Skip to main content

HYERES : Des lycéens en immersion à la gendarmerie

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
24 Nov 2023

Partager :

HYERES : Des lycéens en immersion à la gendarmerie

Le Service Réserve Jeunesse de la gendarmerie du Var (SRJ) a encadré un groupe de 24 élèves du lycée de Costebelle en formation (bac professionnel) aux métiers de la sécurité.

Cette action intervenait dans le cadre d’un partenariat qui permet à ces stagiaires d’effectuer durant deux semaines une immersion en milieu professionnel au sein du groupement de la gendarmerie mobile de Hyères.

« Cette formation est une synthèse de ce qui est dispensé au sein des écoles de gendarmerie, lors de la formation des gendarmes adjoints volontaires, avec plusieurs modules, puis une présentation de l’institution. Les instructeurs abordent les aspects théoriques et pratiques du métier de gendarme, les textes législatifs et de la déontologie. Les modules sur les techniques élémentaires d’intervention sont également présentés à l’occasion de mises en situation dynamiques. Une attestation de fin de stage leur est remise à l’issue de ces 15 jours », détaille l’adjudant Nicolas Moulin du Service Réserve Jeunesse (SRJ) et recrutement.

L’adjudant Moulin ajoute : « Cette immersion en milieu professionnel permet à ces stagiaires, âgés de 16 à 18 ans, de toucher du doigt les différentes facettes du métier de gendarme et de découvrir concrètement la gendarmerie, en appréhendant les nombreux métiers de la gendarmerie et pourquoi pas de postuler  aux nombreux emplois de gendarmes proposés ».

Chaque année, la gendarmerie recrute, aussi bien pour la réserve opérationnelle que pour devenir gendarme-adjoint volontaire, sous-officiers et officiers, ou travailler dans le soutien technique et administratif. D’ailleurs, une campagne de recrutement est visible, tant au niveau national que dans le Var.

« Les actions de recrutement et d’information du moment se veulent dynamiques et novatrices. Personnellement, je parcours tout le département à la rencontre de nombreux partenaires, institutionnels. Plusieurs points d’informations gendarmerie itinérants sont mis en place lors des forums ou dans les centres commerciaux. Les échanges sont très enrichissants car rien ne remplace le contact sur le terrain, qui est dans l’ADN du gendarme », conclut l’adjudant Nicolas Moulin.

Retraités, anciens militaires ou salariés du secteur privé, les réservistes sont nombreux à donner de leur temps pour cet engagement citoyen.

Nicolas TUDORT – Photos PRESSE AGENCE.

A NOTER…

Retrouvez les informations sur : www.lagendarmerierecrute.fr