Skip to main content

CHARTRES : La Belle Forêt accompagne la forêt du Domaine …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
9 Jan 2024

Partager :

CHARTRES : La Belle Forêt accompagne la forêt du Domaine du Bois Landry dans la préservation de ses puits de carbone

La Belle Forêt accompagne la forêt du Domaine du Bois Landry dans la préservation de ses puits de carbone et la sauvegarde de sa biodiversité.

Au travers de cette collaboration, Le Domaine du Bois Landry s’engage à conserver pendant 20 ans 490 hectares de peuplements forestiers récoltables et contribue ainsi à la préservation des puits de carbone forestiers français. Ce renoncement à un revenu important permet de produire l’additionnalité nécessaire au projet et ainsi générer des Unités de Réduction d’Émissions (crédits carbone) à impact biodiversité.

La Belle Forêt, dont la méthodologie permet aux propriétaires forestiers de générer des crédits carbone à impact biodiversité au profit d’entreprises engagées dans leur propre transition, annonce aujourd’hui sa collaboration avec le Domaine du Bois Landry, située à 40 km de Chartres. Déjà très impliquée dans la prise en compte de la biodiversité, cette forêt privée d’exception renforce ainsi sa capacité à innover pour affronter les impacts du changement climatique et les risques de perte de biodiversité, en valorisant le carbone séquestré dans ses peuplements forestiers pérennes. Les revenus générés seront alors, pour partie, réinvestis afin d’adapter au mieux la forêt face au changement et d’accentuer le rôle de laboratoire de biodiversité du domaine.

Génération de crédits carbone : conservation pendant 20 ans de peuplements forestiers récoltables et pérennes

Étape préalable incontournable, les équipes de La Belle Forêt ont procédé à un audit complet de la forêt du Domaine du Bois Landry afin d’évaluer le volume de carbone séquestré et la quantité de crédits carbone commercialisables. La forêt du Domaine du Bois Landry comporte 231 placettes permanentes qui ont ainsi été contrôlées au sein des 490 hectares de surface éligible aux crédits carbone.

Le modèle de génération de crédits carbone est en effet fondé sur la préservation, pendant 20 ans, de peuplements forestiers récoltables. Sur cette période de 20 ans d’engagement contractuel, remesures et vérifications sur le terrain sont réalisées tous les 5 ans. Dans la forêt du Domaine du Bois Landry, les peuplements sont surtout composés de chênes, pour lesquels le risque de dépérissement est faible dans cette région.

La biodiversité : indicateur de la qualité – et donc de la valeur – du carbone séquestré

De la conservation des bois morts à la diversité des essences en passant par les périodes de fauchage, 20 critères mesurables, vérifiés et certifiés, ont été définis pour évaluer la qualité des actions mises en œuvre par le propriétaire forestier pour préserver et développer la biodiversité. Une expertise écologique détaillée permet aussi d’évaluer l’état des milieux humides ou ouverts (étangs, marais, tourbières, landes, clairières). Ces données sont relevées sur le terrain et complétées par un audit cartographique et documentaire.

« Biodiversité et climat sont intimement liés. Une forêt avec plus de biodiversité est une forêt qui fonctionne mieux, qui est plus résiliente, qui continue de capter du carbone et qui atténue les impacts du changement climatique. Or, il est urgent de prendre en compte cette biodiversité alors que 84,5% des écosystèmes forestiers1 européens se trouvent aujourd’hui dans un état de conservation défavorable », explique Matthieu de Lesseux, Président et co-Fondateur de La Belle Forêt.

Le score biodiversité obtenu par le Domaine du Bois Landry est exceptionnel (2,1/3) et traduit les efforts concrets mis en place par le propriétaire depuis plusieurs décennies. A titre d’exemple, les actions spécifiques pour les 19 mares du Domaine et pour les espaces ouverts permettent d’assurer le maintien et la diversité des milieux.

La méthodologie de La Belle Forêt incite à poursuivre les actions en faveur de la prise en compte de la biodiversité, par exemple en augmentant le nombre d’îlots de libre évolution ou d’arbres réservoirs de biodiversité, en conservant davantage de bois morts en forêt, ce qui est essentiel pour l’habitat de différentes espèces et l’enrichissement des sols.

La société indépendante Ecocert a vérifié l’exactitude des données terrain relevées par La Belle Forêt. Bureau Veritas Certification a procédé ensuite à la validation du calcul de la quantité d’Unités de Réduction d’Émissions (crédits carbone) et du score des co-bénéfices biodiversité donnant lieu à la certification du projet.

Des actions concrètes pour la biodiversité seront mises en place

Grâce à l’approche de La Belle Forêt, le Domaine de Bois Landry sera en mesure de déployer un certain nombre de nouvelles actions concrètes et innovantes au profit de la biodiversité :

Le suivi d’un réseau d’arbres exceptionnels, pour conserver des habitats uniques. Que ce soient des arbres très anciens ou aux formes particulières (arbres têtards ou multiples…), ce réseau d’arbres hors normes créerait des conditions d’accueil idéales pour de nombreuses espèces exigeantes.
Le développement d’un réseau de mares bocagères et forestières, pour assurer une continuité écologique pour certaines espèces. Si de nombreuses mares sont déjà présentes, la création de nouvelles mares permettrait de couvrir l’entièreté du massif.
La mise en place d’un réseau de photo capture, pour suivre en temps réel la biodiversité. Avec ces moyens techniques, les arrivées de nouvelles espèces ainsi que les différents cycles de la biodiversité pourraient faire l’objet d’un suivi scientifique rapide, précis et communicable.
Le lancement d’un programme de formation et de vulgarisation pour sensibiliser sur les enjeux du climat et de la biodiversité en forêt.

« Nous sommes très heureux et surtout très fiers de rejoindre officiellement La Belle Forêt pour poursuivre et accélérer la stratégie « Puits de Carbone » du Domaine du Bois Landry. La sauvegarde de la biodiversité du domaine est au cœur de notre vision de l’exploitation, de la valorisation et de la transmission de ce patrimoine naturel exceptionnel », conclut Bertrand Monthuir, Gérant-Associé du Domaine du Bois Landry.

1 – Rapport 2021 sur l’état de la nature Agence européenne pour l’environnement .

A propos de La Belle Forêt :

Cofondée en 2021 par Matthieu de Lesseux et Philippe Gourmain, La Belle Forêt a pour mission de contribuer aux efforts de lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité. Elle génère des crédits carbone à impact biodiversité, issus des forêts françaises, selon un modèle de conservation de puits de carbone existants. Ces crédits carbone vérifiés et certifiés sont proposés aux entreprises engagées dans le déploiement d’une stratégie climat vertueuse. Grâce à leurs investissements via La Belle Forêt, les entreprises aident la forêt française à s’adapter aux changements climatiques et contribuent ainsi à protéger ces puits uniques et indispensables de carbone et de biodiversité.

La Belle Forêt accompagne 70 forêts pour plus de 30.000 hectares dont le Domaine national de Chambord et de Rambouillet et le Domaine du Bois Landry.

www.labelleforet.co