Skip to main content

LONDRES : L’activité des transactions dans le secte…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
13 Mar 2024

Partager :

LONDRES : L’activité des transactions dans le secteur du voyage et du tourisme a diminué de 22,5 %

L’activité des transactions dans le secteur du voyage et du tourisme a diminué de 22,5 % en glissement annuel entre janvier et février 2024, révèle GlobalData.

Le secteur du voyage et du tourisme a connu l’annonce de 93 transactions* dans le monde au cours des deux premiers mois de 2024, soit une baisse de 22,5 % en glissement annuel par rapport à l’annonce de 120 transactions au cours de la même période en 2023, révèle GlobalData, une société leader dans le domaine des données et de l’analyse.

Une analyse de la base de données des transactions de GlobalData révèle que le nombre de fusions et acquisitions (M&A) et d’opérations de capital-risque a diminué, tandis que le volume des transactions de capital-investissement s’est amélioré au cours de la période.

Le nombre d’opérations de fusions-acquisitions a diminué de 25,8 %, tandis que le volume des opérations de capital-risque a enregistré une baisse de 22,2 % en glissement annuel. Dans le même temps, le volume des transactions de capital-investissement est passé de quatre en janvier-février 2023 à six en janvier-février 2024.

Aurojyoti Bose, analyste principal des fondamentaux commerciaux chez GlobalData, commente : « L’impact sur le sentiment de conclure des transactions dans tous les secteurs et toutes les zones géographiques dans des conditions de marché volatiles a également pesé sur l’activité des transactions dans le secteur des voyages et du tourisme. En conséquence, le secteur a connu l’annonce de moins de 100 transactions au cours des deux premiers mois de 2024.

La plupart des régions et des marchés clés ont également enregistré une baisse du volume des transactions entre janvier et février 2024 par rapport à la même période de l’année précédente.

Par exemple, l’Amérique du Nord, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique et la région Amérique du Sud et centrale ont connu une baisse du volume des transactions, tandis que la région Asie-Pacifique a connu une légère amélioration.

Dans le même temps, les marchés clés tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont enregistré une baisse du volume des transactions entre janvier et février 2024 par rapport à la même période de l’année précédente, tandis que l’Inde, la Corée du Sud et l’Australie ont connu une certaine amélioration.

Bose conclut : « Malgré ce ralentissement, il existe des zones de résilience et d’opportunités, en particulier dans des régions comme l’Asie-Pacifique. Au fur et à mesure que les marchés évoluent, l’identification des poches de croissance et d’innovation devient primordiale pour les parties prenantes de l’industrie.

*Fusions et acquisitions, opérations de capital-investissement et de capital-risque.

Remarque : Les données historiques peuvent changer au cas où certaines transactions seraient ajoutées aux mois précédents en raison d’un retard dans la divulgation d’informations du domaine public.

À propos de GlobalData

4 000 des plus grandes entreprises du monde, dont plus de 70 % des entreprises du FTSE 100 et 60 % des entreprises du Fortune 100, prennent des décisions commerciales plus rapides et plus éclairées grâce aux données uniques, aux analyses d’experts et aux solutions innovantes de GlobalData, le tout sur une seule plateforme. La mission de GlobalData est d’aider nos clients à décoder l’avenir pour être plus performants et innovants dans un large éventail de secteurs, notamment les secteurs de la santé, de la consommation, de la vente au détail, de la finance, de la technologie et des services professionnels.