Skip to main content

LE LAVANDOU : Première plaque « Var 1944 » du 80ème anniv…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Mar 2024

Partager :

LE LAVANDOU : Première plaque « Var 1944 » du 80ème anniversaire du Débarquement en Provence

Enfin reconnu le Débarquement des troupes alliés en Provence le 15 août 1944, en s’inscrivant désormais dans les grandes commémorations du souvenir et du devoir de mémoire.

L’Elysée ayant confirmé la même ampleur apportée à ce 80è anniversaire : «cette date du 15 août 1944 sera traitée de la même manière et avec la même dimension que le débarquement en Normandie ».

80 ans plus tard, le 15 août 2024

Depuis déjà quelques mois, en liaison avec les services de la Préfecture, le Var se prépare à vivre à l’heure de la libération par le Sud en août 1944 où les troupes alliées débarquaient au Canadel (Rayol) et au Cap Nègre (Le Lavandou). Des sols foulés en éclaireurs par les Commandos d’Afrique qui seront aussi à l’honneur dans une rétrospective de l’opération Dragoon.

« Route Varoise de la liberté »

D’ores et déjà, cet évènement historique sous la direction du président du Conseil départemental, Jean-Louis Masson, se peaufine. Avec le maire de Cavalaire Philippe Léonelli, chargé de mission pour la coordination des manifestations, c’est ensemble qu’ils ont consacré la journée du 11 mars dernier à inaugurer le début de la « Route Varoise de la liberté ».

Avant la pose d’un premier panneau de signalisation « Var 1944 » au Rayol-Canadel, sur invitation du « Souvenir Français », les deux élus du département ont fait une halte dans la salle d’honneur de la Maison des Associations du Lavandou dédiée à l’action des Commandos d’Afrique.

Message à transmettre aux générations futures

Reprenant ensuite leur cheminement du débarquement, tout un cérémonial s’est mis en place avec le maire du Rayol-Canadel, Jean Plénat, en inaugurant le premier lieu des six autres emplacements où seront posés les mêmes panneaux directionnels. A leurs côtés : le Préfet honoraire Gilbert Deleuil, le Général Michel Delion superviseur des commémorations nationales, François de Canson, maire de La Londe, vice-président du Conseil Régional, des élus des communes concernées et représentants dédiés à la mémoire historique dans un engagement collectif à raviver la flamme du souvenir, comme rappelé par le président Masson, soulignant l’importance de transmettre cet héritage aux générations futures, pour que ne soit pas oublié le prix de la paix et de la liberté ».

Francine MARIE (PRESSE AGENCE – LA GAZETTE DU VAR).