Skip to main content

LE MANS : H24, PC-21, Paul Ricard…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
23 Avr 2024

Partager :

LE MANS : H24, PC-21, Paul Ricard…

Comme un message codé, voilà le titre de l’épisode 2 de la série Haute Performance consacrée à MissionH24 et à l’Armée de l’Air et de l’Espace.

Après la base aérienne 709 de Cognac Châteaubernard, le circuit Paul Ricard était le cadre de ce nouvel échange d’expérience entre ces deux univers pionniers à la recherche de l’excellence et de nouvelles technologies. L’action s’est déroulée cette fois, au sol, sur la piste, dans le cockpit de la H24, prototype électrique hydrogène du programme MissionH24.

Après le vol, le roulage. A Cognac, Stéphane Richelmi, pilote du programme MissionH24, avait expérimenté la semaine passée l’univers de ‘’Jack’’ dans son PC-21, avion de formation pour les futurs pilotes de chasse. Au circuit Paul Ricard, aujourd’hui, ‘’Jack’’, commandant de l’escadron d’instruction en vol Limousin, s’est installé dans le cockpit de la H24, premier prototype de course d’endurance hydrogène avant de s’élancer en piste, à la découverte de la compétition zéro émission.

Briefings, préparation du parcours, anticipation des trajectoires, apprentissage des outils de contrôle embarqués, usage idoine de l’aérodynamique châssis, consignes de sécurité….Ces étapes ont été l’occasion de croiser les deux univers et leur appréhension de chaque situation. Une nouvelle fois, les échanges ont été riches et variés. La transition énergétique était l’un des axes principaux. Quand la H24, dotée de sa pile à combustible, n’a aucune émission de CO2, le PC-21 permet de réduire notablement la consommation en carburant sur le cycle de formation des pilotes de chasse, près de 70 % ! Le Circuit Paul Ricard œuvre lui aussi à la transition énergétique : il est le premier circuit de France et le deuxième circuit de Formule 1 à avoir obtenu le plus haut niveau de certification environnementale par la FIA depuis 2019. Précurseur dans l’application d’une politique de développement durable liée à l’accueil et l’organisation de compétitions, le circuit mène différentes actions écoresponsables notamment la production de l’équivalent de sa consommation annuelle par le biais de 20000 m² de panneaux photovoltaïques, organise des réunions de consultation publique avec les différents acteurs locaux et a créé une charte événement écoresponsable pour encourager tous les clients à décarboner leurs événements.

Images, vidéos, interviews tournées sur l’Aéroport International du Castellet et sur le circuit Paul Ricard seront publiées régulièrement jusqu’aux 24 Heures du Mans et à la cérémonie du départ, le 15 juin.