Skip to main content

LA LONDE LES MAURES : Malgré la défaite face à Grenoble, …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
2 Mar 2024

Partager :

LA LONDE LES MAURES : Malgré la défaite face à Grenoble, Hyères-Pierrefeu-La Londe vise encore la montée

Le 2 mars, au gymnase François de Leusse à La Londe-les-Maures, l’équipe de Hyères – Pierrefeu – La Londe a rencontré Grenoble Volley Université Club dans le cadre de la 16ème journée de championnat de Nationale 2.

Devant une salle comble, chauffée à blanc par les supporters et les pom-pom girls, très vite, les Varois ont dû se rendre à l’évidence, comme l’a confié, avec un peu de déception, le coach Steve Peironnet à l’issue du match : « Il faut le reconnaître car les Grenoblois ont été meilleurs que nous dans tous les compartiments du jeu, notamment en réception et en défense ».

D’où un résultat sans appel sur le score de 3 à 1 pour les visiteurs. Désormais, Grenoble occupe la première place du championnat de N2 avec 38 points devant l’équipe varoise (avec 36 points).

Mais cette défaite n’entame en aucune manière le moral et la volonté de l’équipe varoise : « Nous continuons notre progression et nous ne sommes plus très loin pour aller chercher une montée en élite ».

Il ajoute : « Nous pouvons être fiers d’avoir pu attirer 1 200 spectateurs en deux matchs à domicile et d’avoir proposé un très beau spectacle sportif aux habitants ».

Un avis partagé par François de Canson, le maire de La Londe-les-Maures et supporter numéro 1 de l’équipe locale : « L’équipe nous a offert un beau spectacle dans notre magnifique gymnase François de Leusse. Nous avons la chance de voir évoluer aujourd’hui l’équipe de Hyères – Pierrefeu – La Londe qui sait réunir, autour d’elle, un large public. La Municipalité de La Londe lui apporte un soutien total au coach Steve Peironnet et à ses joueurs. Samedi soir, le gymnase a fait salle comble. Malheureusement, la victoire n’a pas été au rendez-vous. Nous restons mobilisés sur la fin de saison et nous espérons toujours une montée en division supérieure pour la saison prochaine ».

« Il reste six journées de championnat. Nous allons jouer à fond, mais nous ne sommes plus maître de notre destin », conclut, avec beaucoup de réalisme, l’entraîneur du Hyères – Pierrefeu – La Londe. Le match contre Agde, le 17 mars, peut décider, des ambitions du club car l’adversaire est classé en bas de tableau à la 9ème place sur 10.

Photos Alain BLANCHOT.