Skip to main content

LA SEYNE SUR MER : 19 sportifs seynois de haut niveau cél…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
15 Mai 2024

Partager :

LA SEYNE SUR MER : 19 sportifs seynois de haut niveau célébrés !

A l’occasion du passage de la Flamme olympique, le 10 mai dernier sur le parc de la Navale, Nathalie Bicais, Maire de La Seyne, a remis des trophées Prix d’honneur Pont-Levant et des médailles Terres de jeux 2024 en présence du Préfet du Var Philippe Mahé à 19 sportifs seynois de haut niveau.

Par ailleurs, quatre futures étoiles du sport seynois ont reçu le cadre de la Marianne de Snake.

Le discours de Nathalie Bicais, maire de La Seyne :

“Quelle joie d’être avec vous pour célébrer le passage de la flamme olympique à La Seyne sur mer !

Nous vivons un moment exceptionnel dans l’histoire de notre ville. Ce feu sacré, qui a traversé continents et océans, arrive chez nous, apportant avec lui non seulement la promesse de compétitions et de performances sportives, mais aussi un message intemporel de paix et d’universalité. Illuminant le temple d’Héra de sa pureté depuis la Grèce Antique, il est devenu le témoin de notre unité autour des valeurs du sport.

A l’image du Mythe de Prométhée, les porteurs de flammes symbolisent l’espoir et le partage à travers l’olympisme. C’est un honneur et une responsabilité que nous « accueillons » avec une grande fierté.

Aujourd’hui, à travers cette immense fête populaire, nous exprimons notre attachement à ces principes humanistes, nous célébrons La Seyne Olympique.

Dans le sillage de cette flamme, nous voulons valoriser les préceptes les plus nobles du sport : le courage, la persévérance, le dépassement de soi, la compétitivité, le respect de l’autre, dans la victoire comme dans la défaite. Ces valeurs, incarnées par les athlètes et les porteurs de flammes, résonnent aujourd’hui dans nos rues, dans nos cœurs et dans nos esprits.

Les jeux olympiques sont l’avènement du mérite… Et je dirais même sa consécration. Pour de nombreux athlètes, il est l’apogée d’une carrière faite de sacrifices, d’entraînements, jusqu’à élever leur passion au rang d’art. A La Seyne, nous cultivons cet esprit sportif. Nombre de nos talents seynois sont devenus des champions.

Au fil des compétitions, ils font la fierté de notre commune et de notre pays. C’est aussi eux que nous célébrons aujourd’hui et nous les récompenserons tout à l’heure pour leurs succès. Leur réussite est également celle de tous les clubs.

Je salue le travail de leurs présidents, leurs dirigeants et leurs équipes qui sont aux côtés de nos athlètes. Ils investissent leur temps et leur énergie, dans des conditions de plus en plus complexes, pour accompagner nos sportifs sur le chemin de l’excellence.

Plusieurs sportifs seynois ont gagné leur place aux jeux. Si la médaille représente l’ultime consécration, la grandeur des jeux réside également dans le fait de porter nos couleurs et d’exceller aux yeux du monde. C’est là même, l’esprit de De Coubertin qui baigne les jeux olympiques.

Le mérite revient aussi à notre pays. L’histoire des jeux modernes est intimement liée à La France. Cœur de la renaissance olympique, nous avons toujours été pionniers dans l’organisation des jeux.

Nous avons été le premier pays à accueillir les jeux hors de Grèce, le premier hôte des jeux d’Hiver.

Chaque édition en France a été synonyme de progrès, qu’il soit social ou technique. Nous avons été les premiers jeux où les femmes ont pu concourir, les premiers jeux en couleur à la télévision, le tout premier village olympique. Cette année, la France accueillera ses premiers jeux paralympiques d’été. Je suis sûre que les J.O 2024 seront un nouveau succès français.

C’est aussi le mérite qui revient à notre territoire. Nous avons accompli un travail important avec le Département et la Préfecture pour vous offrir la flamme olympique.

J’en profite pour remercier Monsieur Le Préfet du Var qui nous fait l’honneur de sa présence.

La Seyne est une des 8 villes olympiques du Département. C’est la reconnaissance de notre engagement pour le sport. Nous avons su fédérer autour de rencontres sportives internationales comme les championnats d’Europe d’Aviron de Mer ou encore La Pro Sailing Tour.”

Remise des récompenses aux sportifs seynois de haut niveau

SACHA ALESSANDRINI (ATHLETISME)

Sacha fait partie des meilleures sprinteuses françaises de sa génération. Elle intègre le club du CSMS athlétisme où sa pointe de vitesse est très vite repérée.

A 14 ans, elle rejoint le CREPS de Boulouris. Le début de son ascension jusqu’au plus haut niveau puisqu’elle décroche le titre de championne de France senior du 60 mètres haie en 2019 à Miramas.

Son rêve est désormais de participer aux Jeux Olympiques, notamment ceux de Paris en 2024. Nous sommes de tout cœur derrière elle.

TIMOTHEE CARLE (VOLLEY)

Timothée a grandi à La Seyne et plus particulièrement dans le quartier des Sablettes. Il intègre le pôle France espoir de volleyball à Cannes à l’âge de 16 ans avant d’entamer une carrière professionnelle à Cannes, Ajaccio et depuis quatre ans à Berlin.

Il décroche trois titres de champions d’Allemagne lors des trois dernières années.

C’est tout naturellement qu’il a rejoint les rangs de l’équipe de France avec laquelle il rêve désormais des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Autant dire que les Seynois seront plus que jamais derrière leur équipe nationale de volley !

RENEE CHOPIN (marathon)

A son arrivée à la Seyne en 1991, elle s’inscrit au CSMS athlétisme. Elle enchaîne alors les performances de haut niveau en catégorie vétéran, au point d’être toujours détentrice des records du monde en marathon et semi-marathon.

Elle détient les distinctions dont deux titres mondiaux en 1995 et 1997.

A 90 ans, elle garde toujours la forme.

FRANCK DUCHEIX (Escrime)

Franck Ducheix est, avec Franck Esposito, le Seynois qui a participé au plus grand nombre d’olympiades. Quatre Jeux Olympiques en 1984, 88, 92 et 96.

Il sera d’ailleurs médaillé d’argent, puis médaillé de bronze par équipe aux JO de Barcelone.

Il est donc le seul sportif seynois – tous sports confondus – à avoir remporté deux médailles aux Jeux Olympiques !

Il nous vient spécialement de Paris et c’est avec beaucoup de joie que je récompense ce grand nom de l’escrime locale.

FRANCK ESPOSITO (NATATION), représenté par sa famille

Franck Esposito est avec Franck Ducheix, le seul Seynois à avoir participé à quatre olympiades. En 1992, il obtient la médaille de bronze du 200m papillon qui est sa discipline de prédilection.

En 1993, il devient champion du Monde de la discipline en petit bassin. Son palmarès et sa longévité en font l’un des meilleurs nageurs français de l’histoire.

Entraîneur de l’équipe de France, il est actuellement en stage en Turquie pour préparer ses champions aux Jeux Olympiques de Paris.

On remercie sa famille de venir le représenter.

GAEL FICKOU (RUGBY), représenté par son grand frère Jérémie

Malheureusement Gaël joue demain avec le Racing et n’a pu être libéré par con club.

Il est un joueur emblématique du rugby français. Avec 90 sélections, il est le joueur le plus expérimenté du XV de France avec lequel il a participé à trois coupes du Monde et douze tournois des six nations.

Vingt ans après ses premiers pas à l’école de rugby de l’USS, il réussit le Grand Chelem en 2022. Gaël espère désormais un sacre national dans quelques semaines.

GILLES JALABERT (LUTTE)

Né dans une famille de lutteur, Gilles va connaître le plus haut niveau en tant qu’athlète mais aussi comme entraîneur.

Il participe aux Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles et de 1988 à Séoul où il termine respectivement 7e et 5e. Il devient ensuite sélectionneur national de 1992 à 2000 où il va vivre trois olympiades à Barcelone, Atlanta et Sydney.

S’en suit une carrière de cadre technique afin dans la région PACA. Il prend une licence à l’Olympique Lutte Seynois dont il est toujours un membre actif.

MARIE-PAULE GNABOUYOU (HANDBALL)

Marie-Paule a évolué pendant près de dix ans sous les couleurs de Toulon Saint-Cyr où elle est sacrée championne de France en 2010. Elle a fait également le bonheur de l’équipe de France. Elle y cumule 66 sélections et 90 buts au poste d’arrière droit.

Elle devient vice-championne du Monde en 2011 et 3e aux championnats d’Europe en 2016 avec les Bleues. Après plusieurs saisons à l’étranger, elle conclura sa carrière dans le club de Toulon et s’installe définitivement à La Seyne pour son après carrière. Sa ville d’adoption depuis 2013.

LOUIS GOMIS (BOXE)

Véritable artiste des rings, ce styliste fera honneur à la boxe seynoise en étant le premier a participer à l’épreuve des poids coq aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984. Il y a donc 40 ans…

Entraîné par Giancarlo Centa, son plus grand fait d’arme sera son sacre européen des poids coqs en battant aux poings Antoine Montero à La Seyne-Sur-Mer le 22 mai 1987, devant plus de 4 000 personnes !

JEANNINE GOSSELIN (athlétisme)

Jeannine Gosselin débarque au Club Sportif Municipal Seynois au sein de la section marche en 1979.

Elle a connu 25 sélections en équipe de France dont trois fois en coupe du Monde avec un titre de championne d’Europe en 1986 et une médaille de bronze à Bruges deux ans plus tard.

Elle est désormais entraîneur bénévole au CSMS Athlétisme.

JEAN GUILLOU (gymnastique), représenté par sa petite fille Emilie RITTER

Il a été le premier seynois à avoir participé à des jeux Olympiques d’été en 1952 à Helsinki puis en 1956 à Melbourne. Sélectionné à 50 reprises en équipe de France lors de championnats d’Europe et du Monde, il a été très investi dans l’éducation et le service public.

Un gymnase au complexe Baquet, dans lequel il s’est beaucoup entraîné, porte son nom.

FABRICE HENNIQUE (TRAMPOLINE)

Fabrice est issu de la grande école de trampoline seynoise. Mais il est le seul à avoir obtenu le titre de champion du Monde toute catégorie en 1996.

Il a également remporté deux étapes de Coupe du Monde et de multiples titres sur la scène européenne et nationale.

Il transmet aujourd’hui sa passion du sport aux enfants de la ville en tant qu’éducateur sportif à la maison de la pleine nature à Janas.

HENRI LACROIX (PETANQUE)

Né en 1975 à La Seyne-sur-Mer, Henri affiche un palmarès incroyable. Il a été treize fois champion du Monde, quatre fois champion d’Europe et vingt fois champion de France pétanque !

Il a formé avec Philippe Quintais et Philippe Suchaud la célèbre “Dream Team” qui a été trois fois championne du monde d’affilée entre 2001 et 2003.

Il reste toujours au sommet de son sport et on le remercie encore pour sa magnifique démonstration à 11h00 sur la place de La Lune.

SEBASTIEN LAIFA (TRAMPOLINE), représenté par son grand frère Claude

Travaillant au prestigieux Cirque du Soleil à Las Vegas Sébastien a le plus beau palmarès mondial de l’histoire de la discipline dans les catégories de jeunes.

Cinq titres mondiaux dont deux en épreuve synchro avec son ami d’enfance Sébastien Bottasso et un triplé au championnat d’Europe junior en 1998.

Son passage en senior sera également prolifique avec une médaille de bronze aux championnats du Monde par équipe et une victoire en finale de la coupe du Monde synchronisée en 2002.

Il participera en 2004 aux Jeux Olympiques d’Athènes en tant que réserviste.

SYLVANIE LOGELLO (PARA VOLLEY)

Suite à une grave blessure, Sylvanie est approchée en 2019 par la Fédération Française de Volley afin de lui parler du volley assis.

Discipline que l’on trouve aux Jeux Paralympiques, Sylvanie montre rapidement de belles aptitudes.

Championne de France 2023, elle est aujourd’hui à 43 ans capitaine de l’équipe de France volley assis. Une équipe qui va représenter la France lors des Jeux Paralympiques de Paris et dont nous serons les premiers supporters !

LEON LOPPY (RUGBY)

Formé à la Seyne, il s’engage à Toulon où il va se faire sa place dans la grande équipe du RCT avec laquelle il est sacrée champion de France en 1992.

Il obtient également une sélection avec le XV de France en 1993 contre la Roumanie.

Il est toujours resté dans le milieu du rugby en tant qu’entraîneur et aujourd’hui en tant que directeur sportif à l’Union Sportive Seynoise.

THIERRY RICHARD (CYCLISME)

Thierry a obtenu sa première licence au Vélo Sport Seynois à l’âge de 11 ans. Il est encore aujourd’hui le cycliste local amateur qui affiche le plus beau palmarès avec notamment une participation aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988.

De 1989 à 1991 il passe coureur professionnel avant d’effectuer son retour dans le monde amateur à La Seyne.

Il enseigne lui aussi aujourd’hui le vélo à la maison de la pleine nature au côté de Fabrice.

BASTIEN RITTER (JUDO)

Né en 1993 à La Seyne sur Mer, Bastien est atteint de trisomie 21 et de surdité. Toujours soutenu par ses parents, il a toujours eu la passion du judo. C’est au club six-fournais Cap Sicié qu’il commence son initiation.

En 2021, il intègre l’équipe de France de para judo. En 2023, il décroche le titre de champion du Monde dans sa catégorie des moins de 90 kilos !

Il s’entraîne quatre fois par semaines afin de se maintenir au plus haut niveau.

SEBASTIEN SQUILLACI (FOOTBALL)

Le plus grand footballeur de l’histoire de notre ville, c’est lui !

Sébastien débute au Football club Seynois avant d’entamer une riche carrière de joueur professionnel à Ajaccio, puis Monaco dont il atteint la finale de la ligue des champions en 2004.

Double champion de France avec l’Olympique Lyonnais, il a fait ensuite les beaux jours de Séville, Arsenal puis Bastia.

Il collectionne 21 sélections en équipe de France aux côtés des Zidane, Henry, Thuram et consorts.

Sébastien garde un profond attachement pour La Seyne, qui lui a même dédié un stade à son nom.

LES FUTURES ETOILES DU SPORT SEYNOIS

(les champions de demain)

GABRIEL CHEVALIER (trampoline), représenté par sa maman

Gabriel ne peut venir chercher sa récompense car il est en train de se préparer au camp des relayeurs aux Sablettes. Il a été retenu par le Comité d’Organisation des JO pour faire partis des dix-sept porteurs de la flamme à La Seyne.

Il faut dire que Gabriel est dans la lignée de ces illustres prédécesseurs avec de multiples titres de champions de France et d’un sacre mondial au Japon dans la catégorie espoir au côté de son compère Jimmy Léonard.

CLEMENT LEMIRE (TENNIS)

Clément est un grand espoir du tennis français. Il tapait les balles au tennis de Barban avant d’être détecté très jeune par la Fédération Française de Tennis.

Après avoir remporté de nombreux tournois nationaux, il devient à 16 ans Champion de France junior en double à Roland Garros.

Il continue son chemin de sportif de haut niveau et gagne le Tournoi International juniors de Barcelone.

Actuellement 300e Mondial Junior, Clément a gagné ses deux premiers matches en tournois professionnels et espère rentrer le plus vite possible dans le top 100 junior.

AINOA PHILIPPE – SASIAIN (Voile), représentée par sa maman

Aïnoa commence la voile à 6 ans au Yacht Club des Sablettes.

A 12 ans, elle intègre le dispositif régional d’entraînement sur Marseille. Elle se qualifie à 14 ans pour le championnat d’Europe et du Monde en catégorie U17.

A 15 ans, elle se qualifie de nouveau au championnat du Monde au Brésil en Janvier 2024.

Aïnoa est toujours licenciée au Yacht club des Sablettes.

Son objectif est de devenir championne du Monde en dériveur 420 en catégorie féminine et vivre un jour l’aventure olympique.

SOURCE : Mairie La Seyne-sur-Mer – Newsletter 15 mai 2024.