Skip to main content

LA BAULE : Jumping International – J-100, le compte…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
27 Fév 2024

Partager :

LA BAULE : Jumping International – J-100, le compte-à-rebours est enclenché

Quatre jours de grand sport, quatre jours de fête, quatre jours d’émotions.

Le Jumping International de La Baule – Officiel de France traverse le temps avec toujours la même vigueur et le même niveau d’excellence. J-100. La date est toujours un symbole. Plus que cent jours – encore cent jours diront les plus impatients – et le doux bruit des premiers sauts du Jumping International de La Baule – Officiel de France résonnera à nouveau dans le stade François André. Fidèles au rendez-vous, les meilleurs cavaliers seront présents, du 6 au 9 juin 2024, prêts à faire trembler les tribunes du stade François André, garnies de passionnés.

À retenir :

L’édition 2024 du Jumping International de La Baule – Officiel de France, du 6 au 9 juin 2024
Le top niveau mondial présent à La Baule avec chaque jour des épreuves de très haut standing
Neuf équipes au départ de la prestigieuse Coupe des Nations Barrière ; nouveau parcours pour le Derby Région Pays de la Loire ; le Rolex Grand Prix Ville de La Baule en bouquet final
Le Trophée des Légendes revient avec quatre grands noms de l’histoire des sports équestres réunis pour un moment unique
Le Village du concours, lieu d’échanges et de rencontres entre tous les passionnés

LES TEMPS FORTS

Jeudi 6 juin – Prix FFE (13h50)

À La Baule, le spectacle débute dès le jeudi. Avec deux épreuves destinées aux cavaliers du CSIO 5*, la première journée de compétition garantit une superbe entrée en matière. Les meilleurs du Prix FFE auront déjà gagné leur ticket pour le Rolex Grand Prix Ville de La Baule du dimanche.

Vendredi 7 juin – Coupe des Nations Barrière (13h30)

La Coupe des Nations Barrière est une épreuve historique et attendue par tous, l’unique Coupe des Nations organisée en France de niveau 5*. En ouverture, le défilé des neuf nations avec les chefs d’équipe, drapeau à la main, menant les couples sélectionnés, au son des hymnes nationaux et des applaudissements descendus des tribunes. Puis, viennent les premiers sauts où chacun des quatre couples de l’équipe défendra les couleurs de son pays. À quelques semaines seulement du grand rendez-vous estival dans les jardins du Château de Versailles, la Coupe des Nations Barrière donnera de précieuses informations aux sélectionneurs. La France vainqueur en 2017, aura à cœur de briller devant son public.

Vainqueur 2023 : Brésil

Samedi 8 juin – Derby Région Pays de la Loire (14h15)

Le Derby Région Pays de la Loire est un des temps forts du concours baulois. Avec ses obstacles naturels, il est la promesse d’un grand spectacle devenu de plus en plus rare à travers le monde. Les spectateurs découvriront cette année un tracé modifié par le chef de piste Grégory Bodo pour permettre une compétition encore plus attractive et spectaculaire. L’édition 2023 est revenue à l’Irlandais Shane Breen, en selle sur Scarteen, une seconde plus rapide que Julien Gonin et Caprice de Guinfard. Vainqueur en 2019, avec Vestale de Mazure*HDC, Patrice Delaveau est le dernier cavalier français a remporté cette épreuve traditionnelle.

Samedi 8 juin – Prix Saur (16h35)

Deuxième épreuve individuelle la plus dotée, le Prix Saur permettra de décrocher les ultimes billets pour le Rolex Grand Prix Ville de La Baule du dimanche. Pour témoigner du niveau relevé de cette épreuve, ce n’est d’autre que le numéro 1 mondial, le suédois, Henrik von Eckermann qui s’imposait l’an dernier en selle sur Glamour Girl, devant Grégory Cottard et Cocaïne du Val.

Samedi 8 juin – Trophée des Légendes (19h40)

Apparu l’an dernier, le Trophée des Légendes a suscité un incroyable enthousiasme auprès du public, avec sur la piste quatre illustres cavaliers, de retour sur le terrain pour cette unique occasion. La première édition avait ainsi réuni Frédéric Cottier (FRA), Markus Fuchs (SUI), Éric Navet (FRA) et Lars Nieberg (GER) dans une formule d’une « finale à quatre », longtemps l’épilogue des Jeux Équestres Mondiaux. Le « casting » de l’édition 2024 sera révélé dans quelques semaines. Mais nul doute que le public vivra à nouveau un moment rempli d’émotions.

Dimanche 9 juin – Rolex Grand Prix Ville de La Baule (14 heures)

Le point d’orgue de la compétition. L’épreuve que tous souhaitent remporter comme les plus grands l’ont un jour fait. Les 50 cavaliers au départ rêveront de reprendre le titre au Belge Nicola Phillipaerts, vainqueur l’an dernier avec Katanga van het Dingeshof. Poussés par les tribunes toujours combles, les Français tenteront de succéder à Nicolas Delmotte, dernière Veste Bleue victorieuse, avec Urvoso du Roch, en 2021.

Le village, lieu d’échanges et de partage

En parallèle de la compétition, le village de l’Officiel de France, offrira un lieu de convivialité avec de nombreux espaces où déambuler entre les épreuves. Le village Partenaires, au cœur du site, avec ses stands rappelant les traditionnelles cabanes de plages bauloises, le village Exposants avec plus de 50 stands et boutiques répartis dans l’enceinte et sous les tribunes du stade, ou encore le Bar à Champagne et l’espace bien-être équin qui réunira les professionnels dédiés au confort de nos si chers partenaires.

Le Jumping international de La Baule est une fête et une immersion au cœur d’une passion. L’édition 2024 en donnera une fois encore la plus belle des preuves.