Skip to main content

AOSTE : Le travail du cuir, un savoir-faire assez rare

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

AOSTE : Le travail du cuir, un savoir-faire assez rare

Un groupe d’hôteliers Valdôtains et amoureux de la vallée ont souhaité mettre leur expérience et les valeurs écologiques à disposition des visiteurs. Le défi ?

Imaginer des séjours neutres en émissions de CO2 !

Green Vallée d’Aoste – La petite histoire

Derrière cette initiative ? Andrea Celesia, un hôtelier entreprenant et idéaliste, à la tête de l’hôtel-chalet familial Notre Maison à Cogne. Bien conscient des enjeux environnementaux (et ce, bien avant la crise énergétique), Andrea investit dans une centrale de gazéification qui produit de l’électricité et de l’eau chaude à partir de bois sans grande valeur. Aujourd’hui, son hôtel est dit “écologique” grâce à son indépendance énergétique totale !

Face au succès de cette 1ere expérience, il entreprend de convaincre d’autres hôteliers et imagine une formule touristique durable intitulée “Green Vallée d’Aoste” comprenant transports, hébergements et restauration faisant la part belle aux produits locaux.

Une expérience complètement inédite qui réinvente le séjour en montagne et même l’escapade touristique au sens large !

Au cœur des Alpes jaillit naturellement de l’eau thermale… Une prouesse naturelle qui inspire les visiteurs à s’abandonner et à bénéficier de tous ses bienfaits. Embarquez dans un voyage des sens, propice à la détente et à la contemplation, pour un bien-être de l’esprit et du corps !

L’artisanat traditionnel de la Vallée d’Aoste raconte une histoire : celle des vies dans les vallées de montagne, avec des hivers froids et de longs étés passés en alpage où se développent des savoirs et des valeurs identitaires propre à un peuple. Chaque objet, en bois ou en fer forgé, a son utilité et chaque tissu, fruit d’un geste, est une mémoire collective.

LE CUIR VALDÔTAIN

Ville romaine d’importance, Aoste et la région alentours gardent de cet héritage un savoir-faire devenu assez rare : le travail du cuir. Aujourd’hui, il est utilisé notamment pour fabriquer des accessoires de mode : vêtements, sacs à dos, sacs, portefeuilles, chaussures, ceintures, mais aussi quelques objets issus de la tradition et du folklore valdôtain tels que les “socques” (sabots avec une semelle en bois et une tige en cuir) ou encore les colliers pour le bétail, en particulier les colliers de “reines” des Combats de vaches .