Skip to main content

MARSEILLE : La Ville de Marseille, Médiance 13 et GRDF mo…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
29 Fév 2024

Partager :

MARSEILLE : La Ville de Marseille, Médiance 13 et GRDF mobilisés pour l’opération CIVIGAZ

Lutte contre la précarité énergétique, la Ville de Marseille, Médiance 13 et GRDF mobilisés pour une nouvelle édition de l’opération CIVIGAZ.

La Ville de Marseille, Médiance 13 et GRDF se mobilisent pour lutter contre la précarité énergétique grâce au programme CIVIGAZ. Destiné aux usagers du gaz aux revenus modestes, il vise à leur donner les informations utiles pour une meilleure maîtrise de leur consommation d’énergie et à renforcer la sécurité de leurs installations intérieures. Cette mission permet également de faire découvrir aux jeunes engagés la citoyenneté, la solidarité et de les former aux enjeux du développement durable.

Dans la continuité du soutien de la Ville de Marseille au programme CIVIGAZ, a eu lieu ce jeudi 29 février, la signature de la convention CIVIGAZ 2023-2024 en présence de Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l’adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur, Jean-Michel Saccazes, président de Médiance 13 et Olivier Bonifay, directeur territorial Bouches-du-Rhône GRDF.

Avec un déploiement en région et un ciblage précis des logements, le dispositif vise en priorité les quartiers où il existe de potentiels ménages en situation de précarité énergétique. Les périmètres d’intervention sont déterminés en lien avec les collectivités et les bailleurs sociaux pour correspondre aux besoins effectifs des territoires. Sur le territoire des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille et plus particulièrement les secteurs des 1er, 2ème, 3ème, 14ème et 15ème arrondissements ont été identifiés et seront visités par les volontaires.

La précarité énergétique et la sécurité des installations sont deux problématiques liées. En France, 10,5 % de ménages sont aujourd’hui en situation de précarité énergétique, 118 000 dans le territoire des Bouches-du-Rhône et éprouvent des difficultés à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de leurs besoins élémentaires. Cible prioritaire du dispositif, les populations précaires peuvent en effet cumuler divers risques faute de moyens (négligence de l’entretien de la chaudière, obstruction des aérations…).

La lutte contre la précarité énergétique est une priorité de la Ville de Marseille.
En matière de rénovation énergétique, la Ville souhaite d’abord cibler les immeubles les plus énergivores et où sont logées les familles les plus précaires. Outre la réhabilitation des logements, la maîtrise de la consommation d’énergie passe aussi par l’information et la pédagogie.

Le programme CIVIGAZ s’appuie sur des volontaires du service civique qui est destiné à tous les jeunes de moins de 26 ans (30 ans lorsqu’ils sont en situation de handicap), sans condition de diplôme ni de compétence. Avec CIVIGAZ, les volontaires bénéficient d’un parcours unique en France. Tout au long de leur mission, ils bénéficient d’une formation et d’un accompagnement personnalisé composé d’entretiens, d’ateliers, d’immersions en entreprise et de coaching au rythme d’un jour par semaine, soit près de 24 jours au total, pour développer leurs compétences et construire leur projet professionnel après leur mission en service civique. Dans le cadre de leur mission, les volontaires CIVIGAZ participent également à des projets associatifs locaux (participation aux ateliers numériques, immersion dans les points d’accueil de Médiance 13, collecte de denrées alimentaires pour les plus démunis, ramassage de déchets dans la nature, animations dans des centres sociaux et maisons de retraite, etc.) et à des actions de sensibilisation au développement durable auprès de publics scolaires.

À Marseille, 6 volontaires ont rejoint le dispositif pour la saison 2023-2024. Ils ont été recrutés et formés par l’association Médiance 13. Pour cette année, ce projet contribuera à sensibiliser environ 800 foyers avec 40 entretiens individuels et 400 personnes sensibilisées lors d’animations collectives.

Les territoires sont au cœur du dispositif. En effet, au-delà de la sensibilisation réalisée sur la sécurité liée aux installations gaz et aux écogestes, les volontaires CIVIGAZ ont également pour rôle d’orienter les foyers visités vers les acteurs du territoire qui pourraient les soutenir sur des problématiques en lien avec la précarité énergétique (ALEC, Anah, CCAS, service hygiène de la collectivité…).