Skip to main content

LA FARLEDE : « Face à l’inceste », Prescription et …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
14 Avr 2024

Partager :

LA FARLEDE : « Face à l’inceste », Prescription et inscription dans le Code Pénal

La Municipalité de La Farlède organise une table ronde « Comment agir contre l’inceste ? » à 18h, mardi 16 avril, à l’espace de La Capelle, 160 rue du Partégal.

Cette rencontre sera l’occasion de présenter l’association Face à l’inceste, et ses représentantes. L’association animera la table ronde initiée pour sensibiliser les publics sur la thématique de l’inceste, un sujet qui résonne intensément avec l’actualité. Avec la déléguée générale de l’association, Anne Clerc, ainsi que Randal Do, responsable de l’antenne des Bouches-du-Rhône. En présence du maire Yves Palmieri, maire de La Farlède et de Vanessa Lando, farlédoise bénévole de l’association.
Cette table ronde se déroule dans un contexte particulièrement significatif, alors que le sujet de l’inceste est au cœur de l’actualité, avec la sortie récente du film documentaire de Christine Angot qui aborde ce thème délicat, ainsi que la promulgation de la loi Santiago. Une opportunité pour vous de rencontrer et questionner des spécialistes sur le sujet.

La table ronde réunira des professionnels en lien direct ou indirect avec des mineurs ainsi que des institutionnels.

Face à l’Inceste, anciennement AIVI est créée en 2000 par Isabelle Aubry, survivante d’inceste.

Prescription et inscription dans le Code Pénal

A 32 ans, Marie sort du déni et décide de porter plainte contre les agressions de son grand-père, mais la prescription étant dépassée, la société décide qu’il ne peut plus être poursuivi pour ses crimes. La prescription ou « le passeport pour le viol d’enfants » protège les agresseurs au détriment des enfants. C’est l’inverse de la prévention. Il nous faut changer cela et nous allions y consacrer toutes nos forces. Face à l’Inceste, s’est aussi battu pour que le crime de l’inceste soit inscrit au sein du Code Pénal. Combat que nous avons mené avec succès puisque l’inceste est depuis 2016 introduit dans le Code pénal.

Face à l’Inceste naît pour protéger les enfants d’un crime et d’un fléau de santé publique : l’inceste et le silence qui l’entoure