Skip to main content

LEZENNES : La Poste démarre la construction d’une platefo…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
16 Mai 2024

Partager :

LEZENNES : La Poste démarre la construction d’une plateforme sur une ancienne friche postale

La Poste Immobilier, filiale immobilière du groupe La Poste, démarre le chantier d’une plateforme logistique et d’activités de 18.000 m² à Lezennes, au sein de la Métropole lilloise, situé sur une ancienne friche postale.

Le projet est mené en partenariat avec l’agence Architectures Anne Démians et le constructeur GSE. Le rez-de-chaussée accueillera sur 12.000 m² les activités de La Poste, tandis que les 6 000 m² disponibles à l’étage (12 cellules de 500 m²) seront mis à disposition des PME et PMI locales, afin de développer leurs activités. L’étage du bâtiment sera accessible aux 12 tonnes, et des stationnements dédiés seront également disponibles. Enfin, la structure du bâtiment a été pensée pour favoriser sa réversibilité et l’évolutivité des activités tout au long de sa vie. Le projet a su trouver une identité forte, notamment par son design soigné et expressif. La « matrice » est l’unité de base de 16 mètres de large, duplicable, 12 fois dans ce projet. Cette matrice est pensée pour accompagner la réversibilité des usages afin d’installer le bâtiment dans la durée.

La cohérence architecturale est caractérisée par un rythme vertical, cinétique, en aluminium recyclé, qui contribuera à la régulation des apports de lumière et de chaleur. Ce projet revêt également des qualités fonctionnelles et d’optimisation dans la gestion des flux. Le projet s’inscrit dans la démarche Zéro artificialisation nette (ZAN) de limitation de l’étalement urbain. L’accent a également été mis sur les performances énergétiques. Ainsi, le bâtiment sera peu énergivore grâce à sa compacité, au traitement de l’enveloppe, à l’utilisation de panneaux solaires photovoltaïques et à la géothermie (pour le chaud et le froid).

Ces différents outils vont permettre de créer un bâtiment certifié HQE niveau Très performant, E+C- et Biodivercity. 13.000 m3 de bétons concassés issus de la démolition de l’ancien bâtiment vont être réemployés afin de réduire l’impact carbone, tout comme de nombreux matériaux utiles aux finitions des blocs bureaux. Une partie des nouveaux matériaux sera biosourcée (aluminium recyclé, bois, etc.). Enfin, la compacité du bâtiment, qui s’élève au lieu de s’étendre, permet de libérer de l’espace au sol pour la re végétalisation du site, qui comptera d’ailleurs 15% de pleine terre ainsi qu’une micro-forêt de chênes, érables, ormes et aubépines. JPG

SOURCE : Vidéo-news n°1073.