Skip to main content

BANDOL : La saison culturelle de septembre à décembre

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

BANDOL : La saison culturelle de septembre à décembre

La nature s’invite dans la saison culturelle de Bandol.

Nous y voilà ! C’est le titre choisi pour le spectacle créé par le comédien Philippe Torreton et le batteur emblématique du groupe Téléphone, Richard Kolinka. Tout à la fois chant d’amour et cri d’alarme, ce plaidoyer poétique et musical porté par de multiples voix, empruntées aux indiens d’Amérique comme à nos plus grands poètes, nous engage à reconsidérer notre rapport à la Nature. Un rendez-vous puissant et magnifique à ne pas rater le 12 octobre au théâtre Jules Verne.

Cette connexion à la Nature, tout en poésie, se retrouve également devant le spectacle particulièrement onirique de la Compagnie Ridz, MIWA. Il nous emmène dans l’univers de Hayao Miyazaki, célèbre réalisateur et co-fondateur du studio d’animation Ghibli à Tokyo, qui repose sur la pédagogie, l’éveil à l’enfance, la curiosité et l’écologie.

La galerie Ravaisou nous oriente aussi vers ce chemin, notamment, à travers les portraits d’animaux peints par l’artiste Joce. Selon elle : « Les observer, c’est s’examiner soi-même comme un miroir de l’être humain ». Ce thème du portrait est propice aux œuvres qui interrogent le monde moderne, l’humanité et le rapport à la nature pour aller vers un espoir, une mutation plus humaniste.

Les œuvres monumentales de Myriam Paradisi, présentées sur le quai de Gaulle, constituent aussi une incitation à habiter le corps en toute légèreté, qui porte à la reconnexion de soi à l’univers qui l’entoure.

Des sujets sérieux qui ne nous empêcheront pas de rire avec le spectacle immensément drôle et subtil de Laurent Barat et son analyse lucide et hilarante de la société. Ou encore le deuxième volet de Noces de Rouille Sauce Thaï de Ghyslaine Lesept tant attendu par les Bandolais…

Découvrez tout le programme