Skip to main content

MARSEILLE : L’escape game zéro-déchet fait son entr…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
5 Avr 2024

Partager :

MARSEILLE : L’escape game zéro-déchet fait son entrée au lycée

Une poubelle qui renferme le secret de la disparition de tous les déchets s’apprête à s’autodétruire.

Ne se fiant qu’à leur courage, les éco-ambassadeurs des lycées ont décidé de s’attaquer aux énigmes qui permettront de l’ouvrir avant le drame. Récit d’une mission possible.

Ce jeudi 21 mars au lycée Perier à Marseille, une vingtaine d’élèves se sont retrouvés le temps d’une matinée pour un cours pas tout à fait comme les autres, à la découverte de la mystérieuse mission 5R-0D. Les éco-ambassadeurs (et d’autres élèves investis dans la prévention des déchets)des lycées Périer, Des Calanques, René Caillié, Charles Peguy, St-Charles, Lacordaire et La Calade avaient rendez-vous avec les animateurs de la start-up Trizzy. Leur objectif, prendre en main l’escape game que la Région Sud met à leur disposition, afin de « ramener la poubelle à la maison », dans leur lycée, pour permettre à leurs camarades d’expérimenter le jeu et d’en apprendre un peu plus sur la vie des déchets.

Les 5R du zéro déchet

Les poubelles ornées de dessins et équipées de trappes, des seaux et des pochettes en tissus cadenassés, tout est prêt pour tenter de relever un défi d’une importance capitale : découvrir la solution pour en finir définitivement avec les déchets. A l’aide d’un QR code, les joueurs activent un maître du jeu sous forme d’intelligence artificielle, qui les met sur la piste des premières épreuves. Tri de déchets, restitution du parcours d’un jean autour du monde, quiz sur les consommations des Français, chaque étape est l’occasion de s’interroger sur les 5R du zéro déchet : refuser ce dont nous n’avons pas besoin, réduire nos consommations, réutiliser ce qui peut l’être plutôt que de jeter, recycler autant que possible et rendre à la terre un maximum de déchets organiques pour produire du compost. Car la grande leçon de cet escape game c’est que, non, il n’y a pas de solution miracle pour en finir avec les déchets, chacun doit agir à son niveau pour faire la différence.

Une première en France

Entre mars et juin 2024, 18 établissements sur le territoire régional pourront à leur tour arriver à cette conclusion en s’amusant, grâce à aux escape game zéro-déchet animés par des éco-ambassadeurs. Parmi eux, Mehdi est impatient de pouvoir commencer cette activité dans son lycée. « Je pense que cette poubelle va vraiment interpeler les élèves, toutes ces énigmes ça fait réfléchir et ça nous permet d’échanger entre nous. On m’a parlé d’environnement pour la première fois à l’école primaire, pendant une journée de sensibilisation, et depuis j’ai gardé cette cause en moi. J’ai envie de me dire que j’ai participé au changement. Après le lycée je vais faire des études scientifiques, j’aurai peut-être un impact, si je deviens ingénieur pour trouver des solutions, ou si je permets d’une manière ou d’une autre de développer des connaissances scientifiques sur notre environnement. » Cette action expérimentale s’inscrit dans la politique de prévention et gestion des déchets des lycées, portée par la Région SUD et est soutenue par l’Europe dans le cadre du projet Life IP Smart Waste, dont la Région est cheffe de file. Si le premier test est concluant pour les premiers lycées volontaires, d’autres escape game pourront partir dans d’autres établissements du territoire. La Région Sud est la première collectivité en France à décider de mettre ce dispositif directement entre les mains de ses éco-ambassadeurs, pariant sur la jeunesse du territoire pour préserver l’environnement.

SOURCE : Toute les actualités de la Région Sud