Skip to main content

HYERES : Aquarenova, un projet innovant pour restaurer la…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

HYERES : Aquarenova, un projet innovant pour restaurer la ressource en eau

Parallèlement à un programme de maîtrise des consommations, TPM et la ville d’Hyères développent avec le délégataire, SUEZ, un important projet de restauration de la ressource naturelle en eau potable.

L’opération, menée depuis 2015 sur la commune, a pour objectif de lutter efficacement contre l’intrusion saline, c’est-à dire, l’infiltration de l’eau de mer dans les nappes d’eau souterraine prélevées, les rendant impropres à la consommation. Un phénomène qui s’accroit avec la sécheresse, les prélèvements excessifs ou encore la montée du niveau de la mer.

La Métropole TPM et la ville d’Hyères avec le délégataire SUEZ, développent Aqua Renova, un important programme de réhabilitation et de restauration des nappes d’eau souterraines exposées aux intrusions salines. En protégeant la ressource, le dispositif vise à redonner à Hyères plus d’autonomie en eau.

La nappe alluviale littoral du Bas-Gapeau constitue, en effet, la ressource en eau potable principale de la ville d’Hyères. De 2003 à 2011 de forts déficits de pluie et les prélèvements d’eau douce dans la nappe pour les usages agricoles et eau potable ont entrainé une remontée du biseau salé, induisant une salinisation des terres et des eaux prélevées. Pour faire simple, lorsque les prélèvements d’eau douce sont trop importants par rapport à l’alimentation de la nappe, l’eau salée remonte dans les terres jusqu’à atteindre les captages d’eau potable. C’est cette manifestation qui a été à l’origine de l’arrêt des puits du “Père Eternel” à Hyères entre 2006 et 2010.

Réalimenter la nappe

Pour lutter contre ce phénomène, un dispositif de protection de la ressource en eau potable est exploité depuis 2015 sur la commune d’Hyères par le délégataire SUEZ. Cette solution permet de sécuriser la production d’eau potable en agissant sur les causes plutôt que les conséquences.

LIRE LA SUITE

SOURCE : Lettre d’information Métropole Toulon Provence Méditerranée.