Skip to main content

LES SAISIES : La Tourbière des Saisies, classée réserve n…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
18 Avr 2024

Partager :

LES SAISIES : La Tourbière des Saisies, classée réserve naturelle régionale

La station des Saisies, qui a récemment obtenu le label flocon vert, dévoile sa sélection éco-responsable pour des vacances au plus proche de la nature.

Parmi les incontournables de l’été :

· GASTRONOMIE – Le Mont-Blanc, Restaurant et Goûter, à Hauteluce, obtient une étoile au Guide Michelin pour sa cuisine actuelle à partir de produits du terroir bruts et éco-sourcés.

· TOURISME BAS CARBONE – Le Family base camp d’Explora Project se décline en été et met à l’honneur les activités douces.

· RECYCLAGE – Les banderoles et bâches de kakémonos des pistes se transforment en porte-monnaies, besaces et autres créations.

· SPORT – Le raid « Défi d’elles », solidaire et responsable, se tiendra pour la 1ère fois en montagne : du 21 au 23 juin.

· NATURE – Avec les visites guidées de la Tourbière, les vacanciers s’immergent dans la forêt boréale des Saisies pour faire le plein de nature et apprendre à observer une faune et une flore rare.

A noter également : Les Saisies prolongent l’été ! Ouverture du 22 juin au 8 septembre et les week-ends du 15 et 16 juin, 14 et 15 et 21 et 22 septembre. Pour en profiter, le pass-loisirs se décline autour d’un programme multi-activités.

VISITES GUIDÉES DE LA TOURBIÈRE

À l’image des forêts lapones, la Tourbière des Saisies, classée réserve naturelle régionale, recèle une faune et une flore millénaires, véritable relique de la dernière période glaciaire datant de plus de 10 000 ans. Cette zone humide de 290 hectares, la plus grande des Alpes, héberge une centaine d’espèces rares, voire menacées. Fleurs étranges, plantes carnivores, arbres centenaires, libellules, petites chouettes de montagne et autres curiosités méconnues, les animaux et les végétaux de la tourbière se sont adaptées aux conditions extrêmes du milieu : froid, manque de nourriture, acidité du sol… Discrets et difficiles à observer, un guide accompagne les visiteurs à leur rencontre, en expliquant les spécificités de cet écosystème fragile, sur un sentier facile et aménagé pour les visiteurs.

Le must : la visite au crépuscule lors d’une nuit étoilée

Pour les enfants : la recherche des « ptites bêtes », armés d’un aspirateur à insecte pour les capturer en douceur afin de les décrire, les dessiner avant de les relâcher…