Skip to main content

LE PRADET : 52 défibrillateurs au service de tous

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

LE PRADET : 52 défibrillateurs au service de tous

Détentrice du label 3 cœurs depuis 2021, la Ville du Pradet poursuit son action en faveur du développement de l’installation de défibrillateurs sur la commune et de la formation aux premiers gestes de secours.

Le label 3 cœurs valorise les bonnes pratiques en matière de prévention des accidents cardiaques.

52 défibrillateurs

L’enjeu est important, en France, entre 40 000 et 50 000 personnes meurent prématurément chaque année d’un arrêt cardiaque, selon la fédération française de cardiologie, 80% des cas se produisent devant témoin. Une intervention rapide grâce aux défibrillateurs permet de sauver des vies.

Soucieuse de cette question de santé publique la commune possède 52 défibrillateurs accessibles sur les lieux les plus fréquentés :

– 24 défibrillateurs communaux (La Police Municipale dispose d’un appareil embarqué dans son véhicule)

– 28 défibrillateurs privés.

Ces défibrillateurs ont été répartis sur des sites stratégiques de la commune.

Défibrillateurs, mode d’emploi

C’est un appareil autonome portable destiné à analyser le rythme cardiaque d’une victime en état d’arrêt cardio-respiratoire. Il est simple d’utilisation et utilisable par tous, il participe à la réanimation du cœur.

Chantal Léauté, formatrice SST (Sauveteur Secouriste du Travail) explique : «Si vous êtes témoin d’un malaise cardiaque, alertez les secours le 15, sortez le défibrillateur de son boitier et suivez les instructions vocales. Ne paniquez pas, le défibrillateur est voué à une utilisation par le grand public. L’appareil détectera automatiquement le type de malaise et l’assistant vous guidera pour effectuer les manipulations. Le SAMU vous accompagnera aussi par téléphone jusqu’à ce que les secours se rendent sur place. Vous pouvez aider à sauver une vie. Il est important de souligner qu’à peine 1 citoyen sur 10 survit à un arrêt cardiaque, faute d’intervention. Or, chaque minute passée diminue de 10% les chances de survie. Ces chances sont augmentées de 40% par l’utilisation d’un DAE».

124 agents formés

124 agents communaux ont bénéficié d’une formation « Sauveteur Secouriste du Travail » et à l’utilisation des défibrillateurs par l’intermédiaire de Chantal Léauté, diplômée et agrée, qui travaille au sein même de la mairie.

Graziella Piras, conseillère municipale déléguée à la prévention, aux ERP et à la santé, souligne : «Aujourd’hui, il est possible d’améliorer le taux de survie des victimes d’un arrêt cardiaque si un maximum de personnes se forment aux gestes qui sauvent. Il est capital de développer la connaissance des bons réflexes auprès du plus grand nombre (pratiquer le massage cardiaque et utiliser un défibrillateur) pour réagir efficacement le moment venu. C’est ce nous essayons de faire à notre niveau en formant nos agents communaux ».

Photos PRESSE AGENCE.