Skip to main content

CUERS : Pierre-Laurent CHABLE : « Un gâchis encore rattra…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

CUERS : Pierre-Laurent CHABLE : « Un gâchis encore rattrapable »

Destruction du théâtre de l’abattoir, dissolution de l’association de théâtre par les bénévoles, un gâchis encore rattrapable.

« L’Association Jeunesse et Culture de Cuers (AJCC) a annoncé aujourd’hui, dans les colonnes de Var Matin, sa dissolution volontaire, conséquence directe de la décision du maire de détruire le théâtre de l’abattoir.

La municipalité n’a proposé aucune solution de remplacement crédible pour ce lieu culturel unique. Les options présentées sont inadaptées, et cette décision prive Cuers d’un véritable théâtre, un atout précieux pour une petite ville. Notre groupe d’opposition avait déjà exprimé ces préoccupations lors du dernier Conseil municipal, en votant contre cette destruction.
La disparition de ce théâtre affaiblit notre commune et son attractivité. Nous ne voulons pas que Cuers devienne une ville dortoir sans âme. Le maire a admis que cette décision était un choix politique et comptable. Bien que le projet de réhabilitation de l’îlot de l’abattoir soit nécessaire, il peut être réalisé tout en conservant le théâtre. Nous appelons le maire à faire preuve de responsabilité et à envisager cette voie médiane : conserver, rénover et conforter le théâtre de l’abattoir.
Nous invitons la municipalité à renouer avec les bénévoles qui font vivre ce théâtre. L’heure est à l’apaisement et au dialogue. En tant qu’opposition responsable, nous sommes prêts à prendre notre part dans le sauvetage de ce lieu culturel essentiel », a déclaré le groupe d’opposition Cuers se réveille (Pierre-Laurent CHABLE, Séverine AMBROGIO, Eric MALFATTO et Chloé LEGOND).