Skip to main content

BINZHOU : L’art de la transformation, des coquillages à l…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

BINZHOU : L’art de la transformation, des coquillages à la céramique

Conviée par le bureau d’information de l’administration municipale de Binzhou le 14 juin dernier, une équipe médiatique a visité le Shandong Sea Porcelain Group de la ville de Binzhou, situé dans la province chinoise du Shandong, pour découvrir le procédé de fabrication moderne et les étapes de transformation des coquillages en produits céramiques de qualité supérieure.

L’objectif de cette visite visait à les éclairer à propos des progrès industriels et de la démarche de modernisation de la ville.

Dans les années 1990, l’industrie des céramiques réalisées à partir de coquillages a vu le jour dans le district de Wudi, dans le giron de la ville de Binzhou, pour gagner la troisième place du podium mondial des matériaux céramiques, se classant juste après la porcelaine classique et la porcelaine tendre. Dans cette zone côtière située au sud-ouest du golfe de Bohai, les débris naturels de coquillages représentent plus de 100 000 tonnes par an de laisse de mer. Après des années de recherche et de développement, le Shandong Sea Porcelain Group a réussi à transformer ces dépôts coquilliers en une matière céramique de qualité supérieure.

Pour son responsable, « Les céramiques principalement réalisées à partir de coquillages s’apparentent à un type de porcelaine haut de gamme et comblent une lacune de l’industrie céramique internationale. Leur superbe texture, leurs contours fins et délicats, leur vernis tendre et leur translucidité les distinguent de la porcelaine classique et des céramiques ordinaires, et leur extrême blancheur, leur grande transparence et leur légèreté leur confèrent des caractéristiques uniques. » En outre, la surface de ces céramiques à base de coquillages présente des propriétés absorbantes comparables à celles du papier de riz, ce qui leur confère un style peint à l’encre lorsqu’elles sont décorées au pinceau. Outre sa résistance à l’huile, la vaisselle fabriquée à partir de cette matière ne colle pas, ce qui permet de la laver sans détergent. Ces propriétés pratiques ont clairement été démontrées à tous les convives assistant à cet événement.

Source : Bureau d’information de l’administration municipale de Binzhou