Skip to main content

LA GARDE : Devenir une référence départementale de la cul…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
22 Fév 2024

Partager :

LA GARDE : Devenir une référence départementale de la culture

Le jeudi 22 février, Hélène Arnaud-Bill, maire de La Garde, accompagné de Jean-Louis Masson, président du Département, a procédé à la pose de la première pierre du futur pôle multiculturel de la ville.

Ce projet comprend la réhabilitation de la maison communale Gérard Philipe, de la médiathèque Louis Aragon et la construction d’un centre culturel constituée d’une salle de spectacle ayant une capacité d’accueil de 350 places assises.

Beaucoup d’émotion pour Mme le maire et son adjointe à la culture martine Blanc, lors de cette pose symbolique de la première pierre. Le résultat d’une volonté affichée il y a déjà quelques années de faire de La Garde un haut lieu de la culture départementale.

RENOVATION NECESSAIRE

Le projet de réhabilitation du complexe va porter sur la réfection de la toiture de la grande salle polyvalente, le remplacement des menuiseries extérieures, le réaménagement des espaces végétalisés des abords du bâtiment, la reprise des façades et de la peinture extérieure, la réfection complète des équipements de Chauffage Ventilation Climatisation, la réfection du système de désenfumage, la rénovation ou le remplacement des menuiseries intérieures, le réaménagement des locaux de l’imprimerie et du service distributeurs (modification de cloisonnement) et la réfection des peintures, les réfections des sols et des plafonds. La livraison prévisionnelle est fixée au 3ème trimestre 2025.

Une deuxième phase de travaux est prévue à compter de 2026 avec la réhabilitation de la rue, la galerie d’exposition, le Conservatoire et la Médiathèque. Ce projet s’implantera entre l’avenue de Spa et la rue du vieux puits à l’ouest de la maison communale Gérard Philipe, face à l’entrée de la Médiathèque.

Le pôle culturel accueillera des spectacles vivants regroupant les domaines du théâtre, de la danse, de la musique, du mime, de l’humour, des arts du cirque, un répertoire jeune public avec du théâtre d’ombres, d’objets, de marionnettes. Le pôle culturel vient compléter les activités culturelles de la commune de La Garde.

NOUVELLE MEDIATHEQUE

Afin de ne pas limiter les travaux de la médiathèque à un simple rafraîchissement des locaux, la Ville a décidé en 2022 de lancer un projet plus ambitieux afin d’en faire un équipement plus moderne, et intégré au futur pôle multiculturel qui réponde davantage aux évolutions actuelles et aux attentes de la population.

Situé entre le bâtiment existant et la future salle de spectacle, le projet de réhabilitation de la médiathèque, d’une surface actuelle de 2 300m², constitue une opportunité de créer le lien social, éducatif et culturel que souhaite développer la Commune.

Elle souhaite établir son projet culturel pour la médiathèque par une refonte de son offre de services notamment, et ainsi conforter sa place au sein du futur pôle multiculturel. La Commune s’oriente vers un concept de « tiers lieu » pour sa médiathèque, s’inscrivant ainsi dans le cadre du pôle multiculturel.

Elle ambitionne de devenir un lieu de rencontre, d’accueil, de débats en lien avec la future salle de spectacle, d’actions éducatives, de formation, en adéquation avec les missions de lecture publique en ce début du 21ème siècle.

Ainsi, un Assistant à Maîtrise d’Ouvrage (AMO), spécialisé en projet culturel, scientifique, éducatif et social a été désigné afin de définir le programme de cette médiathèque au sein de Gérard Philipe.

Pour ce projet, la Commune a obtenu une subvention de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) pour les études d’AMO (de l’ordre de 50%) et déposera un dossier de subvention auprès de la DRAC pour les travaux.

Photos PRESSE AGENCE.

A NOTER…

Livraison prévisionnelle du Pôle multiculturel : 3ème trimestre 2025.

Coût : (études + travaux) : 19 380 400,09€ TTC

Subvention Département : 2 065 000,00€ HT

Subvention Région : 1 612 300,00€ HT

Le planning :

–           Études de programmation/concertation en 2024,

–           Études de conception en 2025,

–           Travaux à compter de 2026.