Skip to main content

MARSEILLE : Baromètre Prism’emploi en Provence-Alpes-Côte…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
22 Déc 2023

Partager :

MARSEILLE : Baromètre Prism’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur – Les chiffres de l’intérim d’octobre 2023

En octobre 2023, l’emploi intérimaire (contrats de travail temporaire et CDI intérimaires) représente 772 406 équivalents temps plein (ETP), en baisse de 6,3 % par rapport à octobre 2022, soit environ 50 000 ETP de moins en un an.

La tendance d’octobre est, après celle du mois de mai (-6,6 %), la plus basse enregistrée cette année.

Elle se situe 2,7 points en dessous de l’évolution annuelle moyenne cumulée à date (-3,5 %). Dans le détail des activités utilisatrices, à l’exception du BTP, tous les autres secteurs ont réduit leur recours à l’intérim par rapport à l’an dernier :

  • Avec -6,0 % (sur un an), la baisse du travail temporaire s’accentue dans l’industrie et se situe à son point le plus bas de l’année.
  • De même dans les services où, avec -6,8 % (sur un an), la tendance se dégrade de 5 points par rapport au mois précédent.
  • Avec respectivement -13,8 % et -10,2 %, l’intérim dans les secteurs Commerce et Transportslogistique, toujours pénalisé par la consommation des ménages, est caractérisé par les reculs les plus marqués.
  • Le nombre d’intérimaires se redresse légèrement dans le BTP (+1,0 %). Cette évolution positive sur un an, à rebours des autres activités, s’explique principalement pour 2 raisons :
  • Après avoir baissé sans discontinuer depuis près de deux ans, l’effet de base y est désormais plus favorable.
  • Les besoins en personnel dans le BTP restent importants à court terme mais les professionnels de ce secteur anticipent une baisse d’activité à moyen terme.

Ces tendances sectorielles ont été plus porteuses pour les métiers les plus qualifiés (cadres et professions intermédiaires : -0,8 % ; ouvriers qualifiés : -3,5 %) que pour les ouvriers non-qualifiés et les employés (dont les effectifs diminuent de respectivement -8,4 % et -13,2 %).

En octobre 2023, le CDI Intérimaire représente 46 740 ETP, correspondant à 6,1 % des effectifs des agences d’emploi. Sur les territoires, le recours au CDII est nettement surreprésenté en Pays de la Loire (10,4 %) dans les Hauts-de-France (10,1 %), et en Normandie (7,7 %). C’est en Bretagne et en Ile-de-France (avec respectivement 3,5 % et 3,0 % des effectifs) que ce contrat demeure le moins développé. La répartition géographique des CDII se concentre à plus de 40 % dans 3 régions caractérisées par une forte orientation industrielle : Hauts-de-France : 14,3 %, Pays de la Loire : 14,2 % et Auvergne-RhôneAlpes : 13,6 %

LA FRANCE DES RÉGIONS

 Octobre 2023 par rapport à octobre 2022.

 Toutes les régions métropolitaines sont en baisse. L’emploi intérimaire est orienté à la baisse dans l’ensemble des régions métropolitaine avec des tendances comprises entre -9,4 % dans les Hauts-de-France et -2,5 % en Auvergne-Rhône-Alpes.

LA FRANCE DES RÉGIONS

 Octobre 2023 par rapport à octobre 2022.

Cumul annuel : janvier-octobre 2023 (%) Au cours des dix premiers mois de l’année, l’emploi intérimaire enregistre une baisse cumulée de -3,5 % par rapport à la même période en 2022.