Skip to main content

MARSEILLE : Quand se balader à pied rapporte de l’a…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Quand se balader à pied rapporte de l’argent !

95% de la population française adulte est exposée à un risque de détérioration de la santé par manque d’activité physique ou un temps trop long passé assis. 

En janvier 2022, trois entrepreneurs français : Benjamin Daudignac, Louis Roblin et Baptiste Villain décident de mettre un terme à leur rythme de travail effréné dans leur start-up et de remettre l’activité physique au cœur de leur vie.

“Nous avions un mode de vie ultra-sédentaire pendant presque 3 ans, à cause du rythme de travail que nous subissions. On arrivait au bureau à 9h en scooter, pour repartir à 21h/22h. On se faisait livrer des repas tous les jours, et nous ne faisions aucun sport. En quittant nos jobs, nous nous sommes motivés pour être de plus en plus actifs, et il ne se passe plus un jour sans que nous n’ayons pas fait une activité physique ou au moins 10,000 pas. Nous effectuons désormais tous nos déplacements à pied ou à vélo.” Benjamin Daudignac, co-fondateur de Macadam.

Perte de kilos, arrêt de la cigarette, équilibre mental, chacun a une motivation différente pour se mettre davantage en mouvement dans son quotidien. La marche est un premier pas vers une vie plus active.

L’ADN de Macadam

Fondée en octobre 2022 par  Benjamin Daudignac, Louis Roblin, et Baptiste Villain Macadam est le fruit d’une vision partagée : celle d’encourager une vie plus active à travers la technologie. Ensemble, ils ont créé la première application qui récompense ses utilisateurs pour leurs activités physiques et leurs explorations urbaines.

Macadam se donne en effet pour objectif de motiver ses utilisateurs à marcher plus, grâce à un système de récompenses.  Sa map sociale interactive permet aux utilisateurs d’explorer leur ville en quête de récompenses. En favorisant la pratique de la marche plutôt que le fait de se déplacer en voiture ou en scooter, Macadam a également un impact extrêmement positif sur l’environnement. Disponible en France, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, et récemment aux États-Unis, Macadam transcende les frontières, promouvant un style de vie actif à l’échelle mondiale. Cette expansion témoigne de l’universalité de son message et de son adaptabilité à différents marchés culturels. En s’appuyant sur un modèle économique centré sur le partage des revenus publicitaires avec ses utilisateurs, Macadam s’engage à promouvoir un mode de vie sain et actif tout en offrant une expérience ludique et gratifiante.

En parallèle de ses pas quotidiens, l’utilisateur peut participer à des challenges, à faire seul ou à partager avec ses amis. Un système de classement permet d’aller encore plus loin dans la gamification. Conçue comme un réseau social et un jeu, Macadam offre une plateforme où les amis se retrouvent. Cette dimension sociale enrichit l’expérience utilisateur et renforce le sentiment de communauté.

Nous avons créé tout un univers autour de Macadam qui s’apparente à celui d’un jeu mobile, avec pleins de références populaires et des graphismes décalés. Sur l’app, nos utilisateurs ont envie de se dépasser et apprécient le fait de se comparer entre amis” Co-fondateur de Macadam

Que ce soit en marchant, en faisant du sport, du shopping, en jouant à des jeux vidéo (ou même peut-être un jour en cuisinant), Macadam récompense toutes les facettes de l’activité quotidienne.   L’approche singulière de Macadam a propulsé l’application dans le top 3 des applications les plus téléchargées dans la catégorie « Fitness & Santé », confirmant son succès et son utilisation au quotidien. Le modèle économique de Macadam repose sur des partenariats avec des annonceurs pour créer des activités et fonctionnalités engageantes, une partie des recettes publicitaires étant redistribuée aux utilisateurs. Cette stratégie gagnant-gagnant favorise une croissance soutenue et une fidélisation du public.   Avec un nombre croissant d’utilisateurs et un intérêt marqué des annonceurs, Macadam est sur la voie de devenir l’un des médias en ligne les plus influents de France. Les partenariats avec plus de 400 annonceurs, couvrant un large éventail de secteurs, attestent de l’attrait universel de l’application.

L’équipe

Benjamin Daudignac

Après des études dans la publicité, Benjamin attrape très tôt le virus de l’entrepreneuriat. Il lance sa première agence de publicité à seulement 21 ans, puis une société d’e-commerce en 2015. Quatre ans plus tard, il co-fonde la fintech Bling start-up qui comptabilise 140 salariés et plusieurs centaines de milliers de clients.

Louis Roblin

 Louis a fait ses études à Kedge Business School puis à l’ESD. Il a commencé sa carrière dans le vin avant de rejoindre la start-up Bling en tant que Head of Growth.  Louis contribue alors à la croissance exceptionnelle de cette app permettant une avance jusqu’à 100€.

 Baptiste Villain

 Diplômé d’une école de développement informatique, Baptiste devient Lead Tech et pilote l’ensemble des développements IT chez Product en 2018. Il rejoint Bling en 2019 en tant que premier salarié, au poste de Lead Tech des app mobiles.

Perspectives de développement

Avec déjà plus de 1 million d’euros reversés à ses utilisateurs pour leurs activités quotidiennes, Macadam entend bien tripler ce montant, projetant de redistribuer 3 millions d’euros supplémentaires grâce à cette nouvelle fonctionnalité.

La start-up compte recruter trente nouveaux collaborateurs au cours de l’année.
 Elle vise un objectif ambitieux de 30 millions d’utilisateurs d’ici fin 2025. Pour cela, elle va renforcer sa présence en France ainsi qu’aux Etats-Unis.