Skip to main content

LA SEYNE SUR MER : Gare SNCF, 180 m² à animer

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
7 Mar 2024

Partager :

LA SEYNE SUR MER : Gare SNCF, 180 m² à animer

Le 26 février dernier avait lieu à la Bourse du Travail une concertation entre associations, entreprises et collectivités, afin de discuter de l’avenir de la Gare de La Seyne.

Le projet, porté par l’association « Les Petits débrouillards », met à disposition de tous des locaux de 180m2. Le but : créer des espaces de vie dans des endroits délaissés et imaginer des lieux d’accueil pour des services utiles à tous.

Sur l’ensemble du réseau ferroviaire, près d’un millier de gares disposent de locaux vacants, la Société Nationale des Chemins de fer Français  (la SNCF) a décidé pour dynamiser son réseau, de les laisser à la disposition du plus grand nombre. Le programme, évoqué lors de la rencontre de Nathalie Bicais, maire de La Seyne , avec le CIL Nord-Est, s’intitule  “Place de Gare”

À la Seyne, les portes se sont closes en 2021, lorsque le dernier guichet TER a cessé de fonctionner. Depuis, un appel à projets a été remporté par le mouvement associatif « Les Petits débrouillards. » 

Un tiers lieu éducatif, scientifique et numérique. 

Hugues Bru, directeur des « Petits débrouillards », rappelle aux acteurs locaux qui pourraient être intéressés que l’association n’est présente que pour coordonner le projet collectif. “Nous n’avons pas vocation à installer nos locaux en ces lieux, nous sommes avant tout des nomades. Notre rôle est de voir avec d’autres partenaires : quoi faire des lieux, comment les aménager et surtout comment les partager. Ce sera un tiers lieu éducatif, scientifique et numérique avec des conférences, un espace de rencontres, des ateliers (…) toutes les idées sont en train d’être lancées pour une inauguration en 2025.”  

Les locaux de 180 m2 sont répartis sur deux étages et au rez de chaussée, seulement 40m2 reviendront aux acteurs locaux. Le reste, fermé au public, sera utilisé par les agents de la SNCF pour des commodités. Pour Marion Mistichelli, coordinatrice départementale, la priorité sera “les travaux, puisque le premier étage a été laissé à l’abandon depuis le départ du chef de Gare, mais aussi la construction d’un escalier”.

Une première rencontre. 

Pour cette première rencontre, 38 participants issus de 25 structures différentes avaient fait le déplacement. Il y avait notamment et entre autres : des agents du centre Nelson Mandela, des responsables de Formed Campus de la Seyne, l’école de la 2eme chance mais également des associations comme Restaur’HandRepair Café, Canopé83 ainsi que des représentants de la ville et de TPM. Les « Petits débrouillards » insistent sur le fait d’autres participants pourront se greffer à la prochaine réunion. Elle devrait avoir lieu le 12 juin prochain, de 15h à 18h à la Gare SNCF. 

SOURCE : Mairie La Seyne-sur-Mer – Newsletter 6 mars 2024