Skip to main content

BANDOL : Sculptures monumentales De Souza, jusqu’au…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
20 Mar 2024

Partager :

BANDOL : Sculptures monumentales De Souza, jusqu’au 2 juin

Retrouvez l’exposition de sculptures monumentales de l’artiste Benoît de Souza « La caravane de l’Étrange » – Grand cabinet de curiosités jusqu’au aura lieu le 2 juin sur le quai De Gaulle.

L’ensemble de la collection exposée sur les quais de Bandol m’a demandé 5 ans de travail que j’associe à une forme de recherche, et bien sûr, quand on cherche, on ne sait pas s’arrêter car ce résultat qui est un don de l’esprit, m’a permis d’évoluer dans un registre plus contemporain.

Être artiste, c’est accepter ce travail sans cesse renouvelé, jamais le même mais toujours du pain sur la planche, y compris détruire, reprendre, attendre ; On dit que l’art recycle. On voudrait même faire du recyclage un des modèles de fonctionnement de l’art contemporain. Recycler voudrait dire : produire à partir d’une matière déjà informée, post-produire, produire à partir d’une matière déjà ouvragée, objectivée ou socialisée. Je crois qu’il n’y a pas d’art moderne ou contemporain, il y a seulement l’art, et il est éternel. Ainsi, a travers ses démarches, Le rôle de l’artiste est d’édifier l’esprit de l’humanité ; soit par adhésion au monde, comme un hymne à la vie ; soit en dénonçant l’aliénation de notre époque, comme un exorcisme !

Mais alors que fait l’Art pour nous ? Il met en forme et rend visible nos émotions et, ce faisant, leur appose le cachet d’éternité que portent toutes les œuvres qui, au travers d’une forme particulière, savent incarner l’universalité des affects humains. À travers ce constat, l’art ne devrait plus être symbole de cinquième roue de la charrette.

Jusqu’au 2 Juin /
Sculptures monumentales De Souza / Quai De Gaulle

SOURCE : VILLE DE BANDOL – Newsletter hebdo du 18 au 24 mars 2024