ce nouveau choix : c’est jouer contre son camp ! Les cheminots doivent être et sont les premiers défenseurs des TER, et une minorité d’entre eux prend un chemin inverse en utilisant les usagers et le service public comme un moyen de pression. Ce n’est pas acceptable, et encore moins à des moments qui impactent tant la vraie vie de nos concitoyens !  C’est du bon sens : nos usagers n’ont pas vocation à être les otages récurrents des syndicats de la SNCF.

A plus forte raison quand on constate notre mobilisation générale au service des transports :

• Chaque année, plus d’1 milliard d’€ est engagé par la Région, pour faire circuler les trains régionaux et les cars ZOU,
• L’Etat et la Région ont signé en décembre dernier un Contrat de Plan historique d’1,5 milliard d’€ d’investissement,
• Dans quelques mois, les premiers coups de pioche du chantier ferroviaire du siècle – la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur – seront donnés !
• Malgré l’inflation, un bouclier tarifaire régional protège les abonnés du train et des transports en commun,
• Le principe cardinal de zéro fermeture de gare, zéro fermeture de ligne est respecté.

Au nom de l’intérêt général, nous appelons donc à la responsabilité de chacun et au respect de tous ceux qui, demain, auront besoin de nos transports pour effectuer leur rentrée dans de bonnes conditions » ont déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France et Jean-Pierre SERRUS, Vice-Président de la Région en charge des Transports et de la Mobilité durable.