Skip to main content

LA CELLE : Festival Présence Compositrices, Natacha COLME…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Avr 2024

Partager :

LA CELLE : Festival Présence Compositrices, Natacha COLMEZ violoncelliste

Le festival Présence Compositrices, que le Département du Var accueille pour la première fois au sein de sa propriété de l’Abbaye de La Celle. 

Le festival « Présence Compositrices » se décline en 3 week-end dédiés à la composition musicale féminine dans ce lieu à la beauté et à l’acoustique remarquable qu’est l’Abbaye de La Celle :

12-12-14 avril : « Faire parler les touches  » (musique pour clavier)

19-20-21 avril : « À claires voix » (musique vocale)

26-27-28 avril : « Chambre sur cloître » (musique de chambre)

VEN. 26 AVRIL

20h

ROMANTISME À LA FRANÇAISE

Duo Neria

Natacha Colmez, violoncelle

Camille Belin, piano

DUO NERIA

Formé à Paris en 2017 par la pianiste Camille Belin et la violoncelliste Natacha Colmez-Collard, le duo Neria est lauréat du Premier Prix du 48ème Concours Georges Cziffra lors du Festival SenLiszt. L’origine de son nom vient de Neria, déesse sabine de la Force et de la Bravoure : c’est cette image d’énergie et de force qui inspire les deux jeunes femmes dans leurs ambitions, leur choix de répertoire, et leurs interprétations. Le duo Neria est nourri de ces deux univers personnels contrastés et complémentaires : Camille, chambriste très active, est diplômée de l’Ecole Normale de Musique de Paris et est lauréate de plusieurs concours internationaux, tandis que Natacha, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est violoncelle solo de l’Orchestre National d’Île de France et développe par ailleurs de nombreux projets personnels, tels que l’enregistrement de disques ou encore la création de spectacles jeunes publics. Réunies autour de leur amour pour le répertoire romantique et moderne, les musiciennes aiment aussi explorer des œuvres méconnues et créer des programmes thématiques.

Elles sont également très attachées au travail avec les compositeurs d’aujourd’hui, et sont commanditaires de Blackout, une pièce de Fabien Cali qui figure sur leur premier album. Le duo s’est produit dans des salles et des festivals tels que la salle Cortot (Paris), l’Opéra de Reims, le festival Rosa Bonheur, le festival Cziffra (Unieux), le festival des Jeunes Talents du Loudunais, le festival des Fieffés Musiciens, le festival de musique de Richelieu, le festival Harmonies Estivales, le festival de Vars,, le festival des Rencontres Musicales de Gien, le festival Itinéraires (Marne), le Himara International Festival (Albanie)… Son premier album «Regards [1882]», sorti en 2020 sous le label Passavant Music, a obtenu quatre étoiles dans le magazine Classica et est décrit comme faisant «partie de ceux qui se démarquent dès les premières notes» (Gang Flow).