Skip to main content

GRIMAUD : Le Château de Grimaud accueille une exposition …

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

GRIMAUD : Le Château de Grimaud accueille une exposition dans ses murs

Cet été, les artistes françaises Anna L’Hospital et Audrey Chevalier investissent le château de Grimaud dans le Var, à l’occasion d’une exposition intitulée Les Disparues.

Travaillant à partir des pierres du château, elles ont imaginé une réflexion autour de la mémoire et de la disparition, observées au prisme des érosions politiques, humaines et naturelles qu’a connu cette ancienne forteresse médiévale, aujourd’hui à l’état de ruines (partiellement reconstruites). Les deux artistes prennent souvent pour point de départ un lieu marqué par l’Histoire, qui devient la matière première de leurs œuvres et un prétexte pour explorer des questions touchant aux notions de métamorphose tout comme la tension entre construction et destruction, visible et invisible.

À Grimaud, les artistes ont été particulièrement touchées par le contraste entre la forte présence du Château surplombant la vallée et la manière dont le temps a pu l’effacer. Cette disparition est liée à différents facteurs. Politique d’abord, puisque pendant la Révolution son enceinte a été abandonnée. Humain, ensuite lorsque les villageois ont pillé ses pierres pour construire ou fortifier leurs demeures. Ses murs ont également été soumis aux éléments naturels qui ont terminé de modeler son allure accidentée. Enfin, la destruction de ses archives dans des inondations (au sortir de la révolution française, date imprécise, la mairie de Grimaud s’est écroulée suite à une inondation, emportant toutes les archives, il s’agissait d’une maison de village rue des Templiers à Grimaud) a fait disparaître les seules images figurant le lieu tel qu’il a pu exister, effaçant sa silhouette de l’Histoire.

Les artistes ont voulu évoquer cette érosion en partant des pierres du château, et notamment la serpentine, cette pierre d’ornement dont la dureté permettait également de tenir l’édifice. Aujourd’hui certaines de ces pierres se retrouvent dans les édifices du village.

Le vernissage de l’exposition a lieu le 7 juin à 19h à la Galerie des Arcades.