Skip to main content

LA SEYNE SUR MER : Catherine JAVEL, jusqu’au 27 juillet à…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

LA SEYNE SUR MER : Catherine JAVEL, jusqu’au 27 juillet à la Maison Pouillon

Le vernissage de l’exposition des peintures de Catherine Javel s’est tenu le samedi 8 juin dernier à la Maison Pouillon, parc Braudel, en présence de Dominique Baviera, adjoint délégué à la culture.

Le discours de Dominique Baviera, adjoint délégué à la culture :

“C’est le quatrième vernissage que j’ai le plaisir d’effectuer depuis jeudi soir, ce qui prouve sans conteste le dynamisme local en matière de valorisation et de diffusion des arts plastiques mais également dans un registre plus large de l’action culturelle menée à La Seyne et de l’attractivité que peut offrir notre territoire.

Comme vous devez le savoir, chaque nouvelle galerie municipale possède une orientation particulière ou une spécificité.

La Maison Pouillon au sein de laquelle nous nous trouvons, est un espace plutôt destiné à recevoir et à mettre en lumière des œuvres en volume ; et ce, au regard de sa configuration. Ce jour, nous dérogeons quelque peu à la règle et avec un plaisir non dissimulé en accueillant les œuvres murales de Catherine Javel, une artiste que je connais bien et dont le travail très particulier méritait d’être présenté à La Seyne, commune où elle réside une partie de l’année. L’essentiel du temps, Catherine Javel vit et travaille à Ibiza, en Espagne, parfois à Paris, où elle s’est faite depuis longtemps une place dans le paysage culturel et auprès de certaines institutions et certains collectionneurs.

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Versailles, maintes fois primée lors de salons internationaux et pleinement engagée dans la protection environnementale, elle présente par ailleurs, régulièrement ses travaux au sein de prestigieuses galeries. C’est donc une artiste aux qualités reconnues que nous recevons avec plaisir, ce jour, pour une exposition exclusivement ou presque dédiée à la mer, matrice incontournable de son œuvre et de sa démarche artistique.

« Rêves de Mer », tel est l’intitulé de cet agencement de pièces de formats imposants qui couvrent une période de création de ces dix dernières années ; certaines toiles ayant été réalisées spécialement pour cette exposition.

Travail proche de celui des peintres graveurs, l’œuvre de Catherine Javel se conçoit en général in situ, c’est à dire au bord de la mer.

La recherche de notre invitée est dirigée, comme serait celle d’un paléontologue, par des relevés d’empreintes sur toile libre que le passage de la mer et l’effet des vagues autant que celui abrasif du sable et de la corrosion du sel façonnent naturellement.

Les algues servent pour leur part de pinceaux et de balais afin de caresser et de maculer la toile mais elles servent également d’encres et de sujets d’impression.

Ayant rencontré la biologiste qui a fait qu’Ibiza devienne patrimoine de l’humanité car il y pousse la plus grande posidonie au monde, elle a orienté son travail en ce sens et s’est faite reconnaître ainsi par ses pairs grâce à ses monotypes. La vie urbaine parisienne d’antan lui ayant fait ressentir le besoin de proximité marine, elle a quitté, depuis de nombreuses années, Paris pour son île.

Réelle quête spirituelle, la démarche artistique de Catherine Javel l’amène par ailleurs à travailler la gravure.

Elle présente à ce propos quelques monotypes plus anciens mais très intéressants.

Désormais elle travaille davantage la couleur et s’oriente vers une création aux techniques mixtes. Encres, pigments, algues bien entendu mais également cires, résines et huiles éclairent d’autant plus une œuvre que nous avons souhaité présenter, ici même et nulle part ailleurs, à la Maison Pouillon, face à la baie des Sablettes et la Grande Bleue.

Cette exposition qui s’inclue par ailleurs dans le cadre de la Fête de la Mer et des Littoraux et de la valorisation de nos joyaux côtiers, rencontrera, je n’en doute aucunement, un très vif succès durant une partie importante de l’été.

Je sais que dès demain, Catherine Javel retournera sur les hauteurs d’Ibiza et sur les plages de cette île des Baléares tant convoitée. Elle y poursuivra son travail avec l’engagement, la passion, la détermination et le talent que je lui connais.”

Maison Pouillon. Parc Braudel

Cette exposition sera visible jusqu’au 27 juillet.

Ouvert du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h30 à 18h.

SOURCE : Mairie La Seyne-sur-Mer – Newsletter 12  juin 2024.