Skip to main content

GRANS : Carrefour et Danone contribuent à relancer le fre…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

GRANS : Carrefour et Danone contribuent à relancer le fret ferroviaire pour favoriser un mode de transport plus durable

Carrefour et Danone s’associent pour relancer le fret ferroviaire en France avec le déploiement à Grans, dans les Bouches du Rhône, du premier flux de livraison par train vers un entrepôt de la grande distribution.

L’objectif de cette initiative est de réduire les émissions liées au transport de marchandises de chacune des entreprises et s’inscrit dans la continuité de leurs engagements pour décarboner leurs activités logistiques et de transport. Jusqu’alors exclusivement desservi par camions, le site logistique de Grans*, qui approvisionne chaque jour plus de 130 magasins** dans la région d’Aix-en-Provence, est désormais relié sur 600 kilomètres par voie ferrée au site d’embouteillage d’eaux minérales naturelles de Danone à Evian. Ce nouveau mode de livraison, développé en partenariat avec Danone, Regiorail et IDEO, va permettre d’acheminer chaque semaine près de 500 palettes de bouteilles d’eau Evian. Cette plateforme logistique est la première en France à réactiver un système de livraison par voie ferrée reliant directement un site de production d’un industriel et un entrepôt de grande distribution. Fort du développement de cette liaison, ce sont en moyenne 10 camions évités par convoi, soit 500 poids-lourds en moins sur les routes chaque année, ce qui représente 400 tonnes de CO2 économisées par le transport de ces produits Danone. “Nous sommes heureux aujourd’hui d’être la première enseigne de distribution à réactiver le transport ferroviaire, avec Regiorail, IDEO et Danone.

Le rétablissement de la livraison par voie ferrée entre notre plateforme logistique de Grans et le site d’Evian est l’aboutissement d’un travail conjoint avec Danone, qui s’inscrit dans la droite ligne de notre stratégie de décarbonation, et va nous permettre de réduire nos émissions indirectes.”, Mourad Bensadik, Directeur exécutif supply chain de Carrefour France. « Aux côtés de nos partenaires tels que Carrefour, nous sommes heureux de contribuer à relancer un mode de transport de marchandises durable, continuant ainsi à réduire notre impact environnemental. La concrétisation de ce nouveau projet commun avec Carrefour illustre une nouvelle fois nos engagements à réduire notre empreinte carbone sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Il s’inscrit pleinement dans le dispositif FRET21 travaillant à limiter l’impact des transports sur le climat. », Quentin Bonnerot, Directeur Opérations Clients, Danone France.

« Nous souhaitons remercier CARREFOUR et DANONE d’avoir associé ID Logistics pour le redémarrage des approvisionnements par rail. Le projet de livraison de la plateforme logistique Carrefour ID Logistics à Miramas en wagons isolés s’inscrit pleinement dans la démarche RSE du Groupe ID Logistics. Aujourd’hui, l’ambition d’IDEO, filiale 4PL ID Logistics, est de développer les services ferroviaires en multi-clients. La mutualisation des moyens et des coûts aux bénéfices de tous permettra d’assurer une décarbonation des flux de transport. », William PARRAMORRE, Directeur Général IDEO, filiale 4PL du Groupe ID Logistics. « Regiorail est très fière de servir ces deux grands acteurs Carrefour et Danone ; cette collaboration est très prometteuse pour le report modal en France ! », Brice Devinoy, Directeur général de Regiorail.

Carrefour pionnier dans la décarbonation de la supply-chain

 Durablement engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, Carrefour s’est donné pour objectif de réduire ses émissions directes (scopes 1 & 2) de 30% et de 29% pour ses émissions indirectes (Scope 3) d’ici 2030 (vs 2019). La décarbonation de son transport représente un axe important de cette réduction. Pour contribuer à ces objectifs, le Groupe développe donc notamment des alternatives au “diesel” sur le transport amont et aval en exploitant depuis 6 ans des camions roulant au biométhane ou fonctionnant à l’électrique. En France, l’enseigne s’appuie ainsi aujourd’hui sur 750 véhicules roulant au biogaz (biométhane) pour livrer ses magasins dans de nombreuses agglomérations et expérimente des livraisons avec 10 camions électriques à Paris. Grâce à l’ensemble de ces initiatives, Carrefour a déjà décarboné plus d’un tiers de son transport aval en France et souhaite continuer à accélérer le recours à d’autres modes de livraison décarbonés, en s’appuyant davantage sur le transport fluvial et ferroviaire pour renforcer ses actions sur l’amont.

Le déploiement de la première ligne ferroviaire entre une plateforme logistique de l’enseigne et l’un de ses fournisseurs constitue la première étape de cette ambition, et vient renforcer les engagements de Carrefour dans sa lutte contre le réchauffement climatique. De son côté, Danone a confirmé son engagement dans sa Danone Impact Journey d’accélérer sa trajectoire de réduction des émissions directes et indirectes avec l’objectif de réduire ses émissions absolues de 34,7 % d’ici à 2030, par rapport au niveau de référence de 2020. Pour y parvenir, Danone agit sur 3 leviers principaux. Premièrement, le lait et les ingrédients via l’amélioration des pratiques agricoles de nos éleveurs partenaires et de nos fournisseurs. Ensuite, les emballages via l’optimisation et l’amélioration de la circularité de nos emballages. Enfin, la production et le transport via la réduction de consommation énergétique et l’utilisation d’énergie renouvelable.

*Le site logistique de Grans réunit 2 entrepôts : l’un pour les hypermarchés de la région et l’autre pour les supermarchés

**34 hypermarchés et 99 supermarchés dont ceux de Toulon, Nice, Antibes…