Skip to main content

MARSEILLE : En région Sud, une stratégie régionale de e-s…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : En région Sud, une stratégie régionale de e-santé

François de CANSON, Vice-Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en charge du développement économique, de l’attractivité, du tourisme et de la prévention des risques majeurs, a représenté Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l’inauguration du stand de la Région Sud au Salon Vivatech.

Il était aux côtés d’Isabelle CAMPAGNOLA-SAVON, Conseillère régionale, Présidente Commission Entreprises – Artisanat et commerce – Economie sociale et solidaire – Economie circulaire, de Françoise BRUNETEAU, Conseillère régionale, Présidente Commission Transition numérique des entreprises et des territoires, Aménagement, Economie numérique, de Yannick CHENEVARD, Député du Var, de Bruno BONNEL, Secrétaire général pour l’Investissement France 2030, de Jeannick BRISSWALTER, Président de l’Université Côte d’Azur et d’Alan FERBACH, Président, Directeur général et co-fondateur de Videtics.

A cette occasion, ils ont signé le panneau « Aujourd’hui nait une communauté IA en Région Sud » avec Audrey BRUN-RABUEL, Directrice générale de risingSud, Véronique SAUBOT, Directrice générale de Simplon ainsi que les startups présentes et les partenaires.

RÉGION SUD, 1er RÉGION INNOVANTE EUROPÉENNE : LE NUMÉRIQUE DANS TOUS LES DOMAINES

E-SANTÉ

La stratégie régionale de e-santé s’articule autour de plusieurs axes prioritaires :

→ L’amélioration de la coordination des soins : faciliter la communication et le partage d’informations entre les professionnels de santé.

→ Le développement de la télémédecine : permettre aux patients de bénéficier de consultations et de soins à distance. La Région soutient le déploiement de la téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance et téléassistance médicale pour faciliter l’accès aux soins dans les territoires en désertification médicale. L’engagement régional dans le déploiement de la télémédecine et de la e-santé, entre 2021 et 2027, représente 6 millions d’€ grâce aux Fond européens (Feder).

→ L’accès aux services numériques de santé : encourager l’utilisation des outils numériques pour la prévention, le suivi et l’éducation thérapeutique.