Skip to main content

BRUXELLES : La BEI et la Région wallonne s’associen…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Déc 2023

Partager :

BRUXELLES : La BEI et la Région wallonne s’associent pour développer le secteur spatial wallon

Un protocole d’accord a été signé ce matin par la Région wallonne, représentée par le Ministre-Président Elio Di Rupo, le Vice-Président et Ministre de l’Economie Willy Borsus, et le Ministre du Budget Adrien Dolimont ; et la Banque européenne d’investissement (BEI), représentée par Kris Peeters, vice-président.

Les deux parties cherchent à utiliser le potentiel de transformation du secteur des technologies spatiales pour servir la région et la positionner comme un leader du secteur en Europe.

Le protocole d’accord signé ce jour fixe un cadre de coopération étroite entre la BEI et la Région wallonne destiné à soutenir le développement du secteur spatial wallon. L’objectif : aider la Région wallonne à identifier les projets pour lesquels la BEI pourrait apporter son soutien, sous forme de financement et d’assistance technique ou financière. Le protocole d’accord permet également à la BEI de financer des projets promus par la Région wallonne dans le secteur spatial. En outre, il vise à créer les conditions nécessaires pour attirer les investissements du secteur privé. Il permet également d’explorer la possibilité de mettre en place une plate-forme financière spécifique pour les entreprises spatiales régionales.

Le développement de l’économie spatiale nécessite d’importants investissements, et les projets spatiaux doivent trouver un financement adéquat pour se développer dans l’Union européenne et au niveau régional.  En tant que principal bailleur de fonds du secteur spatial européen, la BEI soutient à la fois les opérateurs établis qui lancent de nouvelles initiatives et les entreprises émergentes qui se développent.

Ces investissements importants servent à financer la recherche et l’innovation industrielles et scientifiques, notamment en développant des matériaux et des procédés innovants. les technologies embarquées et les systèmes de communication, et la cybersécurité en particulier ; ainsi que l’économie des données et des services fondée sur les données d’observation de la Terre. Il y a beaucoup de secteurs impactés et de défis à relever.

Ce protocole d’accord renforce les relations déjà florissantes entre la BEI et la Région wallonne en matière de prêts et de garanties pour des projets de grande envergure dans la région.

Kris Peeters, vice-président de la BEI, a déclaré : « Avec cet accord de coopération, notre ambition commune est d’accélérer les investissements aérospatiaux wallons, notamment en apportant l’expertise de la BEI en matière de structures de cofinancement complexes pour contribuer au financement de l’expansion du secteur spatial wallon. La Wallonie a une longue tradition aérospatiale, et ce protocole d’accord permettra à la BEI de soutenir efficacement le dynamisme de cet écosystème, moteur du progrès économique et sociétal.

Elio Di Rupo, Ministre-Président de la Wallonie, a déclaré : « Je me réjouis de ce nouvel accord de coopération entre la BEI et la Région wallonne, qui renforcera encore la compétitivité de ce secteur pour la Wallonie. L’espace est un vecteur de croissance économique et un secteur d’avenir extrêmement prometteur. Depuis des années, notre région a acquis une expertise approfondie dans ce domaine. Dans le cadre de son plan de relance, le gouvernement wallon a approuvé le financement de plusieurs projets visant à développer une chaîne de valeur spatiale en Wallonie, comme la conception de panneaux solaires double face pour les microsatellites dans le domaine de l’observation de la Terre, ou encore le projet de systèmes d’actionnement intégrés et intelligents pour les lanceurs réutilisables. Il est important de continuer dans cette voie et de positionner le secteur sur la scène européenne !

M. Willy Borsus, vice-président et ministre de l’économie , a ajouté : « Cet accord constitue une nouvelle étape dans le développement structurel de notre secteur spatial. La croissance de l’économie spatiale nécessite des investissements importants, et les projets spatiaux ont besoin d’un financement adéquat pour se développer en Europe. La Wallonie dispose d’un secteur spatial fort, avec environ 40 acteurs industriels et scientifiques robustes, générant un chiffre d’affaires annuel de plus de 300 millions d’euros et employant plus de 2 000 personnes en Wallonie. Notre objectif est de continuer à alimenter sa croissance et de devenir un leader du secteur spatial en Europe.

Selon le ministre du Budget Adrien Dolimont, « l’espace est un secteur stratégique pour la Wallonie depuis plus de 50 ans. Historiquement, notre région a accueilli des entreprises dont l’expertise est reconnue dans le monde entier, et au cours de la dernière décennie, elle a vu émerger de nouvelles entreprises qui affichent une croissance exponentielle. Le secteur est en pleine mutation, avec le développement de nouvelles applications, notamment au service de la transition climatique. New Space brise le moule. Cela représente d’énormes opportunités pour la Wallonie dans cette dynamique. C’est pourquoi, en tant que ministre du Budget, je me félicite de l’ajout de ce soutien de la BEI à notre secteur privé et à nos instruments publics.

Rappelons qu’en 2022, les dirigeants de l’UE ont identifié l’espace comme un domaine stratégique et ont appelé à une stratégie spatiale pour les capacités de sécurité et de défense de l’Union européenne. S’appuyant sur cet élan politique, la Commission européenne et la haute représentante ont élaboré la toute première stratégie spatiale de l’UE pour la sécurité et la défense. Ce protocole d’accord pourrait ainsi servir de base à de nouvelles opérations de financement en Région wallonne, notamment dans le cadre de l’Initiative stratégique européenne de sécurité (SESI) de la BEI.

Les deux thématiques prioritaires de cet accord sont d’un intérêt immédiat pour les entreprises wallonnes : l’observation de la Terre et les lanceurs réutilisables. Ces deux zones sont également incluses dans le plan de relance de la Région wallonne.

Skywin, le cluster aérospatial de Wallonie, a élaboré une feuille de route pour chacune de ces thématiques.

Par ce protocole d’accord, la BEI s’engage à examiner les aspects d’investissement et de financement des projets liés à la feuille de route pour l’observation de la Terre à l’horizon 2025 et à la feuille de route pour les lanceurs réutilisables à l’horizon 2025. La Région wallonne s’efforcera de calibrer les programmes d’investissement potentiels en fonction des sources de financement et discutera avec la BEI d’alternatives de cofinancement.

Grâce à l’expertise de la Banque, la Wallonie maximisera ses opportunités de développement de projets spatiaux.

Informations générales

La BEI est l’ institution de financement à long terme de l’Union européenne, détenue par les États membres. Il fournit des financements à long terme à l’appui de projets de qualité afin de contribuer à la réalisation des objectifs clés de l’UE en Europe. Elle a consacré environ 2,3 milliards d’euros à des projets en Belgique en 2022. La BEI est un partenaire clé dans le développement de divers secteurs en Belgique, notamment l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, l’environnement, la santé et l’éducation, la connectivité numérique ainsi que la recherche, le développement et l’innovation. Elle a financé la Région wallonne, notamment pour les infrastructures de transport, les soins de santé, la gestion de l’eau et le réseau de distribution d’électricité, ainsi que pour les écoles.