Skip to main content

MARSEILLE : Réaction de Renaud MUSELIER aux résultats des…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Réaction de Renaud MUSELIER aux résultats des élections européennes

Réaction aux résultats des élections européennes.

« J’espère que cette poussée de l’extrême-droite ne bloquera pas l’Europe, face à Poutine »

« Avant toute chose, il faut saluer la mobilisation des Français, et des européens, pour ces élections.
C’est l’une des plus fortes participations à ce scrutin depuis 1984.
De toute évidence, les Français ont voulu se mobiliser de façon significative, au moment où l’Europe est à un tournant de civilisation, avec la guerre aux frontières de notre continent.
La liste de la majorité présidentielle, portée par Valérie HAYER, arrive en deuxième position, avec une poussée préoccupante, mais sans surprise, de l’extrême-droite. Ce phénomène est d’ailleurs européen et se vérifie dans la totalité des pays européens.
Première conséquence de ce scrutin : l’influence pro-européenne de la France en Europe est considérablement diminuée ce soir ! J’espère que la poussée du Rassemblement national ne bloquera pas la puissance de l’Europe, face à Poutine.
Avec les Russes et la guerre à nos frontières, avec l’indécision des Américains, dans un monde où les démocraties sont en danger, au profit des autocrates et des kleptocrates, cet enjeu est décisif. 
En France, les élections européennes sont traditionnellement mauvaises pour le parti au pouvoir. Sur dix scrutins, la liste soutenue par un Président de la République ne l’a emporté que 2 fois !
Elles n’ont jamais été, non plus, la préfiguration de l’élection suivante. Pour autant, ne pas prendre en compte le message envoyé par les Français serait une terrible faute politique.
Pour les prochains scrutins, le rassemblement des compétents, des raisonnables s’impose, commune par commune, au service de nos territoires et de nos concitoyens.
Cette logique, nous l’avons initiée et mise en œuvre à la Région. Une région gouvernée par une majorité puissante et diverse, capable d’apporter des résultats concrets.
Le pire n’est jamais certain. Pour battre les extrêmes, il faut les combattre.
Dès demain matin, voilà la mission de tous ceux qui ne cèdent pas à la fatalité » déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.