Skip to main content

ARLES : François de CANSON : « En 2024, les événements in…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
16 Jan 2024

Partager :

ARLES : François de CANSON : « En 2024, les événements internationaux vont se multiplier » !

C’est une année pleine de promesses qui devrait succéder à l’excellent cru 2023, qui restera comme une année de référence pour le tourisme en France et particulièrement dans le Sud !

En effet, 2023 fût une année remarquable, comme l’a rappelé François de Canson, président du Comité Régional de Tourisme, à l’occasion des Assises de la Fédération régionale de l’hôtellerie de plein air, le 16 janvier à Arles : « Après un bon hiver notamment dans les Alpes du Sud en raison d’un enneigement satisfaisant, un excellent printemps porté par les ponts du mois de mai, on se souvient que durant la première quinzaine du mois de juillet la clientèle française était en légère baisse mais très vite, au mois d’août les vacanciers ont retrouvé le chemin du Sud ! Et puis, la Coupe du monde de Rugby, la venue du Pape à Marseille ont offert aux professionnels du tourisme un véritable été indien en septembre et en octobre. 2023 s’est terminée sur un niveau d’activité supérieur d’1% à celui de 2022 qui fût une excellente année mais ce qui est particulièrement remarquable, en 2023, c’est que l’activité s’est répartie sur les douze mois de l’année ».

ATTRACTIVITE DES TERRITOIRES

Statistiquement, l’hôtellerie de plein air conserve son attractivité. Sur le plan national, on a enregistré 139,7 millions de nuitées soit une hausse de 1% par rapport à 2022. Sur le plan régional, les résultats sont identiques. Sur l’ensemble de la saison, d’avril à septembre, les nuitées sont en légère progression par rapport à la saison 2022 (+1%) qui était déjà une saison record avec plus 7% par rapport à 2019.

Ce qui réjouit le président d’ADN Tourisme : « Nous avons compté, en région Sud, 16,6 millions de nuitées soit 12% de l’activité nationale. Voilà qui témoigne de l’attractivité de nos territoires ! Dans le détail, la fréquentation a été en hausse sur l’avant saison (avril et mai) mais en légère baisse en juin et juillet. Et, nous avons observé un rattrapage au mois d’août, puis une nette progression sur l’arrière-saison (septembre). Les nuitées françaises sont stables par rapport à l’année dernière et les nuitées internationales augmentent de 4%. On a enregistré un très fort rebond de la clientèle internationale sur l’avant saison (+48% en mai). Pour la première fois, c’est la clientèle allemande qui est la plus nombreuse alors que depuis plusieurs décennies les Néerlandais étaient au premier rang ! Cette année, le top 5 des principales clientèles internationales est : Allemagne (+5% vs 2022), Pays-Bas (stable vs 2022), Belgique (-1% vs 2022), Royaume-Uni (+5% vs 2022) et Suisse (+4% vs 2022) ».

FREQUENTATION EN HAUSSE

Concrètement, les deux premiers marchés (Allemagne et Pays-Bas) représentent 60% des nuitées internationales dans l’hôtellerie de plein air régional. La fréquentation des campings progresse dans l’ensemble des départements de la région à l’exception des Alpes-de-Haute-Provence. Le Var, avec plus de 9 millions de nuitées touristiques, représente 54% des nuitées régionales. C’est dans les Alpes-Maritimes que la clientèle internationale est la plus dynamique (+12%) alors que pour la clientèle française, c’est dans le Vaucluse que la progression est la plus importante.

D’où l’interrogation de François de Canson : « Alors que sera 2024 ? Si la tendance observée depuis 2022 se poursuit, nous pouvons être optimistes. Cette année encore, le calendrier des jours fériés est favorable, notamment au mois de mai et les événements internationaux vont se multiplier !

Le Tour de France tout d’abord ! Un quart de l’épreuve se déroule dans notre région avec, le 21 juillet une arrivée historique à Nice. Une première depuis 1903 !

Puis, naturellement, du 26 juillet au 11 août, les Jeux Olympiques et Paralympiques donneront à notre région une visibilité internationale considérable. Les rencontres de football masculin et féminin se dérouleront en partie chez nous, avec les équipes entraînées par Hervé Renard et Thierry Henry.  Six matchs sont joués à Nice et 10 à Marseille. Les épreuves de voile se disputent à guichet fermé à Marseille. Les 140 000 billets ont été vendus à des visiteurs venus parfois du bout du monde ! Mythique, historique, spectaculaire, les qualificatifs pour décrire cette compétition sportive par excellence ne manquent pas. Aujourd’hui, nous sommes prêts à accueillir sportifs et spectateurs, chez nous, dans le Sud, et faire de cet été 2024 un moment inoubliable. En attendant les Jeux d’hiver de 2030 ! Enfin, à partir du 15 août, nous célébrons le 80ème anniversaire du Débarquement et de la libération de Provence ».

TOURISME DE MEMOIRE ET SPIRITUEL

Depuis de nombreuses années déjà, le Comité Régional de Tourisme travaille sur le tourisme de mémoire et le tourisme spirituel. le 80ème anniversaire du Débarquement et de la libération de Provence, événement majeur, attirera de nombreux visiteurs internationaux. Il va nous permettre de mieux structurer cette filière.

« Et, en 2024 le Comité Régional de Tourisme reste plus que jamais mobilisé aux côtés des professionnels du tourisme ! Nous allons continuer à stimuler la demande touristique hors du cœur de l’été en ciblant des marchés qui correspondent à nos attentes et qui génèrent de belles retombées économiques. Les résultats de l’étude de nos 12 principales clientèles que nous venons de publier en novembre 2023 va nous y aider car nous connaissons mieux les habitudes et les attentes de nos 12 principales clientèles : 4 françaises et 8 internationales. Et, compte tenu d’une fréquentation de la clientèle française en baisse pendant la première quinzaine de juillet, il faudra relancer une campagne de communication spécifique. Nous allons continuer à valoriser une offre adaptée aux enjeux d’un tourisme plus durable. Cela implique de travailler sur les mobilités, sur les offres écoresponsables, sur la gestion des flux, sur l’hospitalité et l’acceptabilité des touristes par les habitants. Enfin, nous allons poursuivre la promotion de ce tourisme apaisé que nous portons à travers la Tournée « ça, c’est le Sud ». L’an passé, nous avons visité 15 villes et villages de la Région. Cet été, nous aurons une trentaine de dates », révèle le vice-président de la Région Sud.

Photo CRT.