Skip to main content

LA SEYNE SUR MER : Un certain Robert DOISNEAU, exposition…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

LA SEYNE SUR MER : Un certain Robert DOISNEAU, exposition événement à la villa Tamaris

Du 1er juin au 22 septembre, la villa Tamaris centre d’art accueille un des plus grands photographes du XXe siècle : “un certain Robert Doisneau”.

Une exposition qui devrait attirer les foules à Pacha cet été. Vernissage le vendredi 31 mai à 18h.

Durant la période estivale, la villa Tamaris vous invite à plonger dans l’univers de Robert Doisneau et porter un regard différent sur son oeuvre. En parcourant les espaces du centre d’art venez découvrir ou redécouvrir les photos de Paris, les portraits d’enfants ou de passants qu’il a capturés au détour d’une rue ou encore ses photos de la mer qui restent un pan méconnu de son travail.
Les clichés de Doisneau transcendent ainsi l’art du photojournalisme et nous donnent à voir la beauté du quotidien, une certaine idée du bonheur que chacun peut faire sienne.

Doisneau disait : « je suis là où il n’y a rien à voir » nous rappelant ainsi que chaque chemin parcouru vaut la peine d’être vu et raconté.

Né à Gentilly le 14 avril 1912, Robert Doisneau, enfant de la banlieue parisienne à l’œil affûté, va constituer au fil de sa vie une œuvre unique au monde, rassemblant entre 450 et 500 000 négatifs où s’impose le genre humain. Rendu célèbre par ses photographies iconiques et pleines d’humour prises à Paris dans les années 1940 et 1950, il est considéré de nos jours comme l’un des pionniers du photojournalisme.

Adepte des scènes de rue et du quotidien, ce photographe hors pair porte une attention particulière à l’instant précis où petites et grandes questions de la vie se manifestent et s’entrecroisent. Déclaration d’amour à la capitale française et à ses habitants, son œuvre photographique saisit sur le vif la concierge, le boucher, les écoliers et les amoureux autant que les grandes figures du monde artistique du Paris libéré : comédiens, peintres, danseurs…

Observateur, ordonné, voyageur et sensible, Robert Doisneau pratique la photographie comme une évidence. Il avance tel un artisan et fait œuvre, donnant à voir le genre humain dans une France en pleine reconstruction. Il privilégie comme sujets toutes les périphéries, qu’elles soient sociales ou qu’elles soient géographiques . En homme discret, il regarde avec malice et douceur les mondes qui l’entourent et l’humanisme qui s’en dégage. De la beauté de ses images, parfois instinctives parfois construites, est née une marque de fabrique sans équivalent qui a pénétré la rétine de la mémoire collective et laissé une place de choix à Doisneau dans l’histoire de la photographie française.

Il devient à sa mort en 1994, l’un des photographes les plus importants du courant humaniste aux côtés des non moins célèbres Willy Ronis, Edouard Boubat, Izis ou Sabine Weiss. Depuis, ses clichés inondent les salles de musée, les documentaires télévisés, illustrent des milliers d’ouvrages et se retrouvent sur d’innombrables cartes postales et posters affichés sur nos murs, entre douce mélancolie, écriture de l’image et saveur de l’attention portée au genre humain.
Ses filles, Francine Deroudille et Annette Doisneau, nourrissent de nos jours son héritage artistique en faisant vivre l’Atelier Doisneau et en produisant de nombreuses expositions à travers le monde.

Exposition du mercredi au dimanche de 13h30 à 18h30, fermée les jours fériés. Infos : 04 94 06 84 00 ou villatamaris.fr 295 avenue de la Grande maison.

SOURCE : Mairie La Seyne-sur-Mer – Newsletter 29 mai 2024.