Skip to main content

LES ORRES : Immersion dans la montagne de demain

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
26 Jan 2024

Partager :

LES ORRES : Immersion dans la montagne de demain

Les Orres – 1 650 m – 2 720 m.

La montagne est en première ligne face au réchauffement climatique. Des glaciers qui reculent, une neige qui disparaît.

Avec les régions arctiques, les montagnes sont les zones de la planète qui se réchauffent le plus vite. A la clé, des conséquences sur tous les plans : tourisme, ressource en eau, pastoralisme, etc. Pour y faire face, chaque territoire est appelé à se transformer.

250 000 VACANCIERS

Comme l’indique Pierre Vollaire, maire des Orres : « La montagne de demain, dont Les Orres est la station pilote, doit être attractive, vertueuse et durable. Ces objectifs sont suivis depuis plus de dix afin que les territoires de montagne puissent bénéficier d’innovations que l’on trouve en général dans les métropoles. La réussite de nos actions réside dans notre capacité à conjuguer l’évolution et la préservation de notre environnement dans le respect de nos valeurs, de notre histoire, et du patrimoine exceptionnel dont nous sommes responsables ».

E. Tahmazian, Directrice de l’Office de Tourisme, a planté le magnifique décor de cette accueillante station : « Le terrain de jeux s’ouvre aux portes du Parc national des Écrins, en belvédère du lac de Serre-Ponçon, et s’étend jusqu’à 2 720 mètres d’altitude. Un séjour enchanté pour 250 000 vacanciers qui, chaque année, s’initient au ski, dévalent les pistes ou profitent des nombreuses activités de montagne sur une neige d’altitude de qualité. La station de charme haute-alpine, à taille humaine, est pensée pour les familles, à l’image de son pass multi-activités, en phase avec l’ADN de la station : l’environnement, le sport, la famille. La montée en qualité de la marque « Les Orres » reflète la dynamique de développement de la station, à l’instar des remontées mécaniques, de l’hébergement, de la rénovation de l’office de tourisme ou des infrastructures comme le Pôle Sport Innovation ou le Kids Park ».

Sécurisé, le domaine est équipé en remontées mécaniques de dernières générations, économes en énergie. En complément à cette qualité d’accueil, des applications innovantes sont développées pour simplifier le parcours client et l’organisation des séjours, basés sur un parc d’hébergement confortable et moins gourmand en énergie. Transports collectifs, véhicules propres, covoiturage, doivent être combinés avec fluidité pour atteindre la station, porte à porte depuis les grandes villes, avec la plus faible empreinte carbone possible.

POLE SPORT INNOVATION

Aux Orres, après la modernisation des remontées mécaniques, la requalification du front de neige 1 800, la sécurisation de l’enneigement, place au Pôle Sport Innovation (PSI), la nouvelle vitrine de la station. Un investissement de 5,3 millions d’€, fruit de l’expertise touristique et sportive de la station.Ce pôle d’attractivité de 1 100m2, unique en montagne, révolutionne l’approche traditionnelle du sport. Du virtuel au réel, ce concentré d’innovation permet, hiver comme été, aux vacanciers et aux athlètes de haut-niveau, de redécouvrir les sports et les activités du territoire en mode loisirs ou performance.Au programme : découverte sensorielle des sports de pleine nature, préparation à l’activité physique et remise en forme, apprentissage et progression via l’utilisation des dernières technologies et entraînement pour la performance.

On y trouve aussi 5 simulateurs d’activités sportives en réalité virtuelle pour découvrir le terrain de jeux grandeur nature : VTT de descente, ski alpin, canoë-kayak, parapente, etc. Grâce à la combinaison des dernières technologies, couplant réalité virtuelle et images réelles des panoramas de la station, les amateurs de sensations fortes vivent des sensations inédites pendant 10 minutes, équipés d’un casque VR.

Du ski indoor, en salle sur un tapis incliné (8 m x 10 m) grâce à un revêtement synthétique qui permet de glisser, avec plus ou moins de vitesse et d’inclinaison. Objectif : progresser en accéléré avant de mettre en pratique sur les pistes enneigées. Débutée et progresser encadrée par des moniteurs, cette initiation permet de faciliter l’apprentissage, de lever les appréhensions et de gagner en confiance avant de se lancer sur les pistes enneigées.

Et, également de l’escalade en salle ludique. Avec ses 10 modules d’escalade aménagés de larges prises, s’initier à l’escalade n’a jamais été aussi amusant. Grâce à un système d’auto-assurage sécuritaire, l’espace permet aux petits comme aux grands d’évoluer en autonomie et en toute sécurité. Sur place, un encadrement qualifié veille à la sécurité et à la progression de tous. En hiver comme en été, la salle de fitness accueille des ateliers de gym, renforcement musculaire, pilates et yoga. Côté musculation, douze appareils cardio, du tapis de course au ClimbMill. Différents types de vélo – droit, assis, elliptique et rameurs, ainsi qu’un large choix d’appareils de musculations guidés et de nombreux poids et haltères, se répartissent sur plus de 160 m2.

SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE

Avec des programmes européens ont été mis en place des outils pour capter les différentes données, pour abaisser la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et réduire les coûts.

De même pour la gestion de l’eau. La mesure laser « Lidar » calcule la topographie du terrain hors neige. Des capteurs GPS dans les dameuses mesurent la hauteur de neige. Le responsable neige de culture Tommy. Jung produit ainsi la neige nécessaire par piste. Et, dans le cadre de Smart Altitude, un hyperviseur gère la ressource en eau.Enfin, parmi les outils de collecte de données et d’intervention de terrain, les drones ont pris une place grandissante : flexibilité, déploiement, diversité des missions. Depuis 2023, un Centre d’Excellence Drones de Montagne propose des formations des télé-pilotes, la conduite opérationnelle des diverses missions des territoires de montagne, la recherche de premiers secours et le déclenchement préventif d’avalanches.

A quelques heures des vacances d’hiver, il vous reste du temps pour réserver, explorer, respirer et glisser sur les 37 pistes, entourées de forêts de mélèzes, des sommets vertigineux des Orres !

Et comme nous vous direz, les « ORRES J’ADORE ! »

Bernard BERTUCCO VAN DAMME, envoyé spécial aux Orres.