Skip to main content

HYERES : Stéphane RAMBAUD : « Narcotrafic, face à des con…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
14 Mai 2024

Partager :

HYERES : Stéphane RAMBAUD : « Narcotrafic, face à des constats accablants, quelles mesures concrètes du Gouvernement » ?

Un récent rapport sénatorial alerte sur une France « submergée par le narcotrafic ».

Après le rapport sénatorial sur l’explosion du narcotrafic, la réaction du député de la 3ème circonscription du Var.

Pour Stéphane Rambaud :  Selon ce rapport, « le trafic s’infiltre partout, avec pour corollaire une violence exacerbée », y compris dans les « zones rurales et les villes moyennes » où il finit par imposer ses codes. Les habitants y sont exposés à une « vie quotidienne insoutenable » rythmée par les incivilités, l’insécurité, la dégradation des équipements publics, et ponctuée de règlements de comptes ultra-violents entre gangs rivaux qui débouchent parfois sur « l’assassinat de victimes collatérales ».

Le tragique massacre ce mardi matin en Normandie où 2 agents pénitenciers ont été assassinés froidement par armes de guerre lourdes alors qu’ils ne disposaient eux, que d’armes de poing légères, en est une des trop nombreuses illustrations. Le rapport souligne la faible efficacité des mesures actuelles, notamment l’opération « Place nette XXL » à Marseille et le nouveau « plan stups », que l’on devrait nommer plutôt opérations Com XXL.

Il pointe également la situation calamiteuse dans les outre-mer, littéralement abandonnés par le gouvernement. De plus, il met en lumière la défaillance de l’Union européenne dans la coopération internationale, car c’est essentiellement à l’étranger que vivent, sans être inquiétées, les « têtes de réseau » du narcotrafic, les arrestations sont rares et les extraditions encore plus rares. Cela a conduit les auteurs du rapport à dénoncer une « coopération internationale défaillante » et à exhorter la France à combler ses trous noirs ».

« En conclusion, ce rapport décrit une situation extrêmement inquiétante, mettant en lumière l’ensauvagement de ces individus et l’émergence de véritables contre-sociétés dans certains territoires. Face à ces constats accablants, quelles mesures concrètes et immédiates le gouvernement envisage-t-il pour lutter efficacement contre le narcotrafic et protéger la République, l’État de droit et les Français ?

Aucune : les membres du gouvernement ne répondent que par des opérations de communication et de diversion et ne sont obsédés que par la conservation du pouvoir », conclut le parlementaire varois.