Skip to main content

LA SEYNE SUR MER : Flamme olympique, 3 jours de festivités

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Avr 2024

Partager :

LA SEYNE SUR MER : Flamme olympique, 3 jours de festivités

Le passage de la flamme olympique, le vendredi 10 mai prochain de 15h à 16h, mobilisera 350 agents issus de 34 services et épaulés par 300 bénévoles associatifs, pour un coût total de 110 000 euros.

Nathalie Bicais, maire de La Seyne, a passé en revue la globalité des trois journées de festivités prévues, du 10 au 12 mai prochains.

« Je suis très fière que La Seyne ait été sélectionnée pour le passage de la flamme olympiquecommence Nathalie Bicais. Je remercie le président du Conseil départemental du Var, dont la collectivité a déboursé 180 000 euros pour la traversée de la flamme. Le Var sera d’ailleurs le premier des 65 départements à l’accueillir. » Composé d’une caravane de 30 véhicules, la caravane emmènera 17 porteurs se relayant tous les 200 m pour porter la flamme. « La Seyne a été la première commune varoise à se porter candidate. Dès septembre 2022, le Parlement du sport en avait fait la demande à la Villa Tamaris. Et début juillet dernier, près de 3 000 écoliers seynois ont pu découvrir les disciplines olympiques », indique le maire de La Seyne.

Chargé de mission pour la flamme olympique, Sébastien Bottasso a annoncé la tenue « d’un vaste village olympique sur le parc de la Navale de 10h à 18h » : « 36 agents de sécurité épaulés par la Police municipale et la Police nationale encadreront les 15 000 personnes attendues dans la fan zone », note-t-il. Et Nathalie Bicais d’annoncer que sur place, « 65 associations et les services proposeront des initiations au tir à l’arc, à l’escrime, au trampoline, au BMX, à l’escalade, au foot, au rugby, à la boxe, à l’athlétisme, à la lutte et au judo ».

De 7 à 77 ans

Pour les plus jeunes, des activités ludiques (ateliers maquillage, structures gonflables, ateliers lecture sur l’histoire du sport) et une sensibilisation au handicap seront proposées : « A 13 heures, 1 200 enfants défileront comme de vrais athlètes sur le cours Toussaint-Merle, avec leurs porte-drapeaux et une trentaine de clubs sportifs », poursuit-elle.

Le casino Joa, pour sa part, accueille un grand concours de E-sport tandis que le Département tournera un film sur le break-dance, qui fait, cette année, son entrée dans les disciplines olympiques.

Le maire a ensuite tenu à saluer « l’implication du Conseil municipal des jeunes qui, avec l’aide des archives municipales, a réalisé une exposition sur vingt grandes figures du sport seynois ». Et Sébastien Bottasso de signaler, en plus du footballeur Sébastien Squillaci et du boxeur Louis Gomis, la présence du volleyeur Timothée Carle et de la championne de 100 mètres haies Sacha Alessandrini « les deux Seynois les plus susceptibles de décrocher une médaille aux JO ». Dans une autre discipline, le champion Henri Lacroix attirera à n’en pas douter les aficionados de pétanque sur la place de la Lune à 11 heures.

15 écoles élémentaires verront par ailleurs leurs fresques sur les JO exposées dans le village olympiques. Un live painting de Majid Cheikh aura lieu au pied du Pont Levant sur des panneaux mobiles, sans oublier des spectacles de 9h à 15h30 avec démonstrations de trampoline, handi-step, fresque vivante géante et histoires des jeux antiques.

Le fort Balaguier, ouvert gratuitement au public, ne sera pas en reste, avec, au programme, zumba party, pôle dance et expo sur les jeux antiques.

Mais aussi les samedi 11 et dimanche 12 mai

Le samedi 11 mai, direction le parc Braudel aux Sablettes pour une journée « Beach olympique » : « De 10h à 18h, venez assister aux tournois de beach volley, de beach rowing (baie du Lazaret), de pétanque, de démonstration de lutte sur sable et participer aux animations de l’Ufolep et du service jeunesse », propose Nathalie Bicais.

Le dimanche 12 mai, sur la corniche de Tamaris, le Dimanche sur la corniche rassemblera les adeptes des modes doux et une Color run (inscription 5 euros) mettra des pigments dans la vie des participants.

« Venez nombreux, la flamme ne passera qu’une fois dans notre vie à La Seyne ! », conclut la première magistrate.

SOURCE : Mairie La Seyne-sur-Mer – Newsletter 10 avril 2024